30/10/2017

Les salles affichent quasi complet

24102014-83 (4)petit.jpgMireille Mathieu vient de terminer, avec succès, sa mini-tournée à Prague et Bratislava.

Les fans qui souhaitent l'applaudir lors de sa WELT Tournée 2018 en Allemagne, ont intérêt à réserver dès à présent leur place, car après un bref examen de la situation, la plupart des salles indiquent quasi complet. 

Mireille chantera-t-elle ensuite en France, en Belgique et en Suisse ? Nous n'en savons rien pour l'instant. Il est possible que Abilène Disc attende que les salles soient combles en Allemagne avant d'annoncer une possible suite au programme.

09:40 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : tournée, concerts, 2018 |  Facebook |

03/09/2017

Mireille Mathieu - Concerts 2018 (Allemagne et Autriche)

affiche%20rfa.png

Réservations : www.eventim.de

Mireille Mathieu donnera une série de 12 concerts
en Allemagne et en Autriche,

du 20 avril au 7 mai 2018 !

Chemnitz - Hambourg - Berlin - Leipzig - Dresden - Francfort - Munich -
Vienne - Düsseldorf - Dortmund - Aix-la-Chapelle (Aachen) et Hannovre

L'affiche indique TOURNEE MONDIALE (WELT TOURNEE),
peut-être verra-t-on dès lors aussi bientôt Mireille en
France, en Belgique et en Suisse.

Merci à Jean-Luc de m'avoir signalé l'événement.
Merci au site Aujourd'hui je reviens pour l'affiche et l'info générale.

29/12/2016

Nouvel album en 2017

20161227_1_6_1_1_0_obj13631273_1.jpgD'ici l'année prochaine, Mireille Mathieu devrait sortir un album entièrement composé de grands airs classiques signé Mozart, Schubert, Haendel...
C'était des airs que ma maman aimait bien. C'est comme un cadeau de Noël que je lui ferai, elle a disparu voici un peu plus d'un an (sic), explique l'artiste qui chantera dans tous ces airs dans les langues (allemand, anglais, italien, latin) dans lesquels ils ont été écrits.

L'artiste n'envisage pas pour l'instant de tournée dans nos régions. Ceux qui souhaitent l'applaudir devront en effet se rendre dans les capitales d'Europe de l'est, puisqu'elle va se lancer dans une tournée au long cours qui la conduira à Moscou, Saint-Petersbourg, Talinn et Budapest.

Source : "Aujourd'hui je reviens"   

10:45 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : tournée, 2017, cd, nouveau cd |  Facebook |

07/04/2015

Mireille Mathieu à Francfort (Frankfurt)

francfort,frankfurt,2015,tournée,francfort,frankfurt,2015,tournée

08:31 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : francfort, frankfurt, 2015, tournée |  Facebook |

04/03/2015

Mireille Mathieu à Chemnitz

mireilleaffal.jpg

Chemnitz est la première ville visitée par Mireille Mathieu à l'occasion de sa tournée allemande de 2015

Le site "Aujourd'hui je reviens" nous communique la liste des chansons interprétées ce soir-là :

Glauben - Tous les enfants chantent avec moi - La paloma ade - Ganz Paris ist ein Theater -
Je t'aime à en mourir - Une histoire d'amour - Tarata-Ting Tarata-Tong - Una Canzone -
Je t'aime avec ma peau - An einem Sonntag in Avignon - L'Hymne à l'amour - Es geht mir gut cheri -
Mon credo - Santa Maria - Ce  n'est rien - Un dernier mot d'amour - Pariser Tango -
La voix de Dieu - Hinter den Kulissen von Paris - Une vie d' amour - Medley :
Der Zar und das Mädchen - Akropolis adieu - Martin - Je ne regrette rien - Prend le temps

Pour voir un petit reportage en allemand du concert, cliquez ici : Der Spatz von Avignon.

Quelques photos du concert : 

MM - Chemnitz - 7rs.jpg

MM - Chemnitz -9rs.jpg

MM Allemagne Chemnitz - 2rs.jpg

concert,allemagne,tournée 2015,2015,tournée

MM - Chemnitz -8rc.jpg

MM - Chemnitz -10 _ 2015rc.jpg

09:52 Écrit par JCF | Commentaires (1) | Tags : concert, allemagne, tournée 2015, 2015, tournée |  Facebook |

16/11/2014

Tournée 2014 - 11 villes

mmvivi2014.jpg

Paris - Olympia - 24, 25 et 26 octobre 2014
Bruxelles - Cirque royal - 2 novembre 2014
Marseille - Le Silo - 6 novembre 2014 
Lyon - Bourse du Travail - 7 novembre 2014
Avignon - Opéra - 8 et 9 novembre 2014
Genève - Théâtre du Léman - 12 novembre 2014
Lille - Sébastopol - 14 novembre 2014
Compiègne - Le Tigre - 15 novembre 2014
Nantes - Cité des Congrès - 19 novembre 2014
Tours - Le Vinci - 20 novembre 2014
Bordeaux - Le Pain Galant - 21 novembre 2014

concerts,2014,olympia,tournée

02:03 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : concerts, 2014, olympia, tournée |  Facebook |

14/11/2014

Mireille Mathieu - Concert en Suisse

 2085666_pic_970x641.jpg

Mireille Mathieu en concert au Théâtre de Léman (Suisse)
Photo : Olivier Vogelsang

*

Article de la Tribune de Genève (13.11.2014) - TDG

Mireille Mathieu, la passion sous cloche
par Fabrice Gottraux

Le Monsieur assis à notre droite n'en démord pas: "J'aime la femme. J'aime sa beauté, sa générosité et sa simplicité. Je l'ai vue plus de vingt fois en concert, en France, en Suisse, en Allemagne. Elle chante très bien en russe aussi..."

On en était là, mercredi, à se demander ce qu'étaient venues chercher les 1300 personnes présentes au Théâtre du Léman, à attendre que les lourds rideaux de velours orangé s'écartent pour laisser place à Mireille Mathieu. Il fallait être fans, c'est certain. Il fallait y croire encore.

Ce soir, Mireille chante pour son jubilé. Mireille a mit sa robe noire, celle qui tombe juste au dessous des genoux. Elle reprend, pour ses cinquante ans de carrière, Paris en colère, Une histoire d'amour, L'hymne à l'amour aussi et La Paloma Adieu, accompagnée d'un jazz band fort de quatorze membres, pianiste, batteur, bassiste, flûtiste, accordéoniste, choristes. Il y a même un petit orchestre à cordes casé à jardin. Un peu de swing relève le tempo. Quelques langueurs méridionales relèvent cette atmosphère doucement surannée. Tout en variété, tout kitsch. Comme le Colisée sous la cloche d'une boule à neige. L'assistance bat des mains, tandis que Mireille fait ronfler les "r" à la manière de Piaf. Son jeu de mains, du reste, fait aussi penser à Piaf. Sauf que Mireille, elle, a su jugulé la passion, bridé l'amour, pour n'en garder qu'un sentiment joli.

Que ça fait vieux, tous ces tubes... Entre la chanteuse française de 68 ans - dont le gros du répertoire remonte aux années 1960 et 70, guère plus - et le public - sensiblement le même âge -, tout est affaire de foi. "Vous m'avez donné votre cœur; je vous ai offert le mien", résume celle qui préfère, toujours, qu'on lui donne du "Mademoiselle"... Et la chanteuse de s'en aller swinguer, d'un chant clair et net à peine bousculé par un léger croassement, vague spectre d'une fatigue vocale, sur l'air de "Venez chanter avec moi, la la la la..."

Aller écouter Mireille Mathieu, c'est un peu comme visiter la Concorde à Paris. Ou, à Genève, l'horloge fleurie. C'est beau les fleurs. Ça fait décor.

*

presse,la tribune de genève,tribune de genève,suisse,2014,concert,julbilé,tournéeHello Rico !

Tout n'est pas faux dans cette critique et pourtant elle ne me plaît guère. J'y étais, ä Genève, et voilà mes commentaires.

"Le Monsieur assis à notre droite n'en démord pas: "J'aime la femme. J'aime sa beauté, sa générosité et sa simplicité. Je l'ai vue plus de vingt fois en concert, en France, en Suisse, en Allemagne. Elle chante très bien en russe aussi..."

Exemple concret, peu original, qui me semble-t-il répond à la question qui suit, à savoir :

"On en était là, mercredi, à se demander ce qu'étaient venues chercher les 1300 personnes présentes au Théâtre du Léman, à attendre que les lourds rideaux de velours orangé s'écartent pour laisser place à Mireille Mathieu.

"Il fallait être fans, c'est certain. Il fallait y croire encore." Après un manque d'originalité dans son intro, voilà que ce monsieur enfonce des portes ouvertes en ajoutant une petite pique. Bien sûr que les fans s'étaient déplacés, non parce qu'il fallait y croire encore mais qu'on y croit toujours.

Dans le 3e paragraphe de son article, on sent le parti pris et une méconnaissance totale de l'artiste; ce journaliste s'accroche à des clichés surannés, à cette ridicule comparaison de deux artistes si différentes qui n'ont rien en commun, si ce n'est la voix.  J'ai ressenti dans l'interprétation de Mireille Mathieu beaucoup d'émotion et bien plus qu'un sentiment joli. Son répertoire est plus léger, ses chansons beaucoup plus simples. On est loin des grandes chansons de Piaf. Mais Mireille Mathieu peut sans honte chanter Piaf. Le public ne s'y est pas trompé. : à Genève, la première standing ovation s'est produite après l'interprétation magistrale de L'Hymne à l'Amour.

"Tout en variété, tout kitsch. Comme le Colisée sous la cloche d'une boule à neige." Voilà une comparaison peu flatteuse. Mais oui, Mireille Mathieu a 68 ans ! Difficile d'être plus jeune quand on fête ses 50 ans de carrière ! Bien sûr que son public a sensiblement le même âge, sauf peut-être les 3 couples derrière moi qui chantaient, à 25 ou 30 ans, avec Mireille Mathieu et qui connaissaient par coeur le répertoire !!!!!

"Mireille, elle, a su juguler la passion, brider l'amour, pour n'en garder qu'un sentiment joli." ... "Vous m'avez donné votre cœur; je vous ai offert le mien", résume celle qui préfère, toujours, qu'on lui donne du "Mademoiselle".. Mais qu'en sait-il ? Partage-t-il le quotidien de Mademoiselle, connaît-il tout de sa vie ou se réfère-t-il à ces on-dit qui font les beaux jours du Petit Journal.

... et je pourrais continuer encore et encore !

Bref, cette critique n'apporte rien. Objectivement, je trouve que ce concert était magnifique. On sent un professionnalisme certain, beaucoup de travail, un grand respect du public ce qui limite la spontanéité mais pas l'émotion. Le son était excellent, le jeu de lumières parfait si on aime, un peu kitsch pour les autres. Le journaliste aurait pu parler de l'interprétation de "Ce n'est rien", moment spécial qui a apporté un peu d'audace et de fraîcheur au spectacle.

Il reste la voix. Comme tu le dis, Mireille n'a plus la voix des années 80 mais elle sait s'en servir, choisir l'ordre de ses chansons pour la reposer et être en mesure de présenter un tour de chant 100% live. J'appréhendais un peu d'être déçu par sa prestation vocale; cela n'a pas été le cas.

Voilà ce que j'aurais aimé lire, parce que telle est la vérité. Certes Mireille Mathieu n'a plus 20 ans, son public non plus et alors. J'y ai passé un merveilleux moment mais il est vrai que j'ai 57 ans !!!

Amicalement et helvétiquement,

François

presse,la tribune de genève,tribune de genève,suisse,2014,concert,julbilé,tournée,presse,la tribune de genève,tribune de genève,suisse,2014,concert,julbilé,tournée

Salut Rico,

J’ai lu attentivement la critique, les réponses et réflexions dans les commentaires. Bien sûr, il y a un grain de vérité dans l’analyse que Mireille ne chante plus comme dans les années 80, où elle était à l’apogée de ses forces vocales. Bien sûr qu’elle cultive un peu sa manière de “show” qui semble un peu démodé vu toute une technique sophistiquée qu’aujourd’hui on croit indispensable. Et non, il y a un petit bout de femme, qui apparaît sur scène, seule avec ses musiciens et choristes et chante. Elle ose ne faire que cela: chanter… les mélodies, les chansons, qui nous (je parle pour un grand part de son publique) ont accompagnées une grande partie de notre vie… et qui font partie de notre vie – comme celle qui les présente…
Moi, j’ai vu Mireille le soir de sa première à l‘Olympia, le 24 octobre et puis à Lille, le 14 novembre. A Paris, je l’ai ressenti un peu nerveuse et tendue. Elle s’est trompée parfois d’une ligne de son texte et dans la voix on entendait sa nervosité, elle ne me semblait pas libre et tout à fait souple. (Le soir de Première devant le tout Paris qui attend chaque faille pour s'y jetter avec plaisir?) Et pourtant: Mireille m’a convaincu – par sa présence sur scène, par son charme, parce qu’elle a chanté "live" tout son programme malgré des faiblesses possibles – comparé avec ses années 80. Elle aussi doit connaître et craindre ses limites qui s’imposent par les traces de l’âge. Et quand on aime, on souffre avec l’artiste qui veut toujours tout donner… Mais il n’y a pas mal de chanteurs et de chanteuses qui donnerait n’importe quoi pour présenter un tel programme sur scène une fois de leur vie!
Et puis, j’ai assisté à son tour de chant à Lille. Et là, avant le spectacle, j’ai craint un peu qu’après plusieurs dates de tournée sa voix pourrait être bien plus fatiguée et risquer de briser plus vite.. Et non, j’ai écouté une Mireille Mathieu qui était en pleine forme, qui était visiblement à l’aise et a convaincu le publique par son charme et sa voix! Bien sûr qu’elle a 68 ans. Bien sûr que sa voix a changé. Mais j’ai entendu ce qu’elle peut toujours en faire. J'ai vu une grande interprète de la chanson française. J’ai vu et entendu qu’elle aime toujours chanter et qu’elle donne toujours tout à son publique sans tricher: L’hymne à l’amour, La voix de Dieu, Je ne regrette rien, Une histoire d’amour, Prends le temps (entre autres) en étaient témoins. J’étais heureux l’avoir assisté à ce concert.
J’ai aimé le concert à l’Olympia, cette salle mystique comme dit Mireille, mais j’étais envouté après le concert à Lille où je l’ai revue comme souvent sur scène auparavant. Il faut remercier Mireille, qu’elle ne triche pas sur scène. Et pour tous ces raisons, ça fait toujours plaisir l’assister à ses concerts.

Wolfgang (Allemagne - Essen)

*

presse,la tribune de genève,tribune de genève,suisse,2014,concert,julbilé,tournée

"Mademoiselle", ça fait théâtre

Dans l'article qui précède J'ai relevé la phrase : celle qui préfère, toujours, qu'on lui donne du "Mademoiselle". 

Que dit Wikipédia ? Il s'agit d'une tradition qui remonte au XVIIe siècle, et qui s'est conservée chez les sociétaires de la Comédie-Française. Certaines actrices continuent à se faire appeler « Mademoiselle » aux génériques des films auxquels elles ont participé.

Si, comme l'écrit Fabrice Gottraux, Mireille Mathieu "c'est un peu comme visiter la Concorde à Paris", c'est aussi un peu comme visiter la Comédie-Française, ce qui justifie son souci d'être appelée "Mademoiselle" en bon élève de Robert Manuel qui en était sociétaire et lui a donné jadis des cours de diction.

04/11/2014

Tournée en Allemagne - Mars 2015

DSC0944932.jpg

Mireille Mathieu - Die Tournee zum 50-jährigen Bühnenjubiläum

01.03.2015 - Chemnitz - Stadhalle - Chemnitz Grosser Saal
02.03.2015 - Berlin - Friedrichstadt-Palast
03.03.2015 - Rostok - Stadhalle Rostock
05.03.2015 - Halle/Saale - Georg-Friedrich-Händel-Halle
06.03.2015 - Nürnberg - Meistersingerhalle
08.03.2015 - Wien - Konzerthaus
09.03.2015 - München - Deutshes Theater
10.03.2015 - Stuttgart - Liederhalle - Beethoven-Saal
12.03.2015 - Füssen - Festpielhaus
14.03.2015 - Bielefeld - Stadhalle
15.03.2015 - Frankfurt - Alte Oper - Grosser Saal
16.03.2015 - Hamburg - CCH 2

Tickets an allen bekannten VVK-Stellen
Internet : www.eventim.de
Ticket-Hotline : 01806 / 57 00 99
(€ 0,20/Anruf, Mobilfunkpreis max. € 0,60/Anruf)

02:03 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : 2015, tournée, allemagne, concert, concerts |  Facebook |

20/04/2014

Pour eux, ça plane encore...

Age_tendre-2e2c7.jpg(Article du Figaro)

Le temps où les artistes se produisaient sur des cars-podiums pour 3000 euros est révolu.

Hugues Aufray, 84 ans, Nicoletta, 70 ans, et Petula Clark, 81 ans, ont la chance d'être en bonne santé et d'être réclamés par le public. Le 18 octobre à Chalon-sur-Saône, ces têtes d'affiche donneront le coup d'envoi de la tournée Rendez-vous avec les stars. Avec un cachet d'environ 5000 euros par date, leur année est assurée.

Le temps des années 1980-1990 où Patrick Juvet et Richard Anthony se produisaient sur des cars-podiums avec une sono crachotante pour 3000 euros est révolu. Le producteur à qui ils doivent de chanter devant plus de 10.000 personnes dans les Zénith se nomme Michel Algay. Avant Rendez-vous avec les stars, ce Lyonnais est devenu millionnaire grâce à la tournée Âge tendre. De 2006 à mars 2014, ce concept a changé la vie de dizaines d'artistes dont celles de Georges Chelon, 71 ans. Son nom brillera à nouveau sur le fronton de l'Olympia, en janvier 2015.

age tendre,tournée,2014Pour Dave, 69 ans, et Sheila, 68 ans, Âge tendre a mis du «beurre dans les épinards». «Avec cent dates par an et un cachet quotidien de 1500 à 15.000 euros pour les plus connus, ils ont pu respirer, revenir dans l'actualité et payer leurs impôts», explique Michel Algay. Être à l'affiche d'une croisière comme celle de Télé Mélody qui voguera de Marseille à Casablanca en passant par Malaga en septembre est aussi très couru. «Nous allons passer du bon temps et, sur la durée, nous serons mieux payés que pour un gala», explique Pascal Danel le chanteur des Neiges du Kilimandjaro.

age tendre,tournée,2014Artistes reconvertis

Sur ces paquebots, les artistes qui maximisent leur profit sont ceux qui attrapent le micro, une fois que le navire a quitté les eaux territoriales françaises. Ainsi peuvent-ils espérer échapper au fisc s'ils n'ont pas été payés par virement depuis la France. Les vedettes d'autrefois qui vivent confortablement sont aussi celles qui se sont servies de leur notoriété pour se reconvertir. La star des années 1930-1940 Marjane (Seule ce soir), doyenne des chanteuses françaises aujourd'hui âgée de 101 ans, a fait une seconde carrière dans l'élevage de chevaux à Barbizon. «Outre un gala par mois à 2000 euros qui peut être la fête à l'andouille où l'on m'accueille comme si j'étais Barbra Streisand, je me suis lancée avec succès dans la peinture naïve. Vendus entre 250 et 800 euros, mes tableaux partent comme du petit pain», témoigne la chanteuse fantaisiste Charlotte Julian qui exposera ses œuvres cet été à Carcassonne et à Cannes.

age tendre,tournée,2014D'autres ont été prudents. Ils ont investi dans la pierre. À 68 ans, Dick Rivers est un solide propriétaire foncier à Nice. Si, en plus, l'artiste est secondé par un proche qui a le sens des affaires, c'est parfait. Marcel Amont, 85 ans, peut compter sur sa femme, Marlène.

Ces jours-ci, il multiplie les dédicaces avec Lettres à des amis. «Annie Cordy, Line Renaud, Juliette Gréco et moi-même sommes des exceptions, souligne-t-il. On se maintient parce que le public nous réclame et physiquement nous sommes des survivants. Si nous tombons malades, impossible de se montrer sur scène en tremblotant. Le robinet se fermera. Je trouve normal de payer beaucoup d'impôts mais les retraites des interprètes ne permettent pas de survivre.»

age tendre,tournée,2014Effectivement, rien ne vaut d'être auteur-compositeur. Même s'ils ne bénéficient d'aucune allocation chômage, «ceux qui ont eu la chance de connaître une longue carrière et de cotiser en conséquence peuvent espérer une retraite maximum de 18.516 euros par an. S'ils ont cotisé à un régime complémentaire, la somme globale atteindra 28.930 euros par an», explique Louis Diringer, directeur des sociétaires de la Sacem. À cela s'ajoutent les droits d'auteur. «En 2012, sur nos 48.000 auteurs-compositeurs en vie, 3 411 ont touché des droits d'auteur supérieurs à 10.000 euros, détaille le trésorier Patrick Lemaître. Pour espérer recevoir plus de 100.000 euros, il faut avoir écrit des standards ou des tubes internationaux.» Évidemment, c'est un club très privé. Tout le monde n'est pas Charles Aznavour.

Source : Le Figaro.fr - Lena Lutaud

***

10:31 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : age tendre, tournée, 2014 |  Facebook |

30/08/2010

MM et l'Opéra d'Avignon

dyn006_original_284_348_pjpeg_2586430_11dae0af26058640f595bc13380bf7c2.jpg

RICORETROptf.jpgL'Opéra d'Avignon, appelé initialement "Théâtre municipal" puis "Opéra d'Avignon et des pays de Vaucluse", est situé sur la place de l'Horloge. L'immeuble date du XIXe siècle.

Mireille y a chanté trois fois en tant que professionnelle.

- 14 décembre 2002 : concert dans le cadre de la tournée Olympia 2002.
- 30 janvier 2005 : concert donné par de nombreux artistes en faveur des victimes de l'Asie du Sud-Est (*).
- 10 décembre 2005 : concert dans le cadre de la tournée Olympia 2005.

Photo : Programme de la saison 2005-2006 de l'Opéra Théâtre d'Avignon.

(*) Mireille était à l'Opéra d'Avignon lors de la soirée au profit des victimes du raz-de-marée qui avait dévasté l'Asie du Sud-Est. Daniel Auteuil et Jean Alési présentaient le spectacle auxquels participaient de nombreux artistes classiques et autres. Les 20.000 euros récoltés ont été remis à différentes œuvres humanitaires venant en aide au peuple asiatique touché par le Tsunami.
Mireille avait interprété : "Quand on revient", "Tous les enfants chantent avec moi", "La vie en rose", "J'ai gardé l'accent", "La quête", "Mille colombes", "Ochie Chornié" et "Ma mélodie d’amour".
Source : Le Dauphiné - Vaucluse Matin, 31.0l.2005.

MMOPAVTSU.JPG
ligne rouge.jpg

2004-tsunami.jpgTremblement de terre et tsunami

Le séisme de 2004 dans l'océan Indien est un séisme qui s'est produit le 26 décembre 2004, au large de l'île indonésienne de Sumatra. L'épicentre se situe à la frontière les plaques tectoniques eurasienne et indo-australienne. Ce tremblement de terre a la quatrième magnitude la plus puissante jamais enregistrée dans le monde.
Le tremblement de terre a provoqué un tsunami qui a frappé l'Indonésie, les côtes du Sri Lanka et du sud de l'Inde, ainsi que l'ouest de la Thaïlande. Le bilan en pertes humaines est de 227 898 morts selon le United States Geological Survey. En terme de pertes humaines c'est l'un des 10 séismes les plus meurtriers et le pire tsunami de l'histoire.

Article complet sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tremblement_de_terre_du_26_d...

tournée,opéra d'avignon,tsunami,2005,2002,ricorétro

tournée,opéra d'avignon,tsunami,2005,2002,ricorétro

Yves nous signale que Mireille a aussi chanté à Avignon en 1984,
dans le cadre d'une courte tournée d'été. À cette occasion, elle s'était produite
dans la cour du Palais des papes, la veille même de l'ouverture du festival d'Avignon.

Pascal réagit : Effectivement Mireille a bien chanté en 1984 à Avignon, mais n' a pas eu l'autorisation de chanter dans la cour du Palais des Papes ; elle a chanté sur le parvis. Le gala a été donné un jour avant l'ouverture officielle du festival, car les organisateurs de l'époque n'ont pas souhaité que ce spectale soit donné dans le cadre du festival.

Eric se souvient qu'il y a eu ce soir-là un sacré mistral...

21:38 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : tournée, opéra d'avignon, tsunami, 2005, 2002, ricorétro |  Facebook |

16/05/2010

Mireille à Berlin - Commentaire de Vincent B.

 dyn001_original_640_426_pjpeg_2677228_d1a3e563fc8c496ea9f793f4c2dfa304.jpg

HISTORICO43.jpg

Berlin, 16 mai 2010
Clôture de la tournée "Meine Grössten Erfolge"

 

Bonjour Ricochet,

Et encore félicitations pour la qualité de ton blog qui est un bel espace de rencontre autour de Mireille et mérite de le demeurer.
J'ai assisté avec un grand plaisir au concert à Berlin de Mireille. Cette dernière était en forme vocalement. J'ai constaté une économie bienvenue de performances superflues au profit de l'émotion et de la retenue, les quelques prouesses vocales étant bien amenées et réussies.
Si le programme était on ne peu plus classique et composé majoritairement des grands tubes issus du répertoire allemand de Mireille agrémentés de quelques classiques de son répertoire de scène en français, signalons tout de même 4 chansons récentes en allemand : 2 parmi les plus belles de 2008 ("Du bist die Welt" et "Gott im Himmel") ainsi que les 2 de 2010 signées par Mireille dont "Immer Wieder" qui est une bonne chanson de scène.
Signalons aussi que Mireille a esquissé quelques pas de danse sur "Der Pariser Tango" et "Acropolis Adieu" (avec un pont musical intégral cette fois-ci).
Une certaine décontraction dans le dialogue en allemand avec le public sur la fin du spectacle a été bien appréciée par les spectateurs ravis. On pouvait noter également une assistance à Berlin un peu plus jeune que dans d'autres villes.
Si on peut parfois regretter le classicisme du spectacle dans sa mise en scène qui mériterait d'être un peu plus inventive et créative, on ne peut que s'incliner devant l'authenticité d'une prestation sans artifices d'une artiste chantant depuis bientôt 45 ans sur scène.
Cordialement
Vincent B - Clichy

 [n.d.Ricochet. - Merci Vincent - et amitiés à... -, pour ce commentaire intéressant, concis, personnel et précis qui nous change du blablabla de la presse dite d'information. Autrement dit, si le journalisme ou la critique d'art n'est pas votre profession, foncez ! Contrairement à Mireille, la presse manque, elle, de talent. Amicalement.]

 Bon à savoir. - Pont musical : Partie d'un morceau de musique se démarquant du refrain et des couplets. Il peut s'agir d'un solo.

rdf.jpg

Wolfgang. - Cher Rico,
J'apprécie beaucoup les critiques de Vincent sur Berlin et de Hugues sur Baden-Baden, parce que j'y trouve un résumé des concerts comme je les ai vecus moi aussi. Ce sont des critiques réélles et à mon avis écrites avec un grand respect pour l'artiste Mireille Mathieu. Ensemble avec ta notice complémentaire il n'y a rien à ajouter. On estime beaucoup Mireille, mais une critique devrait dessiner une image du concert et ne pas se perdre dans une admiration aveugle. Alors bravo pour les auteurs. En somme, les demandes de ne pas arrêter ton blog me semblent nombreux et les raisons pour la continuation honorent ton travail. On l'apprécie parce qu'il apporte beaucoup aux amis et à l'image de Mireille.
Amicalement.

Arthur. - "Berlin, ich liebe dich !".
Ces mots sont revenus souvent tout au long de ce concert ! Simple phrase pour flatter ? Franchement non ! A la fin du concert Mireille était réellement émue aux larmes. Se retournant vers Jean Claudric elle lâche alors « ben voila que je pleure maintenant ! ca me va bien ….. !
Cette petite scène reflète à elle seule l'ambiance du concert : un véritable AMOUR entre Mireille et son public ! De l'émotion vraie ! J'ai retrouvé ENFIN la Mireille que j'aime ! Un peu celle des débuts : toute simple et émerveillée ! Tout comme moi du reste, car vraiment mes craintes étaient grandes tant les dernières prestations de Mireille étaient décevantes ! j'allais même à reculons à ce concert !
Le rideau se lève les titres défilent, un peu froid et poussif tout ca, je crains une fin de concert difficile ! Mais Mireille prenait son temps ! Puis c’est un tournant love story, c est l’amour et je t aime avec ma peu se succèdent ! Ouf !! Pari gagné !pour moi le concert pourrait s’arrêter la, tant je suis comblé ! Si la voix de Mireille est certes moins performante qu’autrefois elle y gagne en réalisme, on ressent mieux les tourments que vit Mireille sur scène !
La deuxième partie me sembla plus morne, malgré "Du bist die Welt" apparemment très attendu pour son final plus court cette fois, mais bien maitrisé ! Tonnerre d’applaudissements et de cris bien mérités !
Pas de surprise hélas pour le pot pourri. Eternel "Over the rainbow" ! Mireille a oublié qu’en 2002 à l’Olympia maniana remplaçait avantageusement "Solemente una vez" ! La belle surprise vint alors de "Ochi chornié" dont l’intro tout en finesse annonçait une époustouflante interprétation ! Le nouveau pianiste de Mireille semble lui avoir distillé quelques conseils ! Les mêmes que Goldman a Céline peut être : apprends à déchanter ! Leçon retenue, ainsi Mireille retrouve sur scène une vraie dimension tragique quand les textes proposés le permettent ! comme "Gott im Himmel" et le surprenant "Immer wider" que je trouvais bien plat sur cd ! Fin de concert traditionnel avec non je ne regrette rien ! Et c’est une tempête de fleures qui s’abat sur Mireille ! Mon Dieu que c était beau ! Alors c’est à mon tour de te dire !
Mireille ich liebe dich !

Philippe (Don). - Merci à Vincent B. pour la qualité de son compte-rendu.
Ce qu'on constate à la lecture des différents témoignages, c'est qu'en dépit de l'altération sensible de la voix on continue de saluer la performance de l'artiste sur scène, sa présence, son émotion... et Vincent de s'incliner devant 'l'authenticité d'une prestation sans artifices'. Et c'est là, je crois, la grande victoire de MM dans cette tournée.
Etant à la fois une grande chanteuse et une grande interprète, son répertoire a (trop?) souvent été choisi pour mettre ses qualités de chanteuse et sa voix en avant: puissance du timbre, tenue de notes très longues, ... sans que l'interprétation le demande vraiment.
A présent que sa voix révèle quelques limites, la chanteuse se met plus en retrait et laisse la place à l'interprète: moins de démonstrations vocales et plus d'authenticité.
Personnellement, je me félicite de cette démarche. Et mine de rien, c'est une petite reconversion. Et l'on ne peut qu'être impatient de découvrir la suite de sa carrière si elle confirme cette tendance.
Bien sûr, et heureusement, la chanteuse à voix est toujours présente et ménage encore des prouesses vocales. Mais elle découvre les vertus de la retenue et de l'économie vocale (pour citer Vincent) et cela offre de nouveaux horizons, notamment dans le choix des textes. Plus question de faire passer en force des textes médiocres. Reste à savoir si les auteurs seront à la hauteur...

13:35 Écrit par JCF | Commentaires (3) | Tags : allemagne, tournee, commentaire, avis, historico |  Facebook |

03/05/2010

Mireille acclamée à Wetzlar (2010)

dyn008_original_500_453_pjpeg_2677228_712f45fd24198567814c826088cfe7e0.jpg

Le moineau d'Avignon à la Rittal-Arena de Wetzlar

« Bravo Mireille, Bravo ! » Après chaque chanson que la chanteuse française, Mireille Mathieu a interprétée dimanche soir à la Rittal-Arena la majorité des fans des premiers rangs se levaient de leur siège pour acclamer très fortement leur idole qui fête ses 45 ans de carrière.
Mireille Mathieu a offert à ses fans une soirée inoubliable. Fleurs et cadeaux cheminèrent sans problème la scène. C'est par des « Merci » chaleureux que Mireille s'adressa au public. La très populaire «Spatz von Avignon» à la coiffure de page, ne s'était certainement pas attendu à un accueil aussi enthousiaste des quelques 1000 spectateurs dans la salle relativement peu remplie. Une salle constituée principalement des fans aguerris qui étaient manifestement venus pour s'amuser et donner libre cours à leur enthousiasme.
Le concert à Wetzlar avait un caractère particulier puisque la ville est jumelée depuis 50 ans avec Avignon, qui est la ville natale de Mireille Mathieu.
Bien que les cordes vocales de Mireille Mathieu aient perdu de leur éclat de façon perceptible, cela n'eut aucun impact majeur sur la qualité de l'ensemble de la prestation.
C'est sur la reprise de la nouvelle chanson « Immer wieder » que Mireille quitta la scène entourée d'une pluie de fleurs lancées spontanément par le public heureux d'être venu.

Source : "Giessener Allgemeine". (Libre traduction de Ricochet)

12:56 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : concert, wetzlar, tournee, 2010, allemagne |  Facebook |

19/04/2010

Tournée 2010 - Programme

 2841320878_3.jpg

Photo : Janka

1re partie

Hinter en Kulissen von Paris / Martin / Santa Maria / Tarata-Ting, Tarat-Tong / Une histoire d'amour (Love Story) / La vie en rose / C'est l'amour / Tous les enfants chantent avec moi / Je t'aime avec ma peau / La Paloma ade / Es geht mir gut, Cheri.

2e partie

On ne vit pas sans se dire adieu / Du bist die Welt / L'Aveugle / Pariser Tango / Meine Welt ist die Musik / Akorpolis adieu / An einem Sonntag in Avignon / Der Zar und das Mädchen / Medley : Over the Rainbow - Sakura - Molly rhoah -n Solamenta una vez - Lascia ch'io pianga - Otschi tschronye / Gott im Himmel / Ganz Paris ist ein Theater / Non, je ne regrette rien / Immer wieder.

2840499544_1.jpg

Vous trouverez plus haut les chansons interprétées à Halle, ce 14 avril, rien ne dit que ce programme est définitif pour la tournée entière.

Que faut-il penser du programme 2010 de Mireille ? Il est probable que ceux qui ont assisté aux concerts de 2008 se sentiront quelque peu floués... par le choix des chansons qui à quelques exceptions près sont les mêmes. Parmi les nouveautés apparentes, citons "C'est l'amour" et "Immer Wieder" ! Les deux seules chansons du nouvel album de Mireille - deux des moins bonnes selon moi. Même "Nah bei dir" n'y est pas, c'est dire si Mimi porte cette chanson dans son cœur !

Il me reste donc à recommander la tournée 2010à tous ceux qui n'ont pas assisté à la tournée "In meinem Herzen" et souhaitent voir chanter Mireille en « Live ». Les autres se réjouiront de revoir la demoiselle d'Avignon en pleine forme et resplendissante de présence.

J'attends d'avoir assisté au spectacle moi-même pour me prononcer de façon définitive - plus objective ? plus subjective ? - sur sa qualité en essayant de me mettre à la place d'un possible nouveau public de Mireille  : celui qui la découvre "live" pour la première fois. Mais une fois de plus le charme et le talent de Mireille opéreront et je n'aurai qu'à me mordre les doigts d'avoir osé porter une critique à travers un regard déjà si plein déjà d'images du passé.

rdf.jpg

Hugues. - Cher Ricochet, ne soyez pas si amer. Rien que de voir Mireille, quoiqu'elle fasse, c'est un moment d'émotion intense. C'est vrai qu'il y a de quoi être déçu à la simple lecture des chansons interprétées. C'est vrai qu'il n'y a pas de renouvellement, surtout quand on pense à la beauté des chansons récentes de Mireille. Les deux chanons du dernier disque qu'elle a composées elle-même, ne sont certes pas les meilleures, mais elles ont quand même leur place dans un récital. Je pense que c'est des chansons qui doivent se révéler sur scène et puis il est bien normal que Mireille les privilégie, ce sont ces enfants après tout. Mais je connaîs des amis qui vont être désapointés de l'absence de "Liebe Lebt", alors que cette chanson avait été choisie - à juste titre - pour le lancement du nouveau disque. Nous fans, nous sommes déçus, mais le charme de Mireille va agir... et nous aurons encore des petites étoiles dans les yeux, même en écoutant pour la nième fois "Acropolis adieu" ! Amitiés.

Philippe (Don). - Faut-il vraiment être déçu du programme? Le titre de la tournée annonçait la couleur: les plus grands succès, autrement dit essentiellement les schlagers des débuts, autrement dit les titres de la tournée précédente! Pour ma part, je ne m'attendais pas vraiment à autre chose quant au contenu.
Nous savons tous que le répertoire allemand de MM comporte de très belles choses et que nombre d'autres chansons ont été des petits succès en leur temps. Il est dommage qu'elle ne fasse appel qu'aux super tubes, indépendamment de la qualité des titres. Et pourquoi promouvoir si peu le dernier album ?

Personnellement, je n'aurai pas la chance d'aller l'applaudir en Allemagne, mais les premières images de concerts témoignent de la forte présence de cette interprète sur scène. Ses poses sont plus éloquentes que jamais, chaque geste investi d'une puissance évocatrice rare et ses regards riches d'expressions diverses. Et je ne doute pas que la magie de sa voix opère toujours. Et même si le répertoire n'est pas toute à fait à la hauteur, on ne peut que passer une belle soirée en présence d'une telle interprète.

Bon concert à tous ceux qui iront la voir.

Thomas. - Moi aussi, j'avoue d'avoir été un peu decu quand j'ai vu la liste des chansons que Mireille interprétéra lors de ses concerts chez nous en Allemagne. C'est presque le même programme comme en 2008. Il y a exactement quatre titres qu'elle n'a pas chanté il y a deux ans. Mais il faut être objectif,  la tournée s'intutile "Mes plus grans succès", et ce sont en effet ses plus grand succès commerciaux qu'elle va nous présenter. C'est un peu dommage qu'elle ait choisi seulement deux chansons du nouvel album "Nah bei Dir". Quand même, j'attends avec impatience les deux concerts (Düsseldor et Dresden) de ma chanteuse préférée.

LesTuzzi. - Je remercie Ricochet car on peut être fan sans toutefois perdre son objectivité. Je serai mardi au Festpielhaus de Baden-Baden, au premier rang, mais je sais d'ores et déjà que le concert me laissera un goût amer de déjà-vu, tout comme l'avait été celui (toujours à Baden-Baden) de sa précédente tournée germanique. Malheureusement, ce n'est plus que du réchauffé !
Fan depuis... de nombreuses années, j'espère toujours secrètement une SURPRISE, un étonnement, une innovation... Je me contenterai de sa robe de scène rouge.
Allons Silvia, ne soit pas médisante, attend de voir… et je vous raconterai…. Si cela vous intéresse un temps soit peu [n.d.ricochet : Silvia reste à "découvrir".] 

Marina Reinholt. - Ich fand das Konzert so SUPER. Ja, sie hat sehr viele Titel gesungen, die wir alle kennen,aber dies war doch eigentlich klar,denn es heisstt doch "Meine schönsten Erfolge". Mireille sah doch so gut aus mit ihrem neuen rotem Kleid aus.
Sie hat ihre Titel kraftvoll gesungen und ganz besonders schön war der Titel "Gott im Himmel ", denn bei diesem Titel standen mir sogar die Tränen in den Augen. Danke Mireille für diesen schönene Abend.  Liebe Grüsse aus Berlin.

[Traduction de Ricochet : Personnellement je trouvais ce concert vraiment superbe. C'est vrai, Mireille a chanté beaucoup d'airs que nous connaissons tous, mais cela n'était-il pas évident vu que la tournée s'intitule "Mes plus beaux/grands succès" ? Mireille a interprété ses chansons avec beaucoup de force, en particulier "Gott im Himmel" qui m'a mis les larmes aux yeux. Merci Mireille pour cette belle soirée. Amical bonour de Berlin.]

2e réaction de Philippe (Don). - A lire les réactions de fans, il semble que nous soyons tous du même avis, à savoir que nous éprouvons tous une petite déception en découvrant la liste des titres - tout en nous réjouissant de la savoir sur scène et d'y faire un triomphe.
Maintenant il faut aussi se dire que MM ne chante pas que pour les fans. Ils ne sont qu'une petite partie du public qui ira l'applaudir. Le grand public qu'elle cible avec cette tournée, c'est essentiellement un public populaire amateur des tubes d'hier et de schlagers. Et ce public sera probablement enchanté du choix des titres.
Pour les spectateurs plus exigeants, curieux de découvrir une interprète de renommée mondiale, ils se raccrocheront davantage aux titres français ou internationaux.
Mais il est bien certain que les fans n'auront pas grand chose de neuf à se mettre sous la dent. Mais il en était déjà de même avec les Olympia - ce qui ne nous empêche pas d'être sous le charme du concert. Espérons que lors du retour en France, elle innove un sacré coup!

Magali. - Je lis avec attention les divers commentaires et je suis bien d'accord avec vous sur le fait de l'impression de déjà vu. Personnellement je n'assisterai à aucun concert, ce n'est pas par manque d'intérêt mais en raison des frais que ces déplacements occasionnent (transport-hotel-spectacle), cela me semble excessif. Par contre, j'ai vu Mireille plusieurs fois en France, 3 fois en 2002 et 3 fois en 2005 avec un immense plaisir. Je suis en effet une fan de Mireille depuis ses débuts mais toutefois les spectacles que j'ai préféré de notre Star remontent aux années 80. La tournée d'été 1984 suivie des concerts de 1986, avec par exemple "Halleluya Baby", "Allons voir le monde" "Trolley song"... outre les chansons plus "classiques" il y avait le côté "show", j'adorais... Bien sûr, aujourd'hui Mireille ne pourrait plus faire de telles prestations (elle a passé l'âge). On ne peut pas être et avoir été. Quoi qu'il en soit, Mireille reste ma chanteuse préférée et j'espère bien avoir l'occasion de pouvoir l'applaudir encore.. et encore... Je souhaite beaucoup de bonheur à tous les heureux fans qui vont l'applaudir outre-Rhin.
Amicalement à tous.