15/02/2017

Anniversaire : Georgette Lemaire

georgette lemaire15 février : anniversaire de Georgette Lemaire.

Une pensée amicale toute particulière pour Georgette Lemaire, ce 15 février, puisque c'est son jour d'anniversaire.
A cette occasion je vous propose d'écouter "autrement" l'interprète de "Vous étiez belle, madame" avec trois chansons extraites de l'album "Inoubliable" enregistré en 2009.
Avec cet album, Georgette Lemaire faisait un retour inattendu et surprenant où la chanson "Noir" ouvre l'album comme un coup de poing.
Si pour ces admirateurs Georgette Lemaire met un point d'orgue à la série des grandes chanteuses réalistes, elle se lance ici dans un style tout à fait différent, puissant, musclé et moderne ; un style maîtrisé par un talent sans brèche dont le potentiel est hélas trop longtemps resté inexploité. Georgette Lemaire est restée dans le coeur du public. 
En 2014, Georgette Lemaire sortait un nouveau CD "Paris Jazz" où là aussi elle se "renouvelait". Un disque de reprises des chansons du vieux Paris, supervisé par son fils (et signé sur le label de ce dernier), le chanteur Balablan et Skalp son autre fils (DJ) qui avait notamment collaboré avec David Guetta. 
Aujourd'hui, Georgette Lemaire ne désespère pas d'enregistrer un nouveau CD car cela lui manque beaucoup de ne plus chanter, mais en bonne philosophe elle n'en accuse que "les choses de la vie" et le destin. 
Dans le métier (impitoyable) d'artiste, l'expérience apprend que le mot "ami" est souvent banni, et que si les fans peuvent être fidèles, il sont le plus souvent volages. Quand le projecteurs ne le éclairent plus, les artistes se retrouvent généralement seuls, abandonnés de toute part. Heureux ceux sont ceux à qui il reste alors une lueur d'espoir.

Georgette Lemaire est née à Paris dans le quartier de Belleville le 15 février 1943. Elle connut le succès dans les années 1960 et 1970 avec des chansons réalistes comme Je ne sais pas et Vous étiez belle, madame. Marchant sur les trace de sa grand-mère, chanteuse à l'entracte des cinémas, elle quitta l'école à quatorze ans pour écumer les places publiques avec des refrains réalistes de On n'a pas tous les jours vingt ans. Georgette Lemaire est une "traditionnaliste", elle doit se battre contre la concurrence des juke-box et des transistors. La galère des radios-crochets, la jeune femme connait. A Paris, elle remporta l'une des éditions de celui de la place Gambette, sans jamais rien voir venir derrière.

Les premiers enregistrements de Georgette Lemaire paraissent à la fin de l'année 1965. Charles Dumont signe ses premiers succès que l'on retrouve sur le 1er album édité au printemps 1966 :« À faire l'amour sans amour », « Le Coeur désaccordé » et « Et si c'était vrai ». Les année suivantes, Georgette Lemaire enregistrera d'autres grands succès signé Jean-Jacques Debout, Pierre Delanoë, Roger Dumas, etc. et se produira en première partie de Georges Brassens à Bobino. Son plus grand succès, peut-être, « Vous étiez belle, madame », sort en 1968 et est signé Pascal Sevran.

Pour un aperçu plus détaillé de la carrière de Georgette Lemaire, cliquez ici.

glprmm3.jpg

Cher Jean-Claude, 
Merci pour tout ce travail artistique que vous faite pour moi sur internet.
Je me trouvais chez des amis qui m'ont fait une surprise "inoubliable" en me faisant
découvrir un superbe montage audiovisuel avec mes chansons - et des photos
magnifiques de Marie Trintignant. J'étais vraiment éblouie par cette perfection 
émotive des images 
que vous avez réalisées.
Je vous en félicite et vous en remercie elle. 
Je vous embrasse, Vo
tre amie,
Georgette Lemaire

Les trois premières chansons plus bas sont extraite du CD "Inoubliable" sorti en 2009. C'est grâce à son fils Antoine Blanc et son label Balablan Music que tout recommence : ils concoctent ensemble une sélection de 10 titres. Georgette, qui a toujours été seule à mener sa carrière, est enfin entourée d'une équipe jeune d'auteurs compositeurs, dont ses fils Pascal et Antoine. Antoine n'a qu'une idée en tête : la laisser choisir, ne rien lui imposer, la laisser guider à l'instinct la construction de son futur album. 

georgette lemaire Quelques impressions :

* La voix a pris un grain très bluesy, les textes sont de bonne tenue. (Axa)
* Voix chaude et profonde intonations émouvantes, presque envoutante, des textes intelligents et des arrangements au top grâce aux fistons ! BRAVO. (Poipoi)
* Je suis incroyablement surpris par la qualité des textes, de la voix de Georgette Lemaire, moderne et si émouvante. (Fande)
*  Un retour en trombe pour Georgette, comme cette chanson "Noir" qui ouvre l'album comme un coup de poing! Le son est incroyable et la voix de Georgette fait des merveilles sur ces arrangements modernes. De "Noir", l'album se fait rouge avec le "Coeur Mambo", puis les titres s'enchaînent à une allure... de rock à pop en passant par la variété. On n'en croit pas ses oreilles: Georgette s'est ré-inventée! Un grand bravo au passage au réalisateur du disque, Antoine Blanc. (Rannou)

,

Lire la suite

10:09 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire |  Facebook |

21/11/2016

21 novembre 1965 - Une seconde naissance

dyn006_original_336_514_pjpeg_2586430_008289a45679288c83d61f562729012e.jpgEn juillet 1965, presque un an après son succès au concours d’Avignon, Mireille passe en lever de rideau dans un gala de variété dont Enrico Macias est la vedette. Elle chante « Jézabel». Johnny Stark demande ses coordonnées et puis… l’oublie !

A la mairie d’Avignon décide de payer les frais permettant à Mireille de se rendre à Paris pour tenter sa chance à « Télé-Dimanche ». Un rendez-vous est pris pour une audition, le 18 mars 1965. Arrivée dans la capitale, Mireille logera chez la fille du professeur de chant de la première lauréate d’Avignon, Michèle Torr.

Mireille arrive donc en taxi au studio 102 de la " Maison de la Radio". Il y a Raymond Marcillac, Nanou Taddei la première femme de Johnny Stark) et Roger Lanzac, le présentateur du "Jeu de la chance".
Après l’audition, Mireille rentre à Avignon pour attendre la réponse. Elle attendra ainsi huit mois avant de recevoir la convocation pour participer à « Télé-Dimanche », le 21 novembre 1965.

Cette année-là, le général De Gaulle prépare son élection présidentielle et Johnny Hallyday, qui revient du service militaire, sa rentrée à l’Olympia. Le 20 novembre, la veille donc du passage de Mireille au "Jeu de la chance ", Johnny qui préparait le "Palmarès de la chanson" de Guy Lux entend Mireille Mathieu pour la première fois et déclare : "Elle a une belle voix, mais Piaf est encore trop proche."

La vraie date de naissance de "Mireille Mathieu grande vedette", c’est donc à Paris, sur un écran de télévision, deux ans, un mois et dix jours exactement après la mort de Piaf. Dix millions d’inconnus devant leurs postes de télévision vont croire la grande Edith Piaf ressuscitée dans cette petite gamine d’Avignon âgée de 18 ans qui chante "Jézabel".

Georgette Lemaire MMAV.jpgMireille est effrayée par tous ces gens de la télévision qui s’agitent autour des caméras. Et puis, elle est impressionnée par Georgette Lemaire "parce qu’elle est de Paris et qu’elle n’a pas d’accent", dira Mireille. Car Georgette Lemaire est là et depuis quatre semaines elle est la première, l’idole, la vedette de ce "Jeu de la chance". Elle chante Piaf, elle aussi !

Dès les premières notes, quand elle apparaît sous les projecteurs, Mireille fait frémir ces dix millions de téléspectateurs anonymes qui enregistrent son nom comme on s’accroche à une étoile. Elle a peine fini de chanter "Jézabel" que c’est l’explosion. Le coup de foudre pour tous ceux qui ont la nostalgie de la voix de la grande disparue qu’est Edith Piaf. En trois minutes, de toute la France, les coups de téléphones affluent. Pour les un ce seras un cas, pour d’autres, un miracle, voire même une réincarnation. Pour les sceptiques - il y en a aussi - ce n’est qu’un feu de paille. Mais personne ne reste indifférent à cette apparition, à cette voix.

Roger Lanzac, le présentateur et annonce Mireille Mathieu et Georgette Lemaire à égalité... A l'instigation de Raymond Marcillac ? Mireille aurait-elle gagné avec 15 points d'avance comme l'avanceront certaines sources ? A ce jour personne n'a pu en apporter la preuve. Voyez à ce sujet l'article d'Avignon : "Jeu de la chance - Quand le cœur de la France balance" (cliquez ici).  

Le lendemain, le lundi 22 novembre 1965, Mireille trouve sa photo en première page de « France -Soir » accrochée aux kiosques à journaux ; la semaine suivante, Mireille Mathieu revient d’Avignon, cette fois avec Raoul Colombe.

A « Télé-Dimanche, Georgette Lemaire, parle d’abandonner. Roger Lanzac lui conseille de chanter, puis de se désister en faveur de Mireille Mathieu avant qu’il annonce les résultats. Il en sera ainsi. Mireille passera cinq semaines de suite à « Télé-Dimanche » et il lui suffira de quelques chansons de Piaf avec sa robe noire pour mettre la France à genoux devant elle. Ce sera sa marche triomphale vers la consécration.

guy lux,johnny stark,maurice chevalier,georgette lemaire,le jeu de la chance,raoul colombe,roger lanzac,raymond marcillac,21 novembre 1965,1965Ce dimanche de novembre 1965, Johnny Stark est devant son poste de télévision comme tout le monde. Il regarde « Télé-Dimanche ». Lorsqu’il voit apparaître sur l’écran un visage avec une frange, il s’écrie : « C’est ma petite d’Avignon ! ». Il veut en faire une vedette et, sans plus réfléchir, saute dans un taxi et débarque à la la « Maison de la Radio » pour rencontrer Mireille. Avec lui, Mireille va rapidement devenir la plus grande de toutes !

Trois jours plus tard il l’accompagne chez ses parents à Avignon. Johnny Stark et Raoul Colombe se rencontrent et c’est ainsi que l’homme qui a découvert Mireille (Raoul Colombe) passera la main en la confiant à celui qui va, dorénavant, la façonner.

L’accord de Roger Mathieu, le père de Mireille, est également obtenu (Mireille est mineure). Johnny Stark se met aussitôt à l’œuvre et ne va pas hésiter à engager d’énormes sommes avant de gagner réellement de l’argent avec elle.

Comme ballon d’essai, Johnny Stark emmène Mireille pour une tournée de quatre jours avec Hugues Aufray et France Gall (du 6 au 9 décembre 1965). Le test est bon, mais Johnny Stark n‘est pas entièrement satisfait.

Maintenant tout ira très vite. Mireille passe à l’Olympia dans le spectacle du jour de l’an de Sacha Distel, avec les trois chansons d’un répertoire qu’elle n’a même pas : "Je sais comment", "Le Noël de la Rue" et "L’Hymne à l’amour."

Elle enregistre ensuite son premier disque avant de partir pour les Etats-Unis. Johnny Stark lui apprend à respirer, à parler, à chanter, à se tenir sur scène, à table et dans la société. Il lui enseigne comme s’habiller et faire vibrer les foules. Il y aura beaucoup de larmes, de crises de rage et de désespoir des deux côtés. C’est de là qu’est partie la légende de tyran et d’exploiteur de Johnny Stark. Bref, la crise de croissance sera terrible. Maurice Chevalier adopte Mireille sans hésiter et lui prédit : "Quand vous serez dégagée du fantôme de Piaf, vous deviendrez la reine du music-hall."

ligne rouge.jpg

Sources : les biographie "Oui, je crois " (J. Cartier) , "Mireille Mathieu" (Vick Vance), "Mireille Mathieu" (Christian Page), "La véritable Mireille Mathieu" (E. Bonini).
Adaptation : Ricochet "Avignon".

17/10/2016

Plaire ou déplaire - Pascal Sevran

psmmgl.jpgPascal Sevran signalais jadis dans un article de presse avoir essayé de faire son chemin avec les personnes auprès desquelles il avait envie de se trouver.

Bien que peu originale, la phrase ne peut être que sincère, même si la citation figure sous une photo du Pascal Sevran avec Mireille Mathieu. Mais peut-être est-ce pour indiquer ici qu'essai n'est pas synonyme de réussite ?

En effet, je doute que le célèbre animateur, auteur-compositeur, chanteur et écrivain décédé en mai 2008, ait jamais pu se vanter d'avoir côtoyé assidûment la demoiselle d'Avignon. Et j'en suis à me demander combien de chansons il a bien pu écrire pour Mireille Mathieu (*), lui qui se félicitait d'en a avoir écrit 25 pour Georgette Lemaire ?

Mireille se dira un jour meurtrie des déclarations publiques de Sevran peu amènes à son égard. Des propos rapportés à la chanteuse absente de France pour cause de triomphe à l'étranger, par des amis qui lui voulaient évidemment du bien. Pascal Sevran indiquait que Mireille sait faire confiance aux gens qui l'aiment. A chacun son talon d'Achille... Aujourd'hui encore, Mireille s'en mord les doigts.

Sur le site "Aujourd'hui je reviens", inspirateur de cet article, une coupure de presse citait Pascal Sevran : "Georgette [Lemaire] ne sait et ne veut rien entendre. Elle a refusé des dizaines de chansons magnifiques, j'en pleurerais.' Entendez : Georgette Lemaire n'est pas intelligente, entre autres car elle a refusé des dizaines de mes chansons magnifiques (**). Amertume quand tu me tiens ! Peut-être est-ce dans une autre confidence qu'on peut trouver la cause cette amertume : "J'ai besoin qu'on m'aime Je suis bien décidé à ne pas plaire à tout le monde. Quand les marchands veulent imposer leur choix, ils sont dans leur rôle mais moi je suis dans le mien en n'en faisant qu'à ma tête. Mes rapports avec eux sont strictement diplomatiques par collaborateurs interposés. " Peuchère ! Etait-ce bien lui qui reprochait à Georgette Lemaire d'avoir un caractère fort, autrement dit de savoir faire des choix parfois contrariant pour les "marchands" de chansons ?

Mais si l'ego de Pascal Sevran était si fortement atteint par le refus de Georgette Lemaire, n'était-ce pas parce qu'à la différence des autres artistes (Dalida mise à part), il appréciait vraiment le talent inné de l'artiste, son dépit se faisant l'écho d'un véritable cri d'amour ? On exige toujours trop, dit-on, des gens qu'on aime. J'en veux pour preuve que Pascal Sevran a voulu aider la voix de Belleville jusqu'à la fin de sa carrière d'animateur.

Moralité

"Dans mon métier, on écrit très rarement du mal de quelqu'un pour la seule raison qu'on lui en veut. Ce n'est qu'un peu plus tard, dans une seconde phase, qu'on se prend à haïr, soit parce que l'on veut justifier a posteriori un article agressif, soit parce que par un étrange 'transfert' on éprouve un second mouvement d'humeur à l'égard de celui qui a déjà souffert injustement du premier." (Philippe Bouvard)

(*)   A part "La Chanson de notre amour" et "C'est peut-être moi qui partirai", j'ai beau chercher, je ne vois pas.
(**) S'il fallait estimer le degré d'intelligence des artistes selon l'acceptation ou le refus d'une chanson... Mireille n'a-t-elle pas refusé de créer "Il était un prince en Avignon" (J.-P. Bourtayre et J.M. Rivat) et "La tendresse" (P. Carli) ? Dalida quant à elle a refusé, ô ironie, "C'est peut-être moi qui partirai".

12/07/2016

Melody TV - Interview

572298gl.jpg

300jsmm.jpg"Paris en colère", ça ne me va pas du tout [n.d.r. comme chanson, voir le contexte dans la vidéo plus bas]. Non pas parce que c'est Mireille Mathieu... alors là je vais encore lui faire de la pub... elle, elle ne m'en fait jamais... A chaque fois qu'on lui parle d'elle, elle ne met jamais mon nom... alors, ça j'aimerais bien que ça passe quand même. Parce que ça lui fait quand même de la pub, à la grande Mireille Mathieu ! Attendez, moi je n'ai rien contre elle, elle a une voix, moi je trouve qu'elle a une superbe voix pour chanter les marches et les machins et tout... D'ailleurs elle adore chanter Edith Piaf. Moi je trouve qu'elle a raison parce que ça lui va très bien.

Il y a trop de choses qui se sont passées avec Johnny Stark. On ne peut pas dire ça en deux secondes. Johnny STARK est un imprésario comme on n’en fait plus. Avec toutes les qualités de ses défauts et les défauts de ses qualités. En ce qui me concerne, son plus grand défaut aura été de ne pas me choisir moi. […] Sans le vouloir, j’aurais été le détonateur dans la carrière de Mireille". Alors Mireille, merci qui ?

Source : Mélody TV

22:12 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire, 2016, melody, tv |  Facebook |

11/07/2016

Georgette Lemaire - Le courrier surprise

GLCR2016B.jpg

GLCR2016A.jpg

La vie réserve bien des surprises. Et Georgette Lemaire en ajoute une de plus au palmarès des miennes.
Depuis la création du blog Avignon, quelques artistes ont eu la gentillesse de me faire part de leur
sympathie, Georgette Lemaire en fait dorénavant partie.
Dans son courrier, l'interprète de Vous étiez belle, Madame indique qu'elle suit mes activités sur
YouTube "Noircebo" depuis 2009.
Je rappelle que vous trouverez également la plupart de ses chansons sur le blog
http://noircebo.skynetblogs.be

15:11 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : georgette lemaire, 2016, courrier |  Facebook |

01/07/2016

A m'en déchirer le coeur

9782810003556FS.gifTitre : A m'en déchirer le cœur
Auteurs : Georgette Lemaire & Stéphanie Lohr 
Editeur : Edition du Toucan
Parution : 10.03.2010
Nombre de pages : 201

Présentation de l'éditeur

Georgette Lemaire on s'en souvient, c'est la chanteuse de Paname, adulée des téléspectateurs dès sa première apparition publique, celle qui enregistre son premier disque avec Charles Dumont comme parolier. Sur le ring de sa vie elle a tout connu, le triomphe, la célébrité puis la misère et l'oubli. La providence et l'adversité. Georgette Lemaire c'est avant tout une voix, celle d'une chanteuse à succès, celle d'une femme de coeur qui n'a pas cherché à ménager les vagues de la passion. Elle a mené sa carrière comme elle a mené sa vie, avec ferveur et sans s'épargner, sans rien calculer, en chantant Chez Louisette avant de connaître la gloire au Jeu de la chance en 1965. L'espoir toujours et le sourire qui illumine. C'est cette vie qu'elle raconte dans ce livre, témoignage vibrant d'émotion où l'on entend sa voix à chaque page.

Présentation de "Auprès de mon arbre"

Célèbre vedette des années 70, Georgette Lemaire a tout connu: la célébrité, l'oubli, la richesse, l'ultime pauvreté. La musique dans la peau, c'est avec la même passion qu'elle nous raconte son parcours de chanteuse intimement lié à sa vie sentimentale. Chez elle, c'est tout ou rien, aucune concession.
Dans ce livre, écrit avec la collaboration de Stéphanie Lorh, Georgette Lemaire règle ses comptes avec "les méchants" (sic) du showbiz et rend hommage à quelques "gentils" (re-sic) de ce même milieu, ainsi qu'à ceux qu'elle appelle ses "anges gardiens".
Nous sommes étonnés de ne pas voir figurer dans ces deux dernières catégories ("gentils" et "anges gardiens") Georges Brassens, dont le nom est cité dans l'ouvrage uniquement pour signaler que la chanteuse avait été la vedette américaine de GB à Bobino, en 1967.
Pourtant, nous croyons savoir que le Sétois n'avait pas ménagé ses efforts pour aider la débutante, et pas seulement en 1967, une photo de Georges et de Georgette, datant de 1970, montrant une certaine complicité entre les deux artistes, en fait foi.
Par ailleurs, Georgette Lemaire nous apprend que le Grand Prix de la chanson populaire qu'elle reçut en 1972 lui a été décerné par un jury d'écrivains parmi lesquels figuraient René Fallet et Alphonse Boudard. Il est difficile de ne pas voir dans l'attribution de ce prix la main de Georges, par amis interposés...
Cet ouvrage décevra donc les fidèles de Georges, mais comblera tous ceux qui veulent connaître par le menu la vie sentimentale et même sexuelle, parfois, de Georgette.

Avis d'un lecteur

Intéressant ,le parcours de la chanteuse ...
Surprenant, l'itinéraire de la femme !
Les embûches, les soucis, les joies, les larmes
et les contretemps liés au "milieu injuste " qui la
cotoie. (Claude Braillet)

Extrait

1924594_838742892808147_916602751_n3.jpgGeorgette Lemaire. - "J'avoue que je n'aurais jamais pu me laisser diriger comme Mireille Mathieu. J'avoue aussi qu'elle est beaucoup plus bosseuse que moi, prête à tout sacrifice et toutes les concessions pour voir apparaître son nom en lettre d'or en haut de l'affiche. Moi, je suis d'une autre trempe : travailler, oui, mais pas m'user à la tâche au détriment des autres. Passer ma vie entre deux avions, à l'autre bout du monde, sans voir mes fils grandir, je n'aurais pu le concevoir. Rester trop loin de maman malade, je n'aurais pu l'accepter. Il me fallait ma liberté de penser et surtout d'agir."

(Georgette Lemaire - "A m'en déchirer le coeur") 

Si vous l'avez raté à sa sortie en librairie de ce livre, il vous reste une chance de le commander !
10€ le livre + 5€ de frais d'envoie en lettre suivie.
Commandes et contact en message privé sur FACEBOOK : cliquez ici.
Possibilité de règlement par chèque ou paypal.
Dépêchez vous il n'y en aura pas pour tout le monde ! 

vacances-d-ete-2014-1024x768__n80s7r.jpg

Interview de 16 minutes

22:24 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire, livre |  Facebook |

19/05/2014

Les inoubliables

 

NOIRCEBOBANNIEREGLban copie.jpgCliquez sur la bannière pour accéder au blog

04/04/2014

Paris Jazz - Suite

1606296_10152322119976654_283950111_o.jpg

1601219_10152292143471654_837087589_n.jpg

Suite de la série de vidéos "sessions répétitions" consacrées à l'enregistrement du CD Paris Jazz
 Ce CD est proposé, entre autres, sur amazon.fr

Georgette Lemaire telle qu'en elle même !

Pour voir la 1re partie contenant 5 vidéos, cliquez ici

Humeur et bonne humeur garantis.

Voyez aussi :
www.georgia.unblog.fr
www.georgettelemaire.com
https://www.facebook.com/georgettelemaire.officiel?fref=ts

6.

"Excuse moi d'vous couper..."
www.georgettelemaire.com
www.facebook.com/georgettelemaire.offici­el
Coups de gueule, fous rires, émotions... tout est là, Georgette telle qu'en elle même.

"Le retour du réalisme" Entrez dans l'intimité de l'album "Paris Jazz"

Balablan Music/GoMusic 2014

7.

"Piaf elle chante hyper vite..."
www.georgettelemaire.com
www.facebook.com/georgettelemaire.offici­el
Coups de gueule, fous rires, émotions... tout est là, Georgette telle qu'en elle même.

"Le retour du réalisme" Entrez dans l'intimité de l'album "Paris Jazz"

Balablan Music/GoMusic 2014


8.

"On va pas rester trois plombes sur Petit.."
www.georgettelemaire.com
www.facebook.com/georgettelemaire.offici­el
Coups de gueule, fous rires, émotions... tout est là, Georgette telle qu'en elle même.

"Le retour du réalisme" Entrez dans l'intimité de l'album "Paris Jazz"

Balablan Music/GoMusic 2014

9.

"Faut qu'ca soit tel qu'elle est dans l'film..."
www.georgettelemaire.com
www.facebook.com/georgettelemaire.offici­el
Coups de gueule, fous rires, émotions... tout est là, Georgette telle qu'en elle même.

"Le retour du réalisme" Entrez dans l'intimité de l'album "Paris Jazz"

Balablan Music/GoMusic 2014

10.

"Ca vous fait quoi ca la cigarette?..."
www.georgettelemaire.com
www.facebook.com/georgettelemaire.offici­el
Coups de gueule, fous rires, émotions... tout est là, Georgette telle qu'en elle même.

"Le retour du réalisme" Entrez dans l'intimité de l'album "Paris Jazz"

Balablan Music/GoMusic 2014

11:29 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire, paris jazz, balablan, cd |  Facebook |

13/03/2014

Quand Bob Sellers rappelle Hermann Hesse...

bob serres,georgette lemaire,cd,hermann hesse,lettre à une cantatrice

La vidéo de la session 7/15 pour l'enregistrement de Paris Jazz, la remarque du pianiste Bob Sellers lorsqu'il s'adresse aux musiciens du studio m'a rappelé un texte de Hermann Hesse (prix nobel 1946) :

"Vous avez un problème, les chanteurs. Quand vous avez une bonne chanson que vous aimez, vous voulez "l'interpréter", or elle dit tout et vous avez la voix qui le dit de tout façon, donc, n'en rajoutez pas..."

9782702132838FS.jpgDans "L'art de l'oisiveté" de Hermann Hesse (le livre réunit des textes écrits entre 1899 et 1959), l'auteur de "Siddharta" et du "Loup des Steppes" écrit ceci dans sa "Lettre à une cantatrice" :

Entendre chanter quelqu'un peut assurément procurer une félicité d'une autre nature, et tout aussi intense : celle de se sentir courtisé, conquis et transporté par la personnalité imposante ou séduisante de l'artiste. Mais cette félicité n'est pas pure, elle est légèrement teintée de magie noire, c'est un mauvais alcool que l'on boit à la place d'un bon vin, et cela finit par provoquer un sentiment de dégoût. Cette forme impure de plaisir musical nous égare et nous corrompt de deux manières : elle fait diverger sur l'interprète l'intérêt et l'attachement que nous lui vouions au départ de l'oeuvre d'art ; par ailleurs elle fausse notre jugement en nous amenant pour l'amour du musicien à nous accorder de choses que nous refusions d'entendre auparavant. Ainsi la voix de la sirène conserve-t-elle son charme magique, même lorsqu'elle interprète le plus médiocre des airs connus. [...]

[...] Il est nécessaire non seulement d'exercer celle-ci (ndl sa voix exceptionnelle) avec une extrême précision, mais aussi de posséder une intelligence considérable, une capacité à saisir pleinement les qualités musicales d'une oeuvre. Il faut savoir reconnaître en premier lieu qu'elle forme un tout, éviter de faire ressortir ses meilleurs passages, ceux qui mettent en valeur les virtuoses pour les offrir au public avec une débacle d'effets qui nuisent à l'ensemble. [...] Il arrive parfois qu'une cantatrice remplisse ces exigences apparemment si simples lors de sa prestation, qu'elle chante réellement ce que le compositeur a écrit, sans rien omettre ni ajouter, sans rien falsifier, en rendant justice à chaque note et à chaque mesure. Nous avons alors le sentiment d'être en présence d'un événement inespéré, d'un miracle ; nous ressentons une gratitude réconfortante, une douce plénitude qui se manifeste [...]

17/10/2013

Les fabuleuses années 60-70

518WGecakuL._.jpgJe ne pense pas me tromper en affirmant que les années 60-70 sont plus que jamais dans le coup.

Ces années sont présentes chaque dimanche sur le blog "Avignon" avec "Radio Yé-Yé", une radio internet qui permet à ses auditeurs de voter pour leurs chansons favorites.

Cette radio que je n'affiche que le dimanche peut bien évidemment être écoutée tous les jours sur le site qui la gère. Cliquez pour cela sur l'image "Radio Yé-Yé" dans la colonne de gauche du blog "Avignon".

Les nostalgiques des "Fabuleuses années 60-70" trouveront  dans l'album du même titre, sorti en 2013 et présenté ci-contre, toutes les idoles qui ont fait les beaux jours de "Salut les Copains" en particulier. La présentation est très soignée et les photos sont bien attrayantes. 

Si certains anciens du blog "Avignon" seront au premier abord déçus de ne pas voir leur idole, Mireille Mathieu, classée parmi les grandes voix, ils seront très vite consolés de lire le bel éloge qui lui est fait sur trois pages joliment illustrées.

"Télé-Dimanche" y est évoqué avec son légendaire "Jeu de la chance".  Les auteurs nous confient qu'on a un peu forcé la main à Georgette Lemaire [...], mais  [que] son geste sportif - elle s'est désistée au profit de Mireille Mathieu alors que les deux jeunes apprenties chanteuses avaient terminé ex aequo -, lui a valu à jamais la sympathie du public hexagonal. Comme Raoul Colombe (*), les auteurs précisent que Georgette Lemaire l'avait emporté de peu.

(*) Raoul Colombe : "L'émission terminée, le dépouillement par Nanou Taddéi [n.d.r. ex-femme de Johnny Stark] me fait connaître en coulisses que Mireille a perdu de quelques points. Je suis effondré." (Cf. "La véritable Mireille Mathieu" - Emmanuel Bonini)

27/02/2013

Ils chantent Piaf

ICEP copie.jpg

Laurette Goubelle sera ce mercredi, 27 février, en direct sur Opal'TV,
entre 18 h 30 et 19 h 20
pour présenter son album "Quand la Môme inspire".

Site Opal'TV, cliquez ici.

laurence fontel,georgette lemaire,stefane mathieu,laurette goubelle,marie christine urbach

Florence Fontel en concert à Bruxelles, le 16 mars 2013 !
Infos : www.florencefontel.com

laurence fontel,georgette lemaire,stefane mathieu,laurette goubelle,marie christine urbach

Marie-Christine Urbach sera le 2 mars à St-Médard de Guyzières (33) pour
interpréter 2 chansons avec d'autres artistes régionaux,
à la fin du spectacle des deux artistes à l'affiche :
Olivier Villa (le fils de Patrick Sébastien) et Alexandre Chassagnac. 

 

laurence fontel,georgette lemaire,stefane mathieu,laurette goubelle,marie christine urbach

 

laurence fontel,georgette lemaire,stefane mathieu,laurette goubelle,marie christine urbach

laurence fontel,georgette lemaire,stefane mathieu,laurette goubelle,marie christine urbachBonjour J.-C. - Je viens de regarder ta vidéo de "Ils chantent Piaf" !!! Excellent montage et les photos sont très bien choisies une fois de plus !!! Merci pour tout ce soutien. Bonne journée. (Marie-Christine Urbach).

De la fraîcheur et de l'orginatlisé dans un paysage muscal aseptisé... ça fait du bien ! (Laurette Goubelle sur "Florence Fontel en Concert").  

Anne P. -  Bonjour JC. Ca m'a fait plaisir d'écouter quelques chansons, je vais faire des découvertes. Merci. Je me permets d'envoyer ton mail au Brésil à une amie brésilienne qui enseigne le français à des adultes. La diction de ces chanteurs et chanteuses est parfaite, cela peut donner des idées pour un ou des cours.

20/11/2012

Jeu de la Chance - 21 novembre 1965

georgette lemaire,jeu de la chance

MM - Je ne suis rien sans toi
GL - Demain sera différent
MM - C'est l'amour et la vie que je te dois
GL - Tant qu'il y aura sur terre 
MM - Ma vie m'appartient

00:55 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire, jeu de la chance |  Facebook |

13/07/2011

14 juillet

 

france,café,français,café français,georgette lemaire

10/03/2011

D'un livre à l'autre

les 'piaf'.JPG

piaf la vérité.JPGDe nombreux livres consacrés à la chanson française voient le jour. Lorsque l'on est fan de Mireille ou de tout autre artiste, le premier réflexe est de voir ce que l'auteur a écrit à leur sujet. Dès lors vous ne vous étonnerez pas que j'en avais de même en octobre 2008 pour le livre d'Emmanuel Bonini "Piaf, la vérité" (Pygmalion/Flammarion - 2008).

Le livre de M. Bonini étant entièrement consacré à Piaf et sa vie tumultueuse s‘il en est, c'est aux dernières pages de l’ouvrage que Mireille et d'autres "ombres de la grande Edith" sont évoquées de façon clairvoyante, bien que laconique pour un livre si épais. Mais le sujet étant Edith Piaf, il ne pouvait en être autrement.

Le portrait de la demoiselle d’Avignon dans "La véritable Mireille Mathieu" du même Emmanuel Bonini, paru en 2005, est-il conciliable avec celui de la Mathieu dessiné à gros traits dans "Piaf, la vérité" ? Il est probable qu'un compliment sur le moineau d'Avignon aurait été mal perçu par les admirateurs de Piaf qui sont le public cible pour cet ouvrage… et que cela aurait pu mener notre auteur à un second boycott bien plus retentissant que celui de la cuvée Mathieu 2005 ; car que ce soit côté Piaf ou côté Mathieu, les fans extrémistes sont impitoyables vis-à-vis de ceux qui osent mettre leur star sous le projecteur de la vérité et font table rase des clichés qui l'accompagnent. Le marketing justifierait donc à lui seul cette complaisance.

dyn006_small150_189_297_jpeg_49341_5d819b65131e54e04fddbab67393158a.jpgLes lecteurs attentifs de "La véritable Mireille Mathieu" se souviendront des compliments adressé par l’auteur à notre demoiselle où le manager, Johnny Stark, faisait l'objet d'un admiration assez profonde - du moins sur le plan professionnel. Dans "Piaf, la vérité". Mireille Mathieu côtoie Fauvette, Betty Mars ; Michèle Torr, Simone Langlois et Nicole Croisille ne sont pas non plus oubliés. La grande absente est Martine Baujoud, un nom qui a compté aussi dans le monde de la chanson, mais pas assez longtemps sans doute.

Toutes ces artistes bénéficient d'un petite phrase tantôt douce, tantôt assassine qui mène droit au constat on ne peut plus vrai : malgré les gros moyens mis en oeuvre pour trouver une nouvelle Piaf, la Môme n'a jamais eu de successeur. Johnny Stark, prend quant à lui le bouillon avec plein cadavres sur la conscience… Mais rassurez-vous, Mireille y est mieux servie.

Le site de Philippe "Aujourd'hui" présentait il a quelque temps la couverture du livre "100 ans de la chanson française " de Louis-Jean Calvet (Editions de l'Archipel - 2006). Je me suis aussitôt souvenu de l'existence de l'article consacré à Mireille dans ce livre et me suis « amusé » de le relire.

georgette lemaire,michèle torr,simone langlois,johnny stark,emmanuel bonini,edith piaf,livresCe qu’on y apprend est parfois édifiant, ainsi Mireille Mathieu, qui serait née en 1947 (sic), "étonne par sa neutralité" et son "côté absent". Ses émotion et ses gestes passeraient "comme une succession de commandes mal exécutées". Mireille aurait également fêté ses 40 ans de chanson dans une indifférence généralisée.

Tout artiste, aussi bon ou mauvais soit-il, ne pouvant selon moi être remplacé, il peut tout au plus être imité. Nos fantaisistes ne s'en privent d'ailleurs pas. Mireille Mathieu a-t-elle jamais voulu remplacer Piaf ? Je ne le pense pas car comment vouloir remplacer quelqu'un que l'on admire ? Cela ne signifie pas que Mireille n'a pas eu l'ambition d'atteindre les sommets du music-hall à l’image de Piaf - et elle y est arrivée… sans être Piaf.

Piaf ne sera jamais remplacée ; Damia ou Fréhel ne l'ont jamais été non plus. Cela devrait nous réjouir, car si nous aimons un artiste c'est pour ce qu'il est et non en mémoire d'un « cher disparu ». Un artiste n’en remplace pas un autre dans nos cœurs, il s’y ajoute.

QLFCaj.jpg

28/12/2010

Ah les beaux jours !

GLBMIP.jpg

RicoEdito.jpgDepuis la moitié des années 60, des nouvelles voix sont entrées dans l'ombre d'Edith Piaf. Ces chanteuses réalistes répondaient à l'attente du public de cette époque et, par conséquent, à celle des maisons de disques parties à la recherche de l'oiseau rare qui prolongerait une tradition qui risquait de s'éteindre depuis 1963. 

Deux oiseaux rares se sont indéniablement distingués du lot des imitatrices de la Môme : Georgette Lemaire et Mireille Mathieu. La télévision leur offrait deux avantages notables : celui de passer sur une chaîne unique, l'ORTF, et de se produire dès lors devant un seul et même public : la France entière. Autrement dit, la meilleure pub qui soit. Pour se faire connaîte, les autres artistes devaient compter avant tout sur le bon vouloir des radios et de la presse.

Il n'est donc pas difficile de comprendre pourquoi Mireille Mathieu et Georgette Lemaire on "dû" chanter Piaf pour pouvoir faire carrière : la môme Piaf était leur meilleur tremplin. N'est-ce d'ailleurs pas dans son souvenir que la foule a été si fortement émue et enthousiaste dès qu'ont retenti leurs voix ?
 
Betty Mars, qui est venue plus tard dans la chanson, est une interprète dont la voix m'a émerveillé d'emblée, mais que je n'ai plus écouté depuis longtemps. Son répertoire ne me semblait pas être à la mesure de son talent. La sortie de son intégrale me permettra, je l'espère, de corriger ce jugement. Pour connaître son destin, voyez Wikipédia.
    
Le CD "Intime" de Georgette Lemaire est à conseiller à tous ceux qui apprécient ou on appréciées cette artiste, car elle y interprète de façon intime comme l'indique le titre de son album, de nombreuses chansons célèbres comme "Que reste-t-il de nos amours", "Le temps des cerises", "Padam Padam", "Mais c'était hier", "La vie en rose", etc. A noter la nouvelle interprétation de "Vous étiez belle madame". Tenez cependant compte que cet album a été produit en 1997 et vient d'être remis sur le marché. Nous sommes à mille lieues de son autre surprenant album "Inoubliable" sorti tout récemment.

Que faut-il retenir de nos trois grandes interprètes ? Si elles ont un point commun au départ : Edith Piaf, elles ont chacune une voix bien particulière qui leur a permis d'élargir leur répertoire mieux adapté à leur personnalité bien spécifique. Et que les apprécier toutes trois n'est pas aussi incompatible qu'on le fait entendre.
 
Avec le recul, on se rend compte que s'il y a eu concurrence pendant de nombreuses années entre ces artistes ce ne pouvait pas être sur le plan de la voix car elles étaient quand même bien différentes, mais celui de la route au succès. Le show-biz doit être "Dallas" en pire... Cette concurrence n'a-t-elle pas été tout aussi féroce avec d'autres interpètes (Michèle Torr, Simone Langlois, Martine Baujourd, Nicoletta...) ? L'attention des médias s'est cependant surtout portée sur Mireille Mathieu et Georgette Lemaire car elles sont toutes deux arrivées en même temps et que leur face à face a généré deux camps idéologiques qui faisait les beaux jours de la presse. Il en a résulté que vous passiez pour un être incohérent si vous aviez l'audace d'avouer votre admiration commune pour les deux artistes.

Tous les bons disquaires devraient pouvoir vous fournir les deux CD présentés plus haut. Sur l'illustration vous voyez un bon de commande d'Ici-Paris. Je l'affiche pour vous communiquer les coordonnées d'Edina Music. N'utilisez surtout pas ce bon et, surtout, n'envoyez surtout pas d'argent sans avoir d'abord contacté cette société. 

la plume légère.jpg

Stefane Mathieu. - Bonjour à tous. Mon cher Ricochet, une fois de plus "pan" en plein dans le mille ! Je connaissais Betty Mars pour le succès "Comé Comédie" et aussi pour "Casino", "Monsieur l'étranger" et, en lisant ton billet sur ces si beaux jours, j'ai voulu me documenter un peu plus sur cette artiste au destin "Dalidesque..." Je suis tombé sur cette magnifique chanson "J'ai le mal de toi" que je me passe en boucle depuis une semaine ! Je commande rapidement son intégrale, car j'ai déniché aussi "Les bravos" autre chanson qui me déchire le coeur. Betty Mars, une voix, une interprétation, un superbe visage... ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?"

Ricochet @ Stefane Mathieu - Johnny Stark ? (lol)

04/09/2010

1967, Moscou. Un pas de plus.

bc_1_b.jpgRicoSaga 160.jpgMireille en Union soviétique

Après la conquête de l'Amérique, vient celle de l'Union Soviétique. Mireille part Mupour la Russie le 25 mai 1967. Elle y fera une tournée triomphale d'un mois. Elle visite le musée de l'Ermitage, rencontre le ministre de la culture et reçoit des muguets à Moscou, des lilas à Leningrad et des pivoines à Kazan. Cette tournée avait été organisée par Bruno Coquatrix, le directeur de l'Olympia et patronnée par le ministère des Affaires culturelles.

Les ballets d'Arthur Plasshaert, les trente musiciens de Paul Mauriat et le chanteur Michel Delpech sont également du voyage. Les 200 000 places ont été vendues en un temps record à Moscou.

Les Russes surpennent Mireille par leurs réactions. Ils écoutent les chansons dans un silence religieux, attendent quelques secondes puis se mettent à applaudir tous en même temps et en cadence. Malheureusement elle ne peut visiter qu'imparfaitement le magnifique pays qui l'a si bien accueillie.

Au cours de la soirée de gala donné par les Choeurs de l'Armée soviétique au Palais des Sports, Mireille chante en solo "Quand fera-t-il jour, camarade". C'est à l'occasion du cinquantième anniversaire de la révolution d'Octobre, que Mireille crée dans la capitale soviétique cette chanson qui est devenue un énorme succès et dont les paroles sont de Gaston Bonheur.

Mireille revient à Paris le 26 juin et commence à faire sa tournée estivale à travers la France. Une ville par jour pendant deux ou trois mois. Cet été-là Mireille a compris ce que Johnny Stark voulait dire lorsqu'il parlait de la difficulté d'être une chanteuse à succès.

dyn002_small150_275_502_jpeg_2586430_1e9d61afe378cc865ca674793929e1fd.jpgAllemagne et Amérique

Après la première prestation de Mireille le 22 janvier, à Munich (Allemagne). Mireille retournera à Montréal, à New York, Rio de Janeiro et Buenos Aires. Le 27 janvier 1967, Mireille fait un triomphe dans le super-show Ford à San Francisco. A la suite de ce show, un contrat de cinq ans lui est proposée pour travailler aux Etats-Unis.
Après un temps de réflexion l'offre est déclinée par Mireille et Johnny Stark car la France serait trop loin.
Mireille donnera encore une série de concerts en Allemagne du 30 avril au 15 mai.

Rivalité ?

A cette époque une certaine presse essayera encore de créer une fausse rivalité entre Mireille et Georgette Lemaire, mais sans succès car les deux chanteuses suivent des routes différentes.

Mireille récompensée

Quarante critiques de variétés de seize pays réunis à Venise attribuent à Mireille le prix de la meilleure vedette de la télé européenne pour la catégorie chant.
A la Salle Pleyel, Mireille reçoit le ruban d'honneur de la chanson française en présence de Roger Lanzac et Georges Auric.

mm partition la dernière valse.jpgMireille recevra également "Lion d'argent" de Radio Luxembourg, à Essen, le 7 octobre, pour "Paris en Colère". Ce lion de cinq kilos récompense la vedette étrangère la plus populaire en Allemagne. Mireille chantera devant les huit mille privilégiés venus assister à la remise de ce trophée.

Mais l'Allemagne ne s'arrête pas à Essen, Mireille chantera dans la salle de l'Orchestre Philharmonique de Berlin. La radio française Europe 1 transmet en direct son premier récital.

La Dernière Valse

Selon le magazine français "L'Express", cette chanson avait également été enregistrée par Petula Clark. Or le disque souple et la bande magnétique de Mireille arrivèrent les premiers chez les programmateurs de radio.
Petula Clark devait créer la chanson dans l'émission de Guy Lux "Le Palmarès aux Chansons" qui passait le jeudi. Hélas pour Petula Clark, Mireille avait été invitée le dimanche précédent "en dernière minute" dans une autre émission. Elle chante "La dernière valse" et est donc la créatrice de cette chanson à la télévision. Cette primeur lui permettra de ventre près de 400 000 exemplaires en deux mois.

Mireille et les majestés

Mireille est âgée de 21 ans et reçoit sa première invitation à Londres pour chanter au "Royal Command Performance" du Palladium, le 13 novembre. Ce gala est donné au bénéfice des vieux artistes et en présence de la famille royale. Mireille sera présentée sera présentée à la reine d'Angleterre, aux côtés de Bob Hope et de Tom Jones. La première page du Times montrera le lendemain la photo de la reine Elisabeth II avec Mireille Mathieu.

MM Olympia RBC.jpgMireille se produira également devant la princesse Paola de Belgique à l'occasion d'un gala au profit des handicapés. Ce jour-là Johnny Stark est de mauvaise humeur. Tout le monde cherche Mireille. Quelques heures plus tard, une somptueuse limousine stoppe devant l'hôtel. Mireille expliquera à Johnny Stark : "J'étais tout simplement avec la princesse Paola. Elle est venue me chercher au début de l'après-midi et je suis allée avec elle dans un centre pour jeunes handicapés."

3e Olympia

Nouvel Olympia en 1967, du 14 décembre au 15 janvier. Ce sera le troisième. Cette fois l'image voulue par Johnny Stark est au point. Johnny Hallyday, Charles Trénet, Charles Aznavour, Henri Salvador, Line Renaud, Jacques Anquetil, Kiki Caron et bien d'autres viennent l'encourager. Annoncé comme la consécration parisienne de Mireille Mathieu, ce spectacle donné à bureaux fermés fut à la hauteur.

Vincent.jpgNaissance chez les Mathieu

Mais 1967 c'est aussi l'année de la naissance du 14e enfant chez les Mathieu. Mireille offre a ses parents une villa blanche d'une étage, de style provençal, avec un grand balcon qui court autour et onze pièces spacieuses et ensoleillées. Cependant rien d'autre n'a changé chez les Mathieu : la maman de Mireille continue à s'occuper de son intérieur et de sa grande famille. Les grands des enfants travaillent déjà, les petits vont encore à l'école et Mireille tient à ce qu'ils y restent le plus longtemps possible.

ligne rouge.jpg

 

Les biographies ne manquent pas de fantaisie. Même Mireille ne semble pas faire de distinction entre la Reine Fabiola et la Princesse Paola (voir Christian Page). Il s'agissait bien sûr de la princesse Paola. A l'impossible nul n'étant tenu, je n'ai retenu que les informations les plus crédibles. A Essen (pour certains Düsseldorf !!!), Mireille aurait chanté "La Dernière Valse". Ariola indique "Paris en colère". Je retiens la source "officielle".
Sources : "Oui, je crois" (J. Cartier), "La véritable MM" (E. Bonini), "Mireille Mathieu" (Vick Vance), dossier Ariola et "Mireille Mathieu" (Christian Page).
Adaptation : Ricochet pour Radio Cocoon (6)