21/11/2016

21 novembre 1965 - Une seconde naissance

dyn006_original_336_514_pjpeg_2586430_008289a45679288c83d61f562729012e.jpgEn juillet 1965, presque un an après son succès au concours d’Avignon, Mireille passe en lever de rideau dans un gala de variété dont Enrico Macias est la vedette. Elle chante « Jézabel». Johnny Stark demande ses coordonnées et puis… l’oublie !

A la mairie d’Avignon décide de payer les frais permettant à Mireille de se rendre à Paris pour tenter sa chance à « Télé-Dimanche ». Un rendez-vous est pris pour une audition, le 18 mars 1965. Arrivée dans la capitale, Mireille logera chez la fille du professeur de chant de la première lauréate d’Avignon, Michèle Torr.

Mireille arrive donc en taxi au studio 102 de la " Maison de la Radio". Il y a Raymond Marcillac, Nanou Taddei la première femme de Johnny Stark) et Roger Lanzac, le présentateur du "Jeu de la chance".
Après l’audition, Mireille rentre à Avignon pour attendre la réponse. Elle attendra ainsi huit mois avant de recevoir la convocation pour participer à « Télé-Dimanche », le 21 novembre 1965.

Cette année-là, le général De Gaulle prépare son élection présidentielle et Johnny Hallyday, qui revient du service militaire, sa rentrée à l’Olympia. Le 20 novembre, la veille donc du passage de Mireille au "Jeu de la chance ", Johnny qui préparait le "Palmarès de la chanson" de Guy Lux entend Mireille Mathieu pour la première fois et déclare : "Elle a une belle voix, mais Piaf est encore trop proche."

La vraie date de naissance de "Mireille Mathieu grande vedette", c’est donc à Paris, sur un écran de télévision, deux ans, un mois et dix jours exactement après la mort de Piaf. Dix millions d’inconnus devant leurs postes de télévision vont croire la grande Edith Piaf ressuscitée dans cette petite gamine d’Avignon âgée de 18 ans qui chante "Jézabel".

Georgette Lemaire MMAV.jpgMireille est effrayée par tous ces gens de la télévision qui s’agitent autour des caméras. Et puis, elle est impressionnée par Georgette Lemaire "parce qu’elle est de Paris et qu’elle n’a pas d’accent", dira Mireille. Car Georgette Lemaire est là et depuis quatre semaines elle est la première, l’idole, la vedette de ce "Jeu de la chance". Elle chante Piaf, elle aussi !

Dès les premières notes, quand elle apparaît sous les projecteurs, Mireille fait frémir ces dix millions de téléspectateurs anonymes qui enregistrent son nom comme on s’accroche à une étoile. Elle a peine fini de chanter "Jézabel" que c’est l’explosion. Le coup de foudre pour tous ceux qui ont la nostalgie de la voix de la grande disparue qu’est Edith Piaf. En trois minutes, de toute la France, les coups de téléphones affluent. Pour les un ce seras un cas, pour d’autres, un miracle, voire même une réincarnation. Pour les sceptiques - il y en a aussi - ce n’est qu’un feu de paille. Mais personne ne reste indifférent à cette apparition, à cette voix.

Roger Lanzac, le présentateur et annonce Mireille Mathieu et Georgette Lemaire à égalité... A l'instigation de Raymond Marcillac ? Mireille aurait-elle gagné avec 15 points d'avance comme l'avanceront certaines sources ? A ce jour personne n'a pu en apporter la preuve. Voyez à ce sujet l'article d'Avignon : "Jeu de la chance - Quand le cœur de la France balance" (cliquez ici).  

Le lendemain, le lundi 22 novembre 1965, Mireille trouve sa photo en première page de « France -Soir » accrochée aux kiosques à journaux ; la semaine suivante, Mireille Mathieu revient d’Avignon, cette fois avec Raoul Colombe.

A « Télé-Dimanche, Georgette Lemaire, parle d’abandonner. Roger Lanzac lui conseille de chanter, puis de se désister en faveur de Mireille Mathieu avant qu’il annonce les résultats. Il en sera ainsi. Mireille passera cinq semaines de suite à « Télé-Dimanche » et il lui suffira de quelques chansons de Piaf avec sa robe noire pour mettre la France à genoux devant elle. Ce sera sa marche triomphale vers la consécration.

guy lux,johnny stark,maurice chevalier,georgette lemaire,le jeu de la chance,raoul colombe,roger lanzac,raymond marcillac,21 novembre 1965,1965Ce dimanche de novembre 1965, Johnny Stark est devant son poste de télévision comme tout le monde. Il regarde « Télé-Dimanche ». Lorsqu’il voit apparaître sur l’écran un visage avec une frange, il s’écrie : « C’est ma petite d’Avignon ! ». Il veut en faire une vedette et, sans plus réfléchir, saute dans un taxi et débarque à la la « Maison de la Radio » pour rencontrer Mireille. Avec lui, Mireille va rapidement devenir la plus grande de toutes !

Trois jours plus tard il l’accompagne chez ses parents à Avignon. Johnny Stark et Raoul Colombe se rencontrent et c’est ainsi que l’homme qui a découvert Mireille (Raoul Colombe) passera la main en la confiant à celui qui va, dorénavant, la façonner.

L’accord de Roger Mathieu, le père de Mireille, est également obtenu (Mireille est mineure). Johnny Stark se met aussitôt à l’œuvre et ne va pas hésiter à engager d’énormes sommes avant de gagner réellement de l’argent avec elle.

Comme ballon d’essai, Johnny Stark emmène Mireille pour une tournée de quatre jours avec Hugues Aufray et France Gall (du 6 au 9 décembre 1965). Le test est bon, mais Johnny Stark n‘est pas entièrement satisfait.

Maintenant tout ira très vite. Mireille passe à l’Olympia dans le spectacle du jour de l’an de Sacha Distel, avec les trois chansons d’un répertoire qu’elle n’a même pas : "Je sais comment", "Le Noël de la Rue" et "L’Hymne à l’amour."

Elle enregistre ensuite son premier disque avant de partir pour les Etats-Unis. Johnny Stark lui apprend à respirer, à parler, à chanter, à se tenir sur scène, à table et dans la société. Il lui enseigne comme s’habiller et faire vibrer les foules. Il y aura beaucoup de larmes, de crises de rage et de désespoir des deux côtés. C’est de là qu’est partie la légende de tyran et d’exploiteur de Johnny Stark. Bref, la crise de croissance sera terrible. Maurice Chevalier adopte Mireille sans hésiter et lui prédit : "Quand vous serez dégagée du fantôme de Piaf, vous deviendrez la reine du music-hall."

ligne rouge.jpg

Sources : les biographie "Oui, je crois " (J. Cartier) , "Mireille Mathieu" (Vick Vance), "Mireille Mathieu" (Christian Page), "La véritable Mireille Mathieu" (E. Bonini).
Adaptation : Ricochet "Avignon".

18/09/2015

Maurice Chevalier et ses invités - 80e anniversaire

BritPatheCom MCMM 80the bthd.JPG

Maurice Chevalier fêtait ses 80 ans en 1968.
Réception organisée au Lido de Paris.

 

 

18/06/2014

Un beau crack !

maurice chevalier,johnny stark,accident,1968,1922,lyon,emmanuel boninimaurice chevalier,johnny stark,accident,1968,1922,lyon,emmanuel bonini18 février 1968 (dimanche). Accident de voiture sur la route de Lyon.

Dans le livre "Môme à cheveux blanc", qui contient de nombreuses pages du "journal" de Maurice Chevalier, nous lisons :

Mireille Mathieu commence à subir les vents contraires à sa miraculeuse ascension. Pauvre chou si vallante. Lettres anonymes. Menaces de Mort, d'enlèvement. Les envies haineuses de tordus. Toute la gamme. Elle vient d'avoir un nouvel accident de voiture qui eût pu être fatal.
Elle est tout de même suffisamment blessée pour devoir se reposer plusieurs mois sur ordre des médecis. Je vais les voir dès ma rentrée de tourée, elle et Johnny Stark, son talentueux manager.
La gosse, si pure, si propre, si laborieuse, si belle, voit son destin commencer les croche-pieds. Elle encaissera bien, j'en suis convaincu. Elle a un joli menton énergique, décidé. Elle est très forte moralement et physiquement. Un beau crack...

(Maurice Chevalier : "Môme à cheveux blancs", p. 106, Presses de la Cité)

03/09/2013

1966. WALDORF ASTORIA ("The Empire Room")

TIMEMM.jpgRICORETROptf.jpg4 novembre 1966 : Plusieurs émissions de télévision aux Etats-Unis, dont les Ed Sullivan Show et Dany Kaye Show. Au cours de son récital au Waldorf Astoria ("The Empire Room"), Maurice Chevalier présente Mireille comme sa petite fiancée de France.

Ce soir-là Maurice Chevalier donne un récital à l'Empire room. Il sait la cabale que certains ont montée, en France, contre la nouvelle coqueluche des Français... Pour mieux prendre sa défense, il l'a présente lui-même aux spectateurs américains. Au milieu de son récital, Chevalier quitte soudain la scène pour y revenir, une instant plus tard, avec celle dont il dira : "Permettez-moi de vous présenter ma petite fiancée française, elle s'appelle Mireille Mathieu. J'attends d'être octogénaire pour l'épouser." La salle de l'Empire Room, debout, ovationne le couple Chevalier-Mathieu sur la même scène.

Sources : Christian Page / programme Olympia.

Pour en savoir plus sur l'interprète de "Ma Pomme", cliquez sur : MAURICE CHEVALIER.

Extrait de "Oui, je crois" (Jacqueline Cartier - Laffont 1984). - L'Empire Room, c'est donc un cabaret avec des tables et des dames pleines de diamants qui se reflètent dans les verres. Ca brille partout. Les Français que nous sommes ont leurs table aussi ; en bordure de piste, la mienne. Quand le présentateur annonce "The Number One Frenchman Maurice Chevalier", je l'avoue, j'ai un petit frisson de fierté. Il entre sous les bravos, vif, élégant, dans son smoking, avec ce sourire qui remporte la victoire tout de suite. Peut-on croire vraiment qu'il a soixante-dix-huit berges ? Il en aurait quarante que les dames ne seraient pas plus épanouies. Il prend son canotier, s'en coiffre et chante You're felling bue... et je remarque que les hommes ont l'air aussi heureux que les femmes. Les plus jeunes doivent penser qu'ils ont de beaux jours devant eux, et les vétérans, que tous les espoirs sont permis puisqu'ils sont, comme Maurice, à l'Empire Room ! Et puis, tout à coup, il parle, il parle de moi parce qu'il me désigne et descend près de notre table... et je devine bien qu'il me présente : "She is wonderful.... Mireille Mathieu ! " Il m'entraîne sur scène... où je n'ai plus peur du tout. La scène, c'est vraiment mon paradis à moi.

img679.jpg

la plume légère.jpg

Aramis-Dingo. - Vous me surprenez. Je n'aurais jamais cru que Mireille ait pu faire l'objet d'une cabale en France à ses début et pendant la brillante carrière qu'elle y fit du vivant de Johnny Stark. Je me rappelle que j'écoutais ses K7 en boucle dans ma voiture à l'époque quand je parcourrait parfois 300km sur la journée. Mais je pense que la mort de Stark a été une grande perte pour elle et sa promotion sur les scènes de music-hall de France et de Navarre. J'écoute encore souvent mes K7 transférée sur CD aujourd'hui. Amicalement.

30/03/2013

Sweet souvenirs of Maurice (1968)

maurice chevalier,nuit du cinéma

nsamc.jpg

Maurice Chevalier :

A la Nuit du Cinéma, on me décerne le "Triomphe de la carrière internationale". Il m'est remis en scène par l'adorable Mireille Mathieu, resplendissante dans sa robe longue, moderne et scintillante, en présence des deux animateurs de cette grande manifestation annuelle, Claude Dauphin et Pierre Louis.

Claude Dauphin, ce grand comédien, cet aritste de l'ironie glacée, à la fin du speech à mon sujet pleurait...

Je lui ai caressé la joue comme à un jeune frère, l'ai embrassé, ainsi que Pierre Louis et, vous pensez bien, Mireille. J'ai de nouveau insisté sur le sérieux de ma décision de quitter la scène depuis les récitals d'adieux au théâtre des Champs-Elysées. J'ai rappelé mon espoir de télévision internationale et j'ai terminé en espérant  pouvoir faire un film avec Mireille Mathieu où elle jouerait le rôle de ma soeur, ou de ma fille ou de ma petite-fille ou, ce qui serait encore plus sensastionnel, de ma mère.

("Môme à cheveux blancs", p. 186)   

Photo : 23e Nuit du Cinéma au théâtre des Champs-Elysées (Marigny) - Paris, novembre 1968.

08:33 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : maurice chevalier, nuit du cinéma |  Facebook |

19/06/2012

Le principe Chevalier

mcfv.jpgnsamc.jpgDécouverte en 1965, dans "Le Jeu de la Chance", une émission de télévision où elle chantait Piaf, elle a aussitôt été "prise en main" par l'impresario Johnny Stark. Celui-là même qui lança Johnny Hallyday et qui vient de le laisser choir pour "incompatibilité d'humeur". Et Stark n'y va pas avec le dos de la cuiller. La petite Mathieu, il veut en faire une star, directement. Un peu comme si on envoyait en fac une élève de la classe du certificat d'études. Et ça marche ! Mireille ne se produira pas longtemps en "vedette américaine" mais sera - dans l'année - vedette en Amérique...
Cette façon de brûler les étapes ne correspond pas spécialement au principe  de Maurice [Chevalier]. Mais, sans doute, est-il  sensible aux origines de "cette petite gosse" de dix-sept ans [*] : une famille avignonnaise modeste avec douze frères et soeurs [*], un certificat d'études et de la spontanéité des gens simples.

Source : Pierre Berruer "Maurice Chevalier raconté par François Vals" (Plon 1988)
[*]   MM devait avoir 19 ans lors de sa 1re rencontre avec Maurice Chevalier.
[**] Vincent Mathieu n'était pas encore né.

MM M. Chevalier.jpg

13/01/2012

Maurice Chevalier

poster_159752.jpg

Maurice Chevalier collabo: "Une rumeur montée par les nazis".

La vie de Maurice Chevalier fut loin d'être aussi simple et légère que ses chansons. Accusé de collaboration avec l'ennemi nazi, l'éternel interprète de "Ma Pomme" sera même condamné à mort par contumace.

Jacques Pessis, spécialiste de la chanson française et préfacier des Mémoires du chanteur au canotier, entend rétablir quelques vérités. Interview. 

Jacques Pessis considère que Maurice Chevalier n'a pas, en France, la reconnaissance qu'il mérite. Maurice Chevalier est un pionnier du music-hall français et a mené une carrière unique dans le monde entier. En revanche, aux Etats-Unis, il demeure une légende. Entre 1943 et 1969, il a écrit ses Mémoires. Jacques Pessis y a sélectionné les pages, débordantes d'anecdotes, qui constituent un témoignage direct, un éclairage évident sur l'histoire du music-hall et du cinéma.

Source : L'Express (cliquez ici pour lire l'interview de Jacques Pessis par Guillaume Sblschiero).   

Maurice Chevalier a contribué à la célébrité du film "Gigi" avec Leslie Caron et Louis Jourdan.
Bande de lancement du film. 

maurice chevalier,gigi

Andrès. - Maurice Chevalier collabo ? Avait-il une voix na(z)illarde ? lol. Après l'intervention de "elle" sur ta modération, je me décide d'écrire ce que je voulais dire après les diverses interventions au sujet de Liza Minnelli. Je voulais écrire que tu étais le "tampon" des intervenants qui montraient trop d'ardeur, donc confirmation. Ta réponse après le 1er message de "elle": (le)message semble avoir été ... Bonne soirée."

Ricochet @ Andrès. - Heureusement que tu ne confonds pas tampon et tampax ! Tiens, tu as oublié le Nasi goreng qui est le riz fritz d'Indonésie. Pas gastronome apparemment. Rappel : Elle est un prénom féminin pas un pseudo. Bon week-end.  

James. - Mireille Mathieu a rendu un très bel hommage à Maurice Chevalier la chanson a aussi été traduite en allemand.

09:09 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : maurice chevalier, gigi |  Facebook |

11/11/2011

Ma Pomme (1967)

MMetMCh.jpg

RICORETROptf.jpg1967, c'est aussi Ma Pomme, l'immortelle rengaine de Maurice Chevalier que Mireille, vêtue en clochard, interprète à la télévision. (Christian Page)

Mireille Mathieu : "Pour les soixante-dix-neuf berges de Maurice [Chevalier], je chante Ma pomme à la télé. Il m'a fait répéter la chanson à Marnes-La-Coquette, m'aidant à me dégager du fantôme de Piaf."

Maurice Chevalier :"Elle est l'opposée de Piaf. C'est une comique cette môme-là, en même temps qu'elle peut être une grande chanteuse."

 Extrait de "Oui, je crois" (Jacqueline Cartier - Editions Laffont)

ligne rouge.jpg

22:04 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : 1967, ma pomme, youtube, vidéo, maurice chevalier |  Facebook |

30/08/2011

1966, une année importante

dyn004_original_324_400_pjpeg_2586430_66b8b8d4fd2a7536e498751e19c4082a.jpgRicoSaga 160.jpgLe diamantaire se met à l'oeuvre

Mireille habite alors un luxueux appartement à Neuilly, entouré d'un jardin et de silence. Il lui semblera qu'elle aura vécu trois vies en douze mois. De même qu'elle a conquis la France, elle a également conquis le reste de l'Europe. Ses disques deviennent des best sellers en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suisse.

Mireille fera une tournée triomphale de plus de 20 000 km avec soixante galas en deux mois. Elle sera également la vedette de nombreuses émissions sur les chaînes française et allemande. La toute première fois que Mireille a chanté en Allemagne était à Berlin-Est, au Friedrichstadpalast.

Mireille s'envolera plusieurs pour les Etats-Unis. Elle fera un détour par Montréal où elle chantera au Palais des Sports devant plus de 20 000 personnes.

Cette année-là, la princesse Grace de Monaco l'invite à une croisière sur le nouveau paquebot "La Renaissance" et Mireille fera aussi un roman-feuilleton pour le magazine "Nous Deux".

Johnny Stark n'a pas tardé à tailler son diamant brut : Mireille prendra des cours de diction, des cours de chant et apprendra comme se comporter dans le beau monde qu'il lui faudra bien fréquenter.

mchetmmltddb.jpgMaurice Chevalier et premiers disques

Mireille se rendra à "La Louque", la propriété de Maurice Chevalier qui lui dira : "Il y a une grande différence entre vous et Edith Piaf. La môme Piaf marchait sur le trottoir de l'ombre et vous, Mireille, vous marchez sur le même trottoir que moi, celui du soleil."

Le 3 mars 1966, Mireille son premier 45 tours avec "Mon Credo".
1 335 000 copies seront vendues dans les cinq premiers mois. François Rauber, orchestrateur de Jacques Brel, a apporté sa contribution à ce vinyle qui deviendra "collector".

En fin d'année, son premier 33 tours suivra. Paul Mauriat, le célèbre chef d'orchestre, s'est chargé des arrangement musicaux de plusieurs chansons. Celles arrangées par François Rauber y figureront aussi.

Johnny Stark écrira sur la pochette de l'album : Mireille Mathieu a fait des progrès considérables aussi bien dans la maîtrise de sa voix que dans l'affermissement de sa personnalité, mais le chemin est encore long avant d'aboutir à l'extraordinaire perfection dont elle est capable. C'est dire que pour moi, Mireille Mathieu n'est qu'une débutante, il ne saurait d'ailleurs en être autrement après une aussi brève carrière. Ce disque est bon parce qu'il est vrai; il est émouvant parce qu'il est le fruit du travail acharné d'une jeune artiste parfaitement résolue à n'arriver que par son talent.

MEEPEA.JPGMireille en Amérique

Mireille passera à l'Ancienne Belgique de Bruxelles (du 25 février au 2 mars) toujours avec Sacha Distel et Dionne Warwick - avant de s'envoler pour New York. Elle s'y rendra quatre fois cette année.

Quand Mireille débarque à New York, pas un Américain ne connaît son nom.  Elle chantera en mars dans la prestigieuse émission "The Ed Sullivan Show". Les téléspectateurs tombent sous le charme de Mireille qui vient ainsi de faire la conquête de l'Amérique. Plus tard elle sera invitée au "Merv Griffin Show" et, à New York, au "Johnny Carlson Show".
Il y aura aussi Las Vegas, Los Angeles, Honolulu....

Mireille se rendra à Hollywood où elle rencontrera Elvis Presley dans les célèbres studios de cinéma. Elvis venait de tourner "Girls happy" préparait son nouveau film "California Holiday". Partout, Johnny Stark établi des contacts. Des projets se dessinent. On veut employer sa "nice face" au cinéma et au théâtre, mais Mireille renâcle, car ce qu'elle veut, c'est chanter.

Bonini illustré 1 006.jpgAccident et Olympia

Mireille sera victime d'un accident de la route. Sa D.S. dérape sur l'autoroute de l'Ouest, près de Mantes. Mireille souffre de contusions multiples. Elle tient à chanter le soir même au casino de Trouville. Johnny Stark interrompt cependant la tournée.
Malgré le repos forcé, Mireille veut être prête pour l'Olympia car Bruno Coquatrix a décidé de lui offrir la tête de l'affiche (*) à partir de la mi-septembre.
Georges Chelon, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault sont affichés en première partie.
Le couturier Louis Féraud s'est chargé de sa garde-robes et Paul Mauriat dirigera l'orchestre.
L'Olympia est plein à craquer  et lui réserve un accueil de reine. Le Tout Paris est dans la salle : Maurice Chevalier, Aznavour, Eddy Barclay, Fernand Reynaud, Lucien Morisse (qui a découvert Dalida et tant d'autres), Jean-Claude Pascal et bien d'autres artistes. Elle reçoit des télégrammes de Frank Sina, Sammy Davis Jr, Bing Crosby, Fred Astaire, Joan Crawford, Sacha Distel, Adamo, Line Renaud, Dalida, Petula Clark, Hervé Villard et, bien sûr , de ses parents.
Quinze rideaux et des applaudissements frénétiques annoncent la consécration définitive de Mireille Mathieu qui n'imite plus Piaf, mais la continue.

(*) Confusion chez les biographes car le programme de l'Olympia indique que MM passait en vedette américaine du spectacle de Roger Pierre / Jean-Marc Thibault.

mdmis66.jpgParis en colère

En 2006, Mireille enregistre "Paris en colère" et "Soldats sans armes" et figure parmi les 500 invités au super-gala du film "Paris brûle-t-il ?" de René Clément. Gala se tiendra au 1er étage de la tour Eiffel, le 24 octobre. Le film raconte la libération de Paris en 1944. La musique est de Maurice Jarre, un grand compositeur de musique de films. Cette chanson est une des plus célèbres de Mireille Mathieu qui la chante régulièrement depuis 40 ans. Le soir du gala, Yves Montant chantera le fameux "Chant des partisans". Mireille ne chantera pas.

New York de nouveau.

Mireille repart à New York, cette fois avec François Reichenbach, le cinéaste et ses assistants. François Reichenbach va filmer Mireille dans tous ses déplacement. Le film,destiné à la télévision, sera diffusé le 25 décembre , le jour de Noël.

Mireille assistera à la grande soirée de Maurice Chevalier dans l'Empire Room du Waldorf. L'Empire Room est un cabaret avec des tables occupées par des personnes très fortunées. Maurice Chevalier a alors 78 ans et donne un spectacle qui fait honneur au qualificatif de "Frenchman Number One" que venait de lui attribuer le présentateur. Et puis tout à coup il parle de Mireille et descend près de sa table : "She is wonderfull..." Il entraîne Mireille sur scène et poursuit . "Permettez-moi de vous présenter ma petite fiancée française, Elle s'appelle Mireille Mathieu !". La salle de l'Empire Room, debout, ovationne le couple Chevalier-Mathieu. C'est ainsi que Mireille a gagné en quelques minutes ce que d'autres mettent des années à obtenir : la sympathie de tout ce que New York compte de VIP.

mcmapps.jpgA Los Angeles, Mireille préparera très rigoureusement sa participation au "Danny Kaye Show". Elle rencontrera Simone Signoret qui n'a pas manqué de lui donner de bons conseils. La cote de popularité de Simone Signoret était alors extraordinaire à Hollywood.. Mais il y a plus encore, car le crooner Andy Williams souhaite la faire participer à son émission télévisée : "The Andy Williams Show" .

Crise passagère

La fin de l'année qui a si bien démarrée se termine par un clash entre la "victime" et son "bourreau". Johnny Stark exige toujours davantage de Mireille et de plus en plus rapidement. De sérieux conflits surgissent et Johnny Stark parlent d'abandonner la partie car sa protégée ne lui donne pas entière satisfaction. Stratégie ou véritable coup de sang ? Heureusement la crise est passagère et tous deux reprendront ensemble la route qui a déjà été fleurie de succès.

ligne rouge.jpg

Sources : Vick Vance, J. Cartier, Christian Page, E. Bonini, Bob Rolontz, Denis Goise, www.europopmusic.eu
Adaptation : Ricochet, pour Radio CoCoon.

Les biographes se contredisent parfois et se font concurrence en imprécisions. 
Exemple : Jacqueline Cartier indique clairement que Mireille n'a pas chanté à la tour Eiffel (p. 287 "Je n'ai pas chanté ce soir"), Vick Vance et Emmanuel Bonini écrivent qu'elle y a chanté, citation à l'appui dans le dernier cas (p. 153), quant à Christian Page, il n'en dit rien. Imprécision également quant à la date du super-gala. Emmanuel indique l'heure mais pas la date. Jacqueline Cartier indique : sortie du film le 24 octobre. Etant donné "Qu'il était une fois..." de Denis Goise et "Oui, je crois de Jacqueline Cartier sont cautionnés par Mireille, je retiens que Mireille n'a pas chanté à la tour Eiffel cette année là, mais plus tard, à l'occasion de la sortie du film "La bataille d'Angleterre". Je retrouve deux fois le 24 octobre. C'est donc la date retenue.

IEP.jpg

Yves. - Je désire souligner deux imprécisions dans le récit des événements de 1966. D'abord, Mireille a chanté au Ed Sullivan Show en mars, soit avant de participer au Johnny Carson Show (Tonight Show), en juin. Ensuite, elle était la vedette américaine de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault en septembre 1966. C'est donc eux qui passaient en deuxième partie, Mireille ayant clôturé la première. Cela étant dit, il est vrai qu'il existe des versions parfois contradictoires des événements de cette année."

Ricochet @ Yves 
1. MM a chanté le 6 ou le 15 mars dans le Ed Sullivan Show. Certains citent 50 millions de téléspectateurs, d'autres 98 millions ! MM dans "Oui, je crois" (p. 21) : "Ainsi voici le troisième géant de la télévision américaine : après Ed Sullivan, Merv Griffin, Johnny Carson m'accueille dans sa célèbre émission To Night Show". Le paragraphe a été adapté.
2. Vous confirmez ce que j'ai écrit sur ce blog précédemment (http://avignon.skynetblogs.be/archive/2010/08/04/les-olym...). Je vous présente ici le texte que j'avais préparé pour Radio Cocoon et qui est basé sur les biographies de MM. Aucune d'elles ne signale le passage de MM en première partie du spectacle de Roger Pierre et Jean-Marc Thibeault. Sur base du programme que je détiens, j'avais demandé à l'époque aux fans bien informés d'éclairer ma lanterne. Personne n'a été à même de le faire (où n'a osé le faire). Je n'ai donc pas insisté. Vous faites bien de me le rappeler, car il est utile de le signaler en bas de paragraphe. 

31/03/2011

80 berges... Champagne ! (1968)

80 berges,maurice chevalier,1968, môme à cheveux blancs

80 berges,maurice chevalier,1968,môme à cheveux blancs

Maurice Chevalier

La tournée mondiale des 80 Berges est commencée. Nous - C'est-à-dire François et Madeleine Vals et mon pianiste Fred Freed - avons quitté Orly dans un tintamarre de photographes, ils étaient, je les ai comptés, quatorze, plus actualités T.V. et journalistes, le tout me rappelant les grands départs de mon époque hollywoodienne des années 30, mais quarante ans plus tard.

La mignonne Mieille Mathieu, elle, partait pour Munich et elle était venue m'aider à coupers tranches du monumental canotier en gâteau qu'Air France offrait avec le champagne pour célébrer le début de ma dernière tournée.

Je partais cette fois-ci le coeur serré comme un coureur auto sentant qu'il appuie trop sur le champignon et risque d'être projeté dans l'autre monde dans son désir de battre les records.

Source : "Môme à cheveux blancs", P. 48 (Presses de la Cité)
Remarque : la photo du journal "Le Parisien" n'est pas extraite de "Môme à cheveux blancs" mais de "Maurice Chevalier" raconté par François Vals).

80 berges,maurice chevalier,1968

80 berges,maurice chevalier,1968Notes :

-  Mireille Mathieu donnait un concert à Munich en janvier 1967 (dates contradictoires dans mes archives : 22 ou 25 janvier ?). Il ne pourrait s'agir de ce départ pour Munich là puisque MM écrit dans "Oui, je crois" (texte abrégé) : Ce début de l'année 1967 a été ensoleillé par Maurice Chevalier. [...] Quand je suis arrivée à La Louque, il était rayonnant parce que Pierre Delanoë  lui avait apporté une chanson qui l'enchantait : "Je vais me la réserver pour mon quatre-vingtième anniversair, le 12 septembre de l'année prochaine. D'ici là Montréal me demande de chanter dans le cadre de l'Expo en Juillet ! Vingt représentations exceptionnelles."  Par ailleurs, Maurice Chevalier arrivait à Johannesburg (République sud-africaine) le 16 janvier 1967.  
-  Maurice Chevalier entame fin 67 "La Tournée des 80 ans" qui traverse l'Amérique latine, les Etats-Unis, le Canada et l'Europe. Le 1er octobre 1968, Maurice Chevalier monte sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées pour ses adieux officiels. Le 21 octobre, il quitte définitivement la scène.
- Il est encore possible de se procurer les livres de Maurice Chevalier par internet (Price Ministrer, par exemple).

 80 berges,maurice chevalier,1968