23/04/2017

Journée mondiale du livre - 23 avril 2017

journée mondile du livre,2017,unesco,livre,livres

A l'occasion de la journée mondiale du livre, je vous présente 100 oeuvres 
remarquables qui honorent ma bibliothèque... idéale ?

Et vous, quelle est votre sélection de 5, 10 ou 100 "coups de coeur" ?

Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Choix de Sophie (William Styron)
- Le monde d'hier (Stefan Zweig)
- L'immoraliste (André Gide)
- Le mystère de la chambre jaune (Gaston Leroux)
- La peau de chagrin (Honoré de Balzac)
- Le noeud de vipères (François Mauriac)
- Bonjour Tristesse (Françoise Sagan)
- L'Etranger (Albert Camus)
- Trente mille jours (Maurice Genevoix)
- Le bonheur dans le crime (Jacqueline Harpman)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Les grandes espérances (Charles Dickens)
- Orgueil et préjugés (Jane Austen)
- Tout ce que j'aimais (Siri Husvedt)
- La courbe du fleuve (V.S. Naipaul)
- A moi seul bien des personnages (John Irving)
- La triologie du Caire (Naguib Mahfouz)
- Le tournant (Klaus Mann)
- Miroirs d'Edmée (Suzanne Prou)
- Les vies multiples d'Amory Clay (William Boyd)
- L'invention de la solitude (Paul Auster)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- L'oeuvre au noir (Marguerite Yourcenar)
- Le testament d'un poète juif assassiné (Elie Wiesel)
- Je m'appelle Asher Lev (Chaïm Potok)
- Quand vient le souvenir (Saul Friedlander)
- Mister Pip (Lloyd Jones)
- Le Hauts de Hurlevent (Emily Bronte)
- Jane Eyre (Charlotte Bronte)
- Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)
- La fin du jour (Colette)
- Rue des boutiques obscures (Parick Modiano)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Un garçon d'Italie (Philippe Besson)
- Le mauvais genre (Laurent De Graeve)
- La princesse de Clèves (Mme de Lafatyette)
- Le roi des Aulnes (Michel Tournier)
- Barrage contre le pacifique (Marguerite Duras)
- Le problème Spinoza (Irvin Yalom)
- La pluie avant qu'elle tombe (Jonathan Coe)
- Indignation (Philip Roth)
- Stoner (John Williams)
- Adieu Berlin (Christopher Isherwood)

Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Ni d'Eve ni d'Adam (Amélie Nothom)
- Les dimanches de Monsieur Ushioda (Yasushi Inoué)
- Le pavilllon d'or (Yukio Mishimia)
- Le Printemps de la Vie (Jean Dutour)
- Le lit de la merveille (Robert Sabatier)
- Les vestiges du jour (Kazuo Ishiguro)
- Auteur Auteur (David Lodge)
- Le maître (Colm Toibin)
- Le temps de l'innocence (Edith Warton)
- Mrs Dolloway (Virginia Woolf)

Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Une vie en sourdine (David Lodge)
- Les trois mousquetaires (Alexandre Dumas)
- Le rouge et le noir (Stendhal)
- L'Education sentimentale (Flaubert)
- Les illusions perdues (Honoré de Balzac)
- Le grand Meaulnes (Alain Fournier)
- Avant la fin (Ernesto Sabato)
- La trilogie du Caire (Naguib Mahfouz)
- Les nuits de Strasbourg (Assia Djebar)
- Avec vue sur l'Arno (E.M. Forster)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Avril enchanté (Elizabeth von Arnim)
- Mrs Palfreyn, Hôtel Claremont (Elizabeth Taylor)
- Etrangers (Anita Brookner)
- Les maître des ruses (Robertson Davies)
- Le fleuve détourné (Rachid Mimouni)
- Le Concert (Ismaïl Kadaré)
- Quinze ans (Philippe Labro)
- Cet instant-là (Douglas Kennedy)
- Histoire de la nuit (Colm Toibin)
- Un amour de Swann (Marcel Proust)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Refaire le monde (Julia Glass)
- Vipère au poing (Hervé Basin)
- L'art de la fugue (Stephen McCaulay)
- Jeunes années (Julien Green)
- Washington Square (Henry James)
- Sans autre lieu que la nuit (Alba de Céspedes)
- Poporino où les mystères de Naples (Dominique Fernandez)
- Le Tournant (Klaus Mann)
- L'insoutenable légèreté de l'être (Milan Kundera)
- Les désorientés (Aamin Malouf)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Les lisières (Olivier Adam)
- Le complot contre l'Amérique (Philip Roth)
- Les champs d'honneur (Jean Rouaud)
- La maison des Atlantes (Angelo Rinaldi)
- Laurent (Michel de Saint-Pierre)
- Bel Ami (Guy de Maupassant)
- La nuit des temps (René Barjavel)
- HHH (Laurent Binet)
- Les lettres de mon moulin (Alphone Daudet)
Journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres
- Tanguy (Michel del Castillo)
- Les amours blessées (Jeanne Bourin)
- Ma cerisaie (Marina Vlady)
- La nostalgie n'est plus ce qu'elle était (Simone Signoret)
- Le voyage à l'étranger (Georges Borgeaud)
- Baronne Blixen (Dominique de Saint Pern)
- Les années sauvages (Jean Carrière)
- Les amitiés particulières (Roger Peyrefitte)
- L'histoire d'un mariage (Andrew Sean Greer)
- Madame Seyerling (Didier Decoin)

01:25 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : journée mondile du livre, 2017, unesco, livre, livres |  Facebook |

27/03/2017

Barclay - La haute fidélité en moins

barclay.jpgL'éditeur Riveneuve publie "Barclay, une histoire de haute fidélité", dont l'auteur est Thérèse Chasseguet qui a fait toute sa carrière chez Barclay et représente aujourd'hui la "mémoire" du label. Elle a notamment collaboré avec Léo Ferré, Nino Ferrer, Michel Delpech, Bernard Lavilliers, et bien d'autres.

Les fans de Mireille Mathieu pourraient s'attendrent à ce que ce livre de 155 pages évoque les années Barclay de notre Demoiselle, une carrière qui s'étend sur une période de six ans de succès total (1966 à 1972). Eh bien, non ! Rien sur Mireille, rien non plus sur Johnny Stark ! A croire que la carrière de Mireille - 23 millions de disques écoulés en France selon infodisc.fr - s'est seulement construite chez Philips, Ariola et Abilène ! Pourtant, 1 335 000 exemplaires de "Mon credo" (Barclay 1966) ont été vendus au moment de sa sortie. 

Dans sa présentation, l'éditeur mentionne Michel Delpech, comment expliquer l'oubli de Johnny Stark alors que ce dernier était son manager et qu'il était également très "copain" avec Eddie Barclay ? Si Jeanne Moreau a la mémoire qui flanche chez Jacques Canetti, celle de Thérèse Chassequet lui fait concurrence chez Barclay.

Faut-il rejeter pour autant ce livre qui oblitère les six premières années de la carrière de Mireille Mathieu ?Peut-être l'auteure n'a-t-elle cherché à évoquer dans ce livre que les artistes avec lesquels elle a collaboré et que Mireille n'en a pas fait partie... Je  n'y crois pas trop, mais on se console comme on peut.

Présentation de l'éditeur

- Des témoignages et des photos livrés par Thérèse Chasseguet considérée comme la mémoire vivante du label Barclay où elle a fait toute sa carrière de chef de projet artistique.
- La "vraie histoire" du premier label français, autour de la rencontre originelle entre Edouard Ruault (futur Eddie Barclay) et Nicole Vandenbusche qui lui ouvre les portes des USA et des premières intuition face au microsillon
- Des anecdotes sur les artistes passés par Barclay: les jazzmen, Jacques Brel, Léo Ferré, Charles Aznavour, Dalida, Jean Ferrat, Eddy Mitchell, Daniel Balavoine, Michel Delpech
- Un ouvrage élégant (cousu, belle facture) avec une iconographie pleine de nostalgie (photos de personnalité, objets promotionnels...). 

2758857503.jpgQuelques succès "Barclay"
A Brasilia - A coeur perdu - A force de rêver - Acropolis adieu - Adieu la nuit - Alors ne tarde pas - Alors nous deux - Cent fois ma vie - Chanson triste - Chant olympique - Combien de temps - Corsica - En écoutant mon coeur chanter - Ensemble - Géant - Il pleut toujours quand on est triste - Ils s'embrassaient - Je ne sais pas ne sais plus - Je ne sais rien de toi - Je ne suis rien sans toi - J'étais si jeune - Qu'elle est belle - La chanson de mon bonheur - La chanson de notre amour - La dernière valse - La première étoile - La princesse et l'amour - La vieille barque - L'amour est passé - L'amour - L'aveugle - Mais quand tu reviendras - Meraviglioso - Mille fois bravo - Mon bel amour d'été - Mon credo - Mon impossible amour - Paris en colère - Ponts de Paris - Pour t'empêcher de me dire adieu - Quand on pense à l'amour - Quand on revient - Quand tu t'en iras - Una canzone - Une rose au coeur de l'hiver - Viens dans ma rue - Vivre pour toi, etc.   

BARCLAY.jpg
Johnny Stark & Eddy Barclay.jpg

18:20 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : barclay, livres |  Facebook |

08/11/2016

Patronnées par Piaf - Caricature de Lebon

LebonEm.jpg

Dessin de Lebon

André Lebon (1918/1996) - Dessinateur français qui commence sa carrière dans l'immédiat après-guerre. On rencontre sa signature dans les principaux journaux des années 50/70, notamment dans France Soir, l'Aurore, C'est la Vie, Le Figaro et Télé 7 jours où il caricature d'un trait net et acerbe les personnalités du monde politique et des arts. Il illustre également de nombreux livres sur le spectacle et le théâtre.

tioepmmgl.jpg

00:04 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : lebon, caricature, piaf, lemaire, livres |  Facebook |

10/03/2011

D'un livre à l'autre

les 'piaf'.JPG

piaf la vérité.JPGDe nombreux livres consacrés à la chanson française voient le jour. Lorsque l'on est fan de Mireille ou de tout autre artiste, le premier réflexe est de voir ce que l'auteur a écrit à leur sujet. Dès lors vous ne vous étonnerez pas que j'en avais de même en octobre 2008 pour le livre d'Emmanuel Bonini "Piaf, la vérité" (Pygmalion/Flammarion - 2008).

Le livre de M. Bonini étant entièrement consacré à Piaf et sa vie tumultueuse s‘il en est, c'est aux dernières pages de l’ouvrage que Mireille et d'autres "ombres de la grande Edith" sont évoquées de façon clairvoyante, bien que laconique pour un livre si épais. Mais le sujet étant Edith Piaf, il ne pouvait en être autrement.

Le portrait de la demoiselle d’Avignon dans "La véritable Mireille Mathieu" du même Emmanuel Bonini, paru en 2005, est-il conciliable avec celui de la Mathieu dessiné à gros traits dans "Piaf, la vérité" ? Il est probable qu'un compliment sur le moineau d'Avignon aurait été mal perçu par les admirateurs de Piaf qui sont le public cible pour cet ouvrage… et que cela aurait pu mener notre auteur à un second boycott bien plus retentissant que celui de la cuvée Mathieu 2005 ; car que ce soit côté Piaf ou côté Mathieu, les fans extrémistes sont impitoyables vis-à-vis de ceux qui osent mettre leur star sous le projecteur de la vérité et font table rase des clichés qui l'accompagnent. Le marketing justifierait donc à lui seul cette complaisance.

dyn006_small150_189_297_jpeg_49341_5d819b65131e54e04fddbab67393158a.jpgLes lecteurs attentifs de "La véritable Mireille Mathieu" se souviendront des compliments adressé par l’auteur à notre demoiselle où le manager, Johnny Stark, faisait l'objet d'un admiration assez profonde - du moins sur le plan professionnel. Dans "Piaf, la vérité". Mireille Mathieu côtoie Fauvette, Betty Mars ; Michèle Torr, Simone Langlois et Nicole Croisille ne sont pas non plus oubliés. La grande absente est Martine Baujoud, un nom qui a compté aussi dans le monde de la chanson, mais pas assez longtemps sans doute.

Toutes ces artistes bénéficient d'un petite phrase tantôt douce, tantôt assassine qui mène droit au constat on ne peut plus vrai : malgré les gros moyens mis en oeuvre pour trouver une nouvelle Piaf, la Môme n'a jamais eu de successeur. Johnny Stark, prend quant à lui le bouillon avec plein cadavres sur la conscience… Mais rassurez-vous, Mireille y est mieux servie.

Le site de Philippe "Aujourd'hui" présentait il a quelque temps la couverture du livre "100 ans de la chanson française " de Louis-Jean Calvet (Editions de l'Archipel - 2006). Je me suis aussitôt souvenu de l'existence de l'article consacré à Mireille dans ce livre et me suis « amusé » de le relire.

georgette lemaire,michèle torr,simone langlois,johnny stark,emmanuel bonini,edith piaf,livresCe qu’on y apprend est parfois édifiant, ainsi Mireille Mathieu, qui serait née en 1947 (sic), "étonne par sa neutralité" et son "côté absent". Ses émotion et ses gestes passeraient "comme une succession de commandes mal exécutées". Mireille aurait également fêté ses 40 ans de chanson dans une indifférence généralisée.

Tout artiste, aussi bon ou mauvais soit-il, ne pouvant selon moi être remplacé, il peut tout au plus être imité. Nos fantaisistes ne s'en privent d'ailleurs pas. Mireille Mathieu a-t-elle jamais voulu remplacer Piaf ? Je ne le pense pas car comment vouloir remplacer quelqu'un que l'on admire ? Cela ne signifie pas que Mireille n'a pas eu l'ambition d'atteindre les sommets du music-hall à l’image de Piaf - et elle y est arrivée… sans être Piaf.

Piaf ne sera jamais remplacée ; Damia ou Fréhel ne l'ont jamais été non plus. Cela devrait nous réjouir, car si nous aimons un artiste c'est pour ce qu'il est et non en mémoire d'un « cher disparu ». Un artiste n’en remplace pas un autre dans nos cœurs, il s’y ajoute.

QLFCaj.jpg

04/03/2010

La véritable Mireille Mathieu (Emmanuel Bonini)

41BECVEKGKL__SS500_

Le Mot de l'éditeur

Novembre 1965 : sa voix, son visage et son nom deviennent célèbres en un instant grâce à la télévision où elle remporte la finale du Jeu de la chance, ancêtre de la Star Academy. Elle a 19 ans. Aînée de quatorze enfants, issue d'une famille modeste d'Avignon, elle se retrouve l'héroïne d'un conte de fées. Pour les nostalgiques d'Edith Piaf, disparue quelques mois plus tôt, elle apparaît comme une réincarnation. Et c'est sur ce souvenir que sa carrière grandit peu à peu avant qu'elle ne forge sa véritable image grâce à un magicien nommé Johnny Stark. Ce grand imprésario lui apprend tous les secrets du métier. Sans jamais renier les principes hérités de ses parents mais au prix de nombreux sacrifices et d'un travail forcené, elle réussit à trouver son style propre et, encouragée par des artistes comme Maurice Chevalier et Tino Rossi, elle s'impose au tout premier rang parmi les chanteurs préférés du public français. Pendant vingt-cinq ans, elle ne quitte pas les hit-parades et la télévision et reçoit une quantité impressionnante de récompenses à l'étranger où elle représente de manière idéale " la chanson française ". Son buste est choisi pour devenir une Marianne de la République. Cependant, la modestie et la timidité qu'elle révèle au cours de ses interviews ne la mettent pas à l'abri des caricatures. Après avoir interrogé de nombreux témoins, Emmanuel Bonini retrace le parcours de cette longue carrière et tente de mettre à jour les secrets d'une personnalité beaucoup plus riche qu'on ne croit.

Biographe spécialise dans les personnalités du spectacle, Emmanuel Bonini a déjà publié chez Pygmalion dans la collection La Véritable : Joséphine Baker, Romy Schneider, Sylvie Vartan, Tino Rossi et Dalida. Dernières parutions : Edith Piaf et Brigitte Bardot. 

livre-brigitte-bardot-par-emmanuel-bonnini--1-   untitled

01:25 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : livres, bonini, emmanuel bonini, 2005 |  Facebook |