09/12/2016

Paul Mauriat - CD/33 tours "MM chante Paul Mauriat"

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd

Le chef d'orchestre de musique de variété Paul Mauriat, notamment célèbre au Japon et connu pour la chanson "L'amour est bleu" ("Love is blue") composée par André Popp, est mort à Perpignan (Pyrénées-Orientales) à l'âge de 81 ans, le vendredi 3 novembre 2006. Paul Mauriat avait orchestré et arrangé des chansons pour de nombreux artistes : plus de 120 titres pour Charles Aznavour, Léo Ferré, Leny Escudero, Dalida, Melina Mercouri, Henri Salvador, Mireille Mathieu, etc.

Né à Marseille le 4 mars 1925, Paul Mauriat a grandi à Paris et commencé à diriger son propre orchestre pendant la deuxième guerre mondiale. Outre ses talents d'arrangeur et de chef d'orchestre, il était aussi compositeur.
Il avait écrit sa première chanson avec André Pascal au côté duquel il a été lauréat du Coq d'or de La Chanson Francaise avec "Rendez-vous au Lavandou" en 1958.
En 1966, il signait l'un des premiers succès de Mireille Mathieu, "Mon Credo" (1.335.000 copies vendues). Par la suite, il a composé de nombreuses autres chansons pour elle, comme "Viens dans ma rue" (prix Vincent Scotto décerné par la SACEM) ou "La première étoile". De même, il avait co-composé "Chariot" pour Petula Clark en 1962.

En 1968, il devient célèbre pour son arrangement et son orchestration de "L'Amour est bleu", composée par André Popp. Ce succès international fut numéro un au hit parade américain - tour de force pour un artiste français - comme l'avait d'ailleurs été "Chariot" auparavant (sous le titre "I will follow him").

En dehors de la France et des USA, il fit une grande carrière au Japon, où il est resté très connu et où on lui a consacré un fan-club. Durant toute sa carrière, M. Mauriat a donné quelque 1.200 concerts au Japon et en Corée du Sud. Il s'est produit pour la dernière fois à Osaka en 1998 mais son orchestre a continué à tourner en Asie sous la direction d'autres chefs.

Une anthologie en 3 CD de ses chansons (en tant que compositeur ou orchestrateur) est parue sous le titre "Le couturier musical" (Universal). 

Mireille Mathieu et Paul Mauriat ont travaillé ensemble pendant trois ans à peine. Ces années furent très productives. Les succès se suivaient de chanson en chanson. Les enregistrements en studio ainsi que les concerts donnés à l’Olympia sont devenus des moments inoubliables dans la carrière de ces deux artistes au fabuleux talent. Inévitablement, le succès remporté pendant ces années a eu un impact considérable sur la suite de leur carrière. Mireille se mit à travailler avec de nouveaux compositeurs et Paul Mauriat voulut renouer avec sa grande passion : la musique instrumentale et les arrangements musicaux. Malgré une destinée musicale différente, la tendresse et la profonde sympathie mutuelle éprouvées par Mireille et Paul Mauriat n’ont jamais été prises en défaut.

Extrait d’un texte de Michael Filatov, librement traduit par Avignon - Nos Souvenirs.

A gauche, le CD (non officiel), à droite, le 33 tours officiel. 

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd
Les titres, tels qu'indiqués sur le 33 tours officiel.

DISCORICOptf.jpg

Mireille Mathieu chante Paul Mauriat

 1. Mon Crédo - 2. Pourquoi mon amour
3.Alors ne tarde pas - 
4. Mais quand tu reviendras 
5. Seuls au monde -
6. La première étoile 
7. Viens dans ma rue - 8. Quand on revient 
9. Quand fera-t-il jour, camarade -
10. Une simple lettre
 11. Les enfants de Noël -
12. Mon amour me revient

1, 2, 5, 6, 7, 8 et 12 : A. Pascal / P. Mauriat)
(9 : G. Bonheur / P. Mauriat ; 3 : J. Bouquet / P. Mauriat )
(6 et 4 : R. Berthier / P. Mauriat)

Les titres du CD

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd

(1 à 5, 9 à 11 : A. Pascal / P. Mauriat)
(6 : G. Bonheur / P. Mauriat ; 7 : J. Bouquet / P. Mauriat )
(8 et 12 : R. Berthier / P. Mauriat)

Toutes ces chansons figurent sur le :
- CD "Mireille Mathieu chante Paul Mauriat" (Russie 2004 ASR043)
- 33 T Philips, réf. 0101 705.
Mireille y est accompagnée par le Grand Orchestre de Paul Mauriat.
Photo : Norman Parkinson.
(Source : "Avignon - Nos Souvenirs", site "Aujourd'huijereviens" et http://www.aujourdhuilejapon.com/)

discorétro,paul mauriat,petula clark,1968,33 tours,cd

10:39 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : discorétro, paul mauriat, petula clark, 1968, 33 tours, cd |  Facebook |

18/11/2016

A coeur perdu

à coeur perdu mireille mathieu.JPGA cœur perdu se trouve sur la face B du 45 tours simple sorti chez Barclay en 1968 (réf. 60908). La face A est J'ai gardé l'accent.

La chanson a été composée par Jacques Demarny et André Borly. Mireille y est accompagnée par le Grand Orchestre de Paul Mauriat.

A cœur perdu se trouve également sur le 45 tours EP (4 titres) et le 33 tours En direct de l'Olympia (live) .
Abilène a mis sur cet enregistrement sur CD en 2015 (Olympia 1967-1969).

La chanson n'a pas eu la faveur des hit-parades. Dans la seconde moitié des années 60, Mireille Mathieu accumulait des succès qui, sans doute, ont fait ombrage aux chansons moins commerciales de son répertoire. Notons pour la période 1967-1969 : "Ce soir ils vont s'aimer", "Nous on s'aimera", "La dernière valse", "J'ai gardé l'accent", "Una Canzone", "Ensemble", "C'est à Mayerling", "La première étoile", "Mon bel amour d'été" et "Toi, moi, nous". Doit-on y voir la raison pour laquelle "A cœur perdu" reste également écartée des nombreuses compilations lancées par Abilene ?

s-l1600gbml3.jpg

69fcb369f7f06a6174482b4552124f9d.jpg

20:17 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : a coeur perdu, 45 tours, discorico, 1968 |  Facebook |

18/10/2016

Quand fera-t-il jour camarade ? (1968)

dyn003_original_201_310_pjpeg_2586430_fff104c84500d6d88a451254b2f4d9b8.jpg1968,1973,1977,2004,cd,disque,camarade,discorico,livre1967 : Mireille enregistre "Quand fera-t-il jour camarade ?", une chanson qui fait référence à la Révolution d'Octobre.

Compositeurs : Gaston Bonheur / Paul Mauriat
Orchestre dirigé par Paul Mauriat
Barclay - 1968

6 novembre 1917, 23 heures. Coiffé d'une casquette graisseuse, le visage rasé dissimulé sous un faux pansement, les mains enfouies dans les poches d'un pardessus élimé,Vladimir Ilitch Oulianov avance droit devant lui, dans Petrograd en état de siège.
Partout, des ombres, soldats insurgés et gardes rouges se mettent en place, en vue du soulèvement qui, demain, devra donner à tous la propriété de quelques-uns. Oulianov, dont la tête est mise à prix, a plusieurs centaines de mètres à parcourir pour atteindre le bout de la rue, épicentre du formidable bouleversement.
Oulianov, c'est Lénine déguisé en ouvrier, Lénine qui va prendre la tête de l'insurrection et traverse la nuit, dernier voile de sa clandestinité, afin de donner " tout le pouvoir aux Soviets ".

Notre Gaston Bonheur, aimant écrire des chansons à ses heures, se sent, après la préface [du livre de Jean-Paul Ollivier], inspiré par le sujet : "Quelle chanson on pourrait faire là-dessus !..." pense-t-il. Et c'est la chaîne : voilà l'éditeur du livre, Robert Laffont, Eddie Barclay intéressé et prêt à faire le disque ; Johnny consulté ; Mauriat inspiré à son tour pour faire une musique sur les paroles de Gaston Bonheur et moi, conquise. (Mireille Mathieu "Oui, je crois" - Jacqueline Cartier, p. 355 ).

ligne rouge.jpg
Vous retrouverez cette chanson sur :

avis_modifié-2.jpgSuper 45 tours : J'ai gardé l'accent / A coeur perdu / Je ne suis rien sans toi / Quand fera-t-il jour camarade, ou 45 tours Single : Quand fera-t-il jour camarade / La vieille barque - mais aussi Quand fera-t-il jour camarade / Seuls au monde ;
avis_modifié-2.jpg33 tours : "Made in France" (enregistrement studio) et "En direct de l’Olympia" (1967-1968 - enregistrement en public), ainsi que "Mireille Mathieu chante Paul Mauriat" (Philips - 1977) ;
avis_modifié-2.jpgCD : édition russe de "Mireille Mathieu chante Paul Mauriat" (APK - 2004).

avis_modifié-2.jpgCD japonais (officiel) : "Mireille Mathieu chante Paul Mauriat" (Overseas records 30CP-60). 
Précision apportée par Alain.

1968,1973,1977,2004,cd,disque,camarade,discorico,livre1968,1973,1977,2004,cd,disque,camarade,discorico,livre

09:27 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : 1968, 1973, 1977, 2004, cd, disque, camarade, discorico, livre |  Facebook |

08/08/2016

Echo Actualités

echo actualité,1968,presse

Echo Actualités - Janvier 1968

00:31 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : echo actualité, 1968, presse |  Facebook |

24/05/2016

Jean Sunny, cascadeur

bchad.jpghistorico.jpg

 


Jean Sunny, était le spécialiste de la conduite automobile en équilibre sur deux roues.  C'est en 1954 qu'il importe des Etats-Unis de grands numéros d'acrobatie automobile. Puis deux ans plus tard, il est le premier à mettre au point la cascade permettant de conduire sur deux roues. Il effectue son tour avec une Simca 1000 aux pneus surgonflés. En 1958, il descend les Champs Elysées de cette manière, escorté par des motards de la police nationale. Par la suite, il établira plusieurs records de vitesse en voiture sur deux roues avec 81 km/h en 1964 sur l'autodrome d'Interlagos (Sao Paulo, Brésil) puis 125 km/h en 1968. Jean Sunny est mort en août 2007, à l'âge de 77 ans.

Sources : RTL - Photos A.D.N.P. (EBay)

Jean Sunny, virtuose de la cascade auto au cinéma dans les années 70 dans les principales phases de son spectacle. Ce petit film amateur en S8/mm à été tourné dans le nord Charente 16 (Sauzay Vaussay). Document post sonorisé. Created with MAGIX Video deluxe MX Plus.

23:28 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : jean sunny, olympia, cacadeur, cascade, 1968 |  Facebook |

28/01/2015

Olympia 1967-1968 - La revanche

olympia 1967,1968

4655421732.jpg

Ah ! Il est déjà loin le temps où nous nous plaignions de ne pas trouver l'Olympia 1967-1968 dans la série des concerts mythiques de l'Olympia éditée par HFR. C'était pour nous l'occasion de détenir enfin ce concert sur CD à une époque, pas encore si lointaine, où l'on désespérait de trouver une réédition des premiers enregistrements de Mireille Mathieu. Aujourd'hui la revanche est prise sur Hachette, puisque ce concert nous sera offert, le 2 mars prochain, entièrement remasterisé sur le double CD "Olympia 1967 - 1969". Si j'indique 1967-1968 dans la présentation, c'est parce que ce concert a été donné à l'Olympia du 14 décembre au 15 janvier, comme précisé précédemment. Les titres : "

Paris en colère
Quand on revient
Tant que la terre tournera
Celui qui m'aimera
Mon copain Pierrot
Ecoute ce cri
La dernière valse
A coeur perdu
A coeur perdu
Ce soir ils vont s'aimer
J'ai gardé l'accent
Quand fera-t-il jour camarade
Ma pomme
Quand on pense à l'amour
Mon Crédo

olympia 1967,1968

10:29 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : olympia 1967, 1968 |  Facebook |

22/11/2014

Chant Olympique

chant olympique, grenoble, 1968, top20, barclay

18 février 1968 (dimanche) - Mireille chante à Grenoble l'Hymne Olympique devant les caméras de l'ORTF pour un "Télé-Dimanche". Le même jour, c'est l'accident sur la route vers Lyon : une embardée, cinq tonneaux, fracture des vertèbres : Mireille devra rester allongée deux mois.

C’est le président Charles de Gaulle qui a ouvert officiellement les Xe Jeux Olympiques d'Hiver 1968 de Grenoble. Cette année-la furent introduits les premiers tests de féminité. Le héros national Jean-Claude Killy s’imposa dans les épreuves de ski alpin messieurs. Toini Gustafsson se distingua dans le ski de fond dames, s’imposant dans les deux épreuves individuelles et remportant une médaille d’argent au relais. Lyudmila Belousova et Oleg Protopopov défendirent avec succès leur titre de champions olympiques en patinage artistique. En tant que pilote du bob à deux et du bob à quatre, Eugenio Monti remporta deux médailles d’or.
(Source : www.olympic.org/)

dyn008_original_252_343_pjpeg_2586430_1ed1005254c94f10d534becc196620f2.jpgMM (dans "Oui, Je Crois" - Laffont 1987) :

Février 1968 : Je chante L'Hymne Olympique à Grenoble, puis nous reprenons la route de Lyon où notre spectacle a lieu le soir même. Mais la voiture fait une embardée et cinq tonneaux. Cet accident va me coûter un contrat en Amérique. Deux mois allongée avec une fracture des vertèbres. L'accident restera dans mes cauchemars avec mon arrivée à Paris en fauteuil roulant.

A Paris, l'arrivée à la garde Lyon, dans un fauteuil roulant poussé par "Pépé Jo", se fait sous les flashes. Pour l'heure, le duo Stark-Mathieu n'a plus rien à offrir que l'image d'une petite fille anéantie, tenant entre ses mains la peluche qu'on y a placée.
(E. Bonini : La véritable Mireille Mathieu [Editions Pygmalion - 2005])

Voiture : DS21.
Occupants : devant, René Le Franc, le chauffeur et Johnny Stark ; à l'arrière : Mireille, tante Irène et Nadine Jaubert (secrétaire). Mireille devait chanter deux soirs au palais d'Hiver de Lyon.

***

10:34 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : chant olympique, grenoble, 1968, top20, barclay |  Facebook |

18/06/2014

Un beau crack !

maurice chevalier,johnny stark,accident,1968,1922,lyon,emmanuel boninimaurice chevalier,johnny stark,accident,1968,1922,lyon,emmanuel bonini18 février 1968 (dimanche). Accident de voiture sur la route de Lyon.

Dans le livre "Môme à cheveux blanc", qui contient de nombreuses pages du "journal" de Maurice Chevalier, nous lisons :

Mireille Mathieu commence à subir les vents contraires à sa miraculeuse ascension. Pauvre chou si vallante. Lettres anonymes. Menaces de Mort, d'enlèvement. Les envies haineuses de tordus. Toute la gamme. Elle vient d'avoir un nouvel accident de voiture qui eût pu être fatal.
Elle est tout de même suffisamment blessée pour devoir se reposer plusieurs mois sur ordre des médecis. Je vais les voir dès ma rentrée de tourée, elle et Johnny Stark, son talentueux manager.
La gosse, si pure, si propre, si laborieuse, si belle, voit son destin commencer les croche-pieds. Elle encaissera bien, j'en suis convaincu. Elle a un joli menton énergique, décidé. Elle est très forte moralement et physiquement. Un beau crack...

(Maurice Chevalier : "Môme à cheveux blancs", p. 106, Presses de la Cité)

21/11/2013

Olympia 1967-1968.

  dyn009_original_341_428_pjpeg__15942be0d2eccc813484d706092190cf.jpg

HISTORICO43.jpgOlympia du 14 décembre 1967 au 15 janvier 1968 

Extrait de l'hebdomadaire belge : "Femme d'Aujourd'hui" (1967)

Le miracle, c'est ça : au bout de deux ans d'une vertigineuse ascension, elle reste la même. Seul changement, elle se donne encore plus de mal qu'avant pour tenir et même dépasser ses promesses. Et, quand elle chuchote, minuscule derrière le rideau de la plus célèbre scène parisienne : "J'espère qu'ils vont être contents ce soir..." on a envie de l'embrasser. "Ils", pour elle, c'est, en bloc, tous ceux qui sont dans la salle. Elle les aime, et, plus encore, les respecte. Cela, les spectateurs peuvent le lire dans ses yeux.

Elle était déjà passée à l'Olympia, au début de sa carrière, avec trois chansons, dans un "Sacha Show". Puis, une seconde fois, avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibaut. A présent, elle y est vedette à part entière. Pourtant, cette consécration tant attendue , c'est seulement après avoir conquis une célébrité mondiale qu'elle l'a obtenue. Elle a triomphé aux Etats-Unis plusieurs fois ; en Russie plus récemment, et il y a peut de temps en Angleterre, où elle a fait des émissions télévisées, et où elle a été présentée à la reine Elisabeth. Partout où elle chante, on la reçoit comme un personnage important. Mais, elle, ce qui l'a émue le plus, ce qui l'a fait redevenir toute timide, comme à ses débuts, ce fut justement ce passage à l'Olympia où elle se retrouvait "en famille" comme elle dit, coeur à coeur avec "son" public.

- Eh ! remarque-t-elle doucement, c'est bien au public que je dois d'être là, non ? C'est lui qui m'a adoptée. Sans le public ! pfutt ! il n'y aurait plus eu de Mireille Mathieu après Télé-Dimanche. Il faut bien que je le remercie !

Et, pour dire merci, elle n'a qu'à chanter, comme elle le fait, de toute son âme...

Mireille Mathieu accompagnée par
Fred Farrugia (piano / orgue)
Philippe Combelle (batterie)
Claude Benain (contrebasse)
Fernand Garbasi (guitare)
Gilbert Roussel (accordéon)
Trio vocal (Pierrette Bargoin, Michèle Léger, Claudine Bouffait)
Direction musicale : Paul Mauriat

"Mireille Mathieu en vedette à l'Olympia, c'est un rêve de Johnny Stark mis en musique par Bruno Coquatrix. Voici que cette fin d'année lui permet d'accéder au rang de leader de la chanson populaire française.
Mireille enlève de sa voix puissante et de son corps fragile un spectacle ouvert par un duo qui a fait ses classes chez l'autre Mireille, celle du Petit Conservatoire : Daniel Beretta et Richard de Bordeaux. Au même programme, les Gros Minets animés par Moustache et par Jean Constantin. Michel Delepch, qui enregistre succès sur succès, est une vedette américaine idéale pour la petite Mireille.
Mireille arpente les planches avec une sérénité de vieux routier. Certaines de ses chansons, comme Mon ami Pierrot, sont des petites histoires en musique. En, comble de l'audace, elle n'hésite pas à se déguiser en clochard pour chanter Ma Pomme de Maurice Chevalier, avec la grâce d'un Titi parisien.
Mireille chante aussi ses succès : Paris en colère, La dernière valse, J'ai gardé l'accent, et biensûr Mon credo."

(Extrait de "Olympia - 50 ans de music-hall") 

Robe de scène : Louis Feraud
Coiffure : J.-Y. Elrhodes

Source : "Femme d'Aujourd'hui", n° 1182 (27.12.1967) - Progamme "Olympia". 

historico,olympia,1967,1968

historico,olympia,1967,1968Andres. - Ce qui est bien avec Mireille Mathieu c'est que l'on peut relater sa très longue carrière et recommencer au début sans s'en souvenir, lol. Que peut-on lui souhaiter à l'avenir ? Que les savants progressent vite dans les cellules souches pour pouvoir conserver le patrimoine mondial que sont ses cordes vocales.

Ricochet & Andrès. - Il me semble que la science préserve déjà la qualité des cordes vocales de nos artistes "modernes" puisque nous retrouvons leurs interprétations intactes via le numérique. Le problème qui se poserait si l'on touchait aux cordes vocales directement : sur quelle époque se fixerait-on la préservation ? 1965 - 1982 - 1900 ou 2010 ? Scénario épouvantable selon moi car je ne vois pas ses chansons de la maturité interprétées avec sa voix de 1965 et vice versa (sauf pour le souvenir...). Avec le temps tout va et l'artiste disparaît avant voix (du moins en général). Souvenons-nous qu'il y a eu la période "iode" - un vrai miracle pour les artistes puisque la voix s'en trouvait bonifiée. Hélas le produit est cancérigène, il a donc fallu arrêter. Il reste à la science à trouver un principe similaire permettant sinon de garder une voix intacte, du moins de l'améliorer quelque soit l'âge que l'on ait. Un petit vin chaud peut-être ou quelque alcool sec ? Les lendemains de fête, ma voix semble toujours plus puissante et bonifiée... Mais à éviter absolument, l'alcool tue aussi.

13:55 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : historico, olympia, 1967, 1968 |  Facebook |

09/09/2013

Olympia 1967-1968 - 33 tours (en public)

 1967,1968,olympia,cd,disque,discorico

DISCORICOptf.jpg

Mireille Mathieu accompagnée par le grand orchestre de l'Olympia sous
la direction de Paul Mauriat.
33 tours (LP) "En direct de l'Olympia" enregistré en public.
(N'existe pas sur CD)

Face 1

1. Paris en colère (M. Vidalin - M. Jarre)
2. Quand on revient (A. Pascal - P. Mauriat)
3. Nous on s'aimera (F. Gerald - C. Bolling)
4. Celui qui m'aimera (E. Marnay - P. Mauriat)
5. Mon copain Pierrot (J. Broussolle - S. Distel - G. Gustin)
6. Ecoute ce cri (P. de la Noë - Livernaux)
7. La dernière Valse (H. Ithier - L. Reed)

Face 2

1. A coeur perdu (A. Demarny - Borly)
2. Ce soir ils vont s'aimer (Dousset - C. Gaubert)
3. J'ai gardé l'accent (G. Bonheur - J. Bernard)
4. Quand fera-t-il jour camarade (G. Bonheur - P. Mauriat)
5. Ma Pomme (G. Fronsac - Ch. Borel-Clerc)
6. Quand on pense à l'amour (S. Demarny - R. Arnie)
7. Mon Credo (A. Pascal - P. Mauriat)

 

14:00 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : 1967, 1968, olympia, cd, disque, discorico |  Facebook |

11/07/2012

Mireille Mathieu - Olympia 1967-1968

PFmmd.jpg

Olympia 1967-1968
Voici la vidéo que je vous ai présentée en fin d'année et que vous n'avez peut-être pas eu l'occasion de voir.
... Un petit avant-goût du Mimi-Day.
"Avignon" a également consacré à cet Olympia (cliquez ici).

18:56 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : olympia, 1967, 1968 |  Facebook |

31/03/2011

80 berges... Champagne ! (1968)

80 berges,maurice chevalier,1968, môme à cheveux blancs

80 berges,maurice chevalier,1968,môme à cheveux blancs

Maurice Chevalier

La tournée mondiale des 80 Berges est commencée. Nous - C'est-à-dire François et Madeleine Vals et mon pianiste Fred Freed - avons quitté Orly dans un tintamarre de photographes, ils étaient, je les ai comptés, quatorze, plus actualités T.V. et journalistes, le tout me rappelant les grands départs de mon époque hollywoodienne des années 30, mais quarante ans plus tard.

La mignonne Mieille Mathieu, elle, partait pour Munich et elle était venue m'aider à coupers tranches du monumental canotier en gâteau qu'Air France offrait avec le champagne pour célébrer le début de ma dernière tournée.

Je partais cette fois-ci le coeur serré comme un coureur auto sentant qu'il appuie trop sur le champignon et risque d'être projeté dans l'autre monde dans son désir de battre les records.

Source : "Môme à cheveux blancs", P. 48 (Presses de la Cité)
Remarque : la photo du journal "Le Parisien" n'est pas extraite de "Môme à cheveux blancs" mais de "Maurice Chevalier" raconté par François Vals).

80 berges,maurice chevalier,1968

80 berges,maurice chevalier,1968Notes :

-  Mireille Mathieu donnait un concert à Munich en janvier 1967 (dates contradictoires dans mes archives : 22 ou 25 janvier ?). Il ne pourrait s'agir de ce départ pour Munich là puisque MM écrit dans "Oui, je crois" (texte abrégé) : Ce début de l'année 1967 a été ensoleillé par Maurice Chevalier. [...] Quand je suis arrivée à La Louque, il était rayonnant parce que Pierre Delanoë  lui avait apporté une chanson qui l'enchantait : "Je vais me la réserver pour mon quatre-vingtième anniversair, le 12 septembre de l'année prochaine. D'ici là Montréal me demande de chanter dans le cadre de l'Expo en Juillet ! Vingt représentations exceptionnelles."  Par ailleurs, Maurice Chevalier arrivait à Johannesburg (République sud-africaine) le 16 janvier 1967.  
-  Maurice Chevalier entame fin 67 "La Tournée des 80 ans" qui traverse l'Amérique latine, les Etats-Unis, le Canada et l'Europe. Le 1er octobre 1968, Maurice Chevalier monte sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées pour ses adieux officiels. Le 21 octobre, il quitte définitivement la scène.
- Il est encore possible de se procurer les livres de Maurice Chevalier par internet (Price Ministrer, par exemple).

 80 berges,maurice chevalier,1968

23/12/2010

Mireille Mathieu chante Noël (CD)

LMPMDMMCN.jpgDISCORICOptf.jpgLes CD présentés plus bas peuvent être commandés, entre autres, via www.amazon.fr, www.amazon.ca et www.amazon.de.
Le CD français "Mireille Mathieu chante Noël" contient tous les enregistrements du 33 tours "Le Merveilleux petit monde de Mireille Mathieu chante Noël" sorti en 1968 (chansons 1 à 12). Par "petit monde" il faut entendre la famille Mathieu. Mireille y chante "Minuit Chrétien" avec Roger Mathieu, son papa. Quatre chansons plus récentes y ont été ajoutés.
Les CD allemands "Du lieber Weihnachtsman" ("Weisser Winterwald") et "Und wieder wird est Weihnachtszet" sont devenus des classiques de Noël en Allemagne. De ces deux CD allemands, j'ai une préférence pour "Und wieder wird es Weihnachtszeit" qui constitue une petite suite de chants de Noël bien agréable à écouter pour qui cherche l'Etoile.

ligne rouge.jpg

4194HZTRAXL__SL500_AA300_.jpg

1. Noël Blanc (1)
2. Petit Papa Noël (2) 
3. Noël D'Aubervilliers (2)
4. La Cambo Mi Faou (2)
5. Mon Beau Sapin (2)
6. Il Est Né Le Divin Enfant (3)
7. Vive Le Vent (3)
8. Douce Nuit (1)
9. Rin Rin (2)
10. Les Enfants De Noël (2)
11. Minuit, Chrétiens (1)
12. Les Anges Dans Nos Campagnes (3)
13. Ecoute Ce Cri
14. Un Million D'Enfants
15. Un Enfant Viendra
16. Le Village Oublié

(Abilène Disc 2004)

Mireille et son petit monde (chansons 1 à 12) sont accompagnés par led
grands orchestrs de Christian Chevallier (1) - Christian Gaubert (2) - François Rauber (3).
"Ecoute ce cri" a été enregistré à l'Olympia. Orchestre dirigé par Paul Mauriat. 
(Cliquez ici)
ligne rouge.jpg

Noël MM1.jpg
51SdXxSzd4L__SS400_.jpg

Deux titres différents pour des CD offrant les mêmes chansons.
"Weisser Winterwald" (2008) a probablement été lancé sur le marché pour reposer la vue des
fans allemands lassés d'admirer depuis des années l'image de "Du lieber Weihnachtsmann".
J'imagine que certains d'entre eux auront sauté de joie en croyant détenir enfin une nouveauté. 
Une surprise de Noël en vaut une autre, mais celle-là risque de faire déchanter.

1. Tochter Zion, freue dich (England)
2. Les Anges Dans Nos Campagnes (Gloria in exelcis deo)
3. Es wird schon bald dunkel (Österreich)
4. Süßer die Glocken nie klingen
5. Noel Blanc (White Christmas)
6. Les Enfants De Noël
7. Aber Heidschi Bumbeidschi
8. Es ist ein Ros' entsprungen
9. Leise reiselt der Schnee
10. Weisser Winterwald (Winter Wonderland) (U.S.A.)
11. Minuit, Chrétiens
12. Du lieber Weihnachtsmann (Petit Papa Noel) (Frankreich)
13. Vive Le Vent
14. O du fröhliche (o sanctissima)
15. Herbei, o ihr Gläubigen (Portugal)
16. Stille Nacht

(BMG 1999)

ligne rouge.jpg

mmn2.jpg

1. Leise rieselt der Schnee
2. Aber Heidschi Bumbeidschi
3. Süßer die Glocken nie klingen
4. Es ist ein Ros' entsprungen
5. Stille Nacht
6. O du fröhliche (o sanctissima)
7. Weisse Weihnacht (White Christmas (U.S.A.)
8. Tochter Zion, freue dich (England)
9. Es wird schon bald dunkel (Österreich)
10. Herbei, o ihr Gläubigen (Portugal)
11. Weisser Winterwald (Winter Wonderland) (U.S.A.)
12. Du lieber Weihnachtsmann (Petit Papa Noel) (Frankreich)

(Abilène Disc 1976 - BMG 1993)

L'orchestre et les choeurs sont placés sous la direction de
Christian Bruhn - Toonmeister : Jörg Scheuermann.

22:57 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : noël, chante noël, cd, weihnacht, 1993, 1999, 1968, 2004 |  Facebook |

12/12/2010

Sweet Souvernirs sur disque et à l'écran (1968-1969)

swsoofstmm.jpg

Cet album date de 1969
(Polydor, Barclay, Ariola)

Notre ami allemand Ulli nous fait remarquer qu'il s'agit du premier 33 tours de Mireille Mathieu produit en Allemagne sous le label "Ariola". (Die erste, von ARIOLA bei uns veröffentlichte Langspielplatte war "Sweet souvenirs of Mireille Mathieu". Auf der Rückseite der LP schreibt ARIOLA u.a., dass die Firma besonders erfreut und stolz sei, mit dieser Produktion die erste Platte unter ihrem Label präsentieren zu können.)

Aucune chanson allemande ne figure sur cet album qui compte quatre titre en anglais : Sometimes - Sweet Souvenirs Of Stefan - Now That You'r Gone - Au Revoir Daniel.

Il s'agit du cinquième 33 tours Barclay.

DISCORICOptf.jpg

1. Sometimes
2. Alors ne tarde pas
3. Sweet Souvenirs Of Stefan
4. Tu m'as donne la vie (My Way Of Life)
5. C'est a Mayerling
6. Meraviglioso
7. Les bicyclettes de Belsize
8. Now That You're Gone
9. Tous les amoureux
10. Une rose au coeur de l'hiver (If You Change Your Mind)
11. Tous les violons de Vienne
12. Au Revoir Daniel

Arrangements et direction musicale :
Les Reed (1 - 3 - 7 - 12) - Chrstian Gaubert (4 - 5 - 6 - 9 - 10 - 11) - Paul Mauriat (2 - 8)

DSC08547.JPG

ligne rouge.jpg

Deux titres de cet album figurent sur la bande originale du fil "Girl On A Motorcycle" (1968),
dont les acteurs principaux sont Marianne Faithfull et Alain Delon :
- Au Revoir Daniel
- Sweet Souvenirs Of Stefan
 
 GOMCADMF.JPG

27/10/2010

Mireille, Max Meynier et les voitures

982_b320ef49e22257e1096e163673d3f562 copie.jpgdyn002_small150_271_400_jpeg_49341_cced904a5b20cad65f2cad36b1394a01.jpgVick Vance écrit dans son livre  :

"[1966, Mireille] est victime d'un accident de la route. Sa D.S. que conduit Victor, un ancien cameraman de la télé, dérape sur l'autoroute de l'Ouest, près de Mantes."

Toujours selon Vic Vance, en 1966, Mireille se déplaçait en cadillac à New York et en coupé Volkswagen blanc à Paris.

[1968]"Le 27 février, elle échappe à la mort dans un accident de voiture à Saint-Georges-d'Espéranche. Sa D.S. [n.d.r. DS 21] dérape sur une plaque de gravier dans un virage près de Saint-Jean-de-Bournay, dans l'Isère, et finit dans un ravin."

[1971] "[Après le spectacle,] sa Mercedes la ramène tous les soirs à l'hôtel, et c'est ainsi, chaque fois."

Le site "Fier d'être routier" écrit quant à lui :

1969
: Pour subsister, les maigres revenus d'un jeune comédien étant très aléatoires, Max Meynier fait le chauffeur de "Maître". Il a ainsi pu conduire Mel Ferrer et Audrey Hepburn , mais aussi Michèle Morgan. Coquetterie de sa part, il refuse le port de la casquette et n'est pas bilingue. Un jour, on lui confie de conduire Mireille Mathieu durant sa tournée d'été. Mission délicate car Mireille a peur en voiture. Durant 2 mois, il promène Johnny Stark, Mireille et sa tante. Puis, au hasard d'une rencontre à Deauville, il fait ses debuts à RTL pour remplacer Bernard Schu en congés. Le premier disque qu'il passe est bien entendu un Mireille Matthieu.

[Le petit livre de Vick Vance "MM - Vedette à la Une", précise que "sa voiture est une Mercédès géante, et son chauffeur est si grand et si rond qu'elle le nomme Nounours". Voiture achetée en 1969, modèle 600, et conduite par Max Meynier.]

citr-ds21-68.jpg
(DS)

Max Meynier était un animateur français de radio et de télévision né le 30 janvier 1938 à Lyon et mort le 23 mai 2006 d'un cancer . Il est incinéré au Père-Lachaise le 27 mai 2006. Il est resté célèbre pour avoir animé Les routiers sont sympas et Fréquence Max de 1972 à 1986 sur RTL. Ces émissions « mythiques » ont connu un vif succès auprès des professionnels de la route (800 000 auditeurs chaque soir en moyenne). Devenu l'une des voix emblématiques de RTL, Max est même parvenu, le 8 février 1974, à maîtriser un forcené qui, grenade en main, avait pris d' assaut les studios de la célèbre station . Il l'a convaincu de se rendre à la police. Il a aussi animé les émissions de télévision Le juste prix en 1987 et 1988 et Des chiffres et des lettres en 1992. Deux disques sont aussi à son actif : * Allez la France , en 1977 * La Route, en 1981 Et un livre consacré à sa première transplantation cardiaque : * Quoi de neuf ? Mon cœur...

Article réalisé par le blog Avignon.
Sources : Livre de Vick Vance "Mireille Mathieu" et www.fierdetreroutier.com

21:15 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : mercedes, volkswagen, 1969, cadillac, d.s., max meynier, 1968, 1971, 1966 |  Facebook |

25/10/2010

1968 - Palladium de Londres

ccc9_1_b.jpg21 avril 1968 : Mireille donne un concert au London Palladium.

HISTORICO43.jpgDeux mois après l'accident de voiture du 27 février, à Saint-Georges-d'Espérance, Mireille enregistre son premier disque anglais et fait une rentrée triomphale, à guichets fermés, au "Palladium", de Londres dans un "one woman show".

(Source : Vic Vance "Vedette à la Une")

Enfin, mon disque anglais sortit : "Can a buterfly cry ?" [...]. J'en travaillais d'autres pour la Royal Performance à la quelle la reine me convia une seconde fois. Il paraissait aimable que je chante en anglais "Hold me" et "I live for you". Je retrouvais le Palladium en habit de fête, avec ses balcons fleuris, et mes complices de la télévision : Des O'Connor, Danny La Rue, Harry Secombe, Tom Jones... et je découvrais le tonus, les yeux de Ginger Rodger qui jouait un extrait de la comédie "Mame".
La reine, adorant parler le français, me dit, avec un sourire épanoui : "Ah ! que je suis contente de vous retrouver après deux ans ! Le public anglais, tout comme ma famille, vous a beaucoup appréciée. Vous êtes une vedette franco-anglaise maintenant. Vive l'Entente cordiale !". Les quelques mots sur sa famille n'étaient pas sans humour. La chronique avait souligné avec insistance que le prince Charles était venu me voir dans mon tour de chant. Naturellement, il y eut des sous-entendus sur une "romance".

("Oui, je crois", Jacqueline Cartier - Editions Laffont 1984)

historico,palladium,londres,1968

MM Anglais.jpgNote : Avec les biographes de Mireille, nous errons souvent dans le vague : Vic Vance parle d'un "One woman show" ; Jacqueline Cartier, d'un "tour de chant", mais à la lecture il semblerait que Mireille n'ai chanté que deux trois chansons au Palladium.

Après consultation du site "Mon Credo" (www.moncredo.com), voici la liste des chansons interprétées par Mireille :

Je suis là / Veux-tu qu'on s'aime / L'amour / Géant / La chanson de notre amour / Mon credo / Paris en colère / Soldats sans armes / Où vont les coeurs perdus? / Viens dans ma rue / C'est ton nom / Un homme, une femme / Ne parlez plus / Qu'elle est belle! / Si peu de chose / La funambule / Celui que j'aime / Messieurs les musiciens / Pourquoi, mon amour ? / Alors nous deux / La vieille barque / Quand tu t'en iras / Ce soir ils vont s'aimer / Quand on revient / En écoutant mon coeur chanter / Pour un coeur sans amour / Ma pomme / Pour te revoir / Adieu à la nuit / Nous on s'aimera.

Mireille était accompagnée par Paul Mauriat et son grand orchestre.

historico,palladium,londres,1968

Christian Lalande. - Chanter trois fois officiellement devant la reine (la 3e fois en 1986... de mémoire) prouve que la reine apprécie le talent de Mireille Mathieu. Quand on connait bien le prince Charles, l'aurait-il demandé en mariage ? Combien de messieurs du métier ou autres en France comme à l'étranger pouvaient résister à une aussi jolie charmante et talentueuse femme comme Mireille... Cela prouve qu'elle pouvait autant séduire la reine et sa famille tout en plaisant au peuple. Son triomphe au Palladium le 28 avril 1968 en la présence du prince Charles et des rumeurs de romance... bah.

James. - Il ne faut pas confondre les participations aux Royal Performance Commands qui sont des grands spectacle conçus à la demande de la Reine et ce fameux concert du Palladium où Mireille a proposé un tour de chant. Il a d'ailleurs été diffusé, je crois sur Europe 1 et je l'ai entendu. Je ne souviens pas des chansons mais il me semble qu-il y en avait davantage en anglais. Par exemple CE SOIR IL VONT S'AIMER était en anglais et peut-être aussi QUAND ON REVIENT. Est-ce que quelqu'un aurait enregistré les John Davidson Shows avec Mireille? Ce serait super de pouvoir entendre les nombreux duos inattendus de ces programmes largement diffusés à l'époque dans les pays anglo-saxons.

Ricochet @ James. - Dans un autre article j'écrivais :  Le "Palladium". - Le 21 avril 1968, deux mois après son accident, Mireille enregistre son premier disque anglais et fait une rentrée triomphale au "Palladium" de Londres dans un "one woman show". Parmi les chansons anglaises de Mireille dans les années 60, citons : "When You Return", "Tonight's The Night", "Sweet Souvenirs Of Stefan", "Hold me", "Sometimes", "Can A Butterfly Cry", "Dear Madame" et "Au revoir Daniel". Ce qui prouve, une fois de plus, que l'affaire reste très confuse dans la mémoire des fans et les sources des biographes (Vic Vance, Jacqueline Cartier) pourtant subventionnés par Johnny Stark !

22:12 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : historico, palladium, londres, 1968 |  Facebook |

09/09/2010

L'année 1968

roohnd.JPGRoman-photos
Au début de l'année 1968, Mireille revient au roman-photo. Elle a participé plusieurs fois à ces histoires en photos destiné à faire rêver les jeunes filles du bal du grand amour.
Deux romans ont laissé une petite trace dans l'histoire du genre. Mireille y tient le rôle principal : "Magali et l'amour" pour la revue "Nous Deux" (1966) et "J'ai rêvé d'un grand amour" pour le magazine de télévision "Télé-Poche" (1967).

Accident
Le dimanche 18 février 1968, Mireille chante à Grenoble l'Hymne Olympique devant les caméras de l'ORTF pour un "Télé-Dimanche". Le même jour, c'est l'accident sur la route vers Lyon : une embardée, cinq tonneaux, fracture des vertèbres. Mireille devra rester allongée deux mois. Son arrivée à la gare de Lyon de Paris, dans un fauteuil roulant poussé par "Pépé Jo", se fait sous les flashes et reste fixée à jamais dans la mémoire des fans. Pour l'heure, "le duo Stark-Mathieu n'a donc plus rien à offrir que l'image d'une petite fille anéantie, tenant entre ses mains la pluche qu'on y a placée".

cc71-c.jpgLe "Palladium"
Premier Le 21 avril 1968, deux mois après son accident, Mireille enregistre son premier disque anglais et fait une rentrée triomphale au "Palladium" de Londres dans un "one woman show". Parmi les chansons anglaises de Mireille dans les années 60, citons : "When You Return", "Tonight's The Night", "Sweet Souvenirs Of Stefan", "Hold me", "Sometimes", "Can A Butterfly Cry", "Dear Madame" et "Au revoir Daniel".

Belgiquecc7-1d.jpg
Mireille n'oubliera pas la Belgique, puisqu'elle se rendra à Mons où elle chantera pour l'enfance inadaptée dans un gala auquel rehaussé de la présence de la princesse Paola, l'actuelle reine des Belges.

Repos obligé
Mais Mireille est encore fragile et ne peut répondre à toutes les offres qui recommencent à affluer après son accident. 400 villes la réclament pour la tournée d'été. Mireille donnera cependant 17 récitals de 35 chansons dans 14 villes d'Allemagne en plus de quelques galas et d'une tournée d'été relativement courte.

853.jpgContrat avec Ariola
Le 5 août elle signera un contrat avec la firme de disque allemande Ariola qui éditera aussi bien des disques contenant des chansons françaises qu'Allemandes.

La Note d'Or - Noël
Peu après, le 18 novembre, Mireille rececvra la "Note d'Or de la Chanson", qui récompense l'artiste la plus populaire et la plus sympathique de l'année.

Disque de Noël
Pour finir l'année en beauté, Mireille chantera Noël avec ses frères et soeurs, ainsi que son papa ("Minuit Chrétien") sur un album Barclay de 12 chansons harmonisées par Christian Gaubert, François Rauber et Christian Chevalier.
Mireille animera pour les fêtes de fin d'année, avec Henri Salvador, le grand show de la Saint-Sylvestre tant attendu par les téléspectateurs.

noël,1968,christian gaubert,françois rauber,chrsitan chevalier,palladium,roman-photo,accident 

Sources : Emmanuel Bonini ("La véritable MM"), Vick Vance ("Mireille Mathieu", Jacqueline Cartier "Oui, je crois", dossier Ariola et site "Mon Credo", 33 tour "MM chante Noël" (Philips 9.101.701)

08/08/2010

1968 - "Chant olympique" et accident

dyn008_original_255_409_pjpeg_2586430_111e44528f8cdc5c3cefe4aa9ebd36b2.jpgHISTORICO43.jpg18 février 1968 (dimanche) - Mireille chante à Grenoble l'Hymne Olympique devant les caméras de l'ORTF pour un "Télé-Dimanche". Le même jour, c'est l'accident sur la route vers Lyon : une embardée, cinq tonneaux, fracture des vertèbres : Mireille devra rester allongée deux mois.

C’est le président Charles de Gaulle qui a ouvert officiellement les Xe Jeux Olympiques d'Hiver 1968 de Grenoble. Cette année-la furent introduits les premiers tests de féminité. Le héros national Jean-Claude Killy s’imposa dans les épreuves de ski alpin messieurs. Toini Gustafsson se distingua dans le ski de fond dames, s’imposant dans les deux épreuves individuelles et remportant une médaille d’argent au relais. Lyudmila Belousova et Oleg Protopopov défendirent avec succès leur titre de champions olympiques en patinage artistique. En tant que pilote du bob à deux et du bob à quatre, Eugenio Monti remporta deux médailles d’or.
(Source : www.olympic.org/)

dyn008_original_252_343_pjpeg_2586430_1ed1005254c94f10d534becc196620f2.jpgMM (dans "Oui, Je Crois" - Laffont 1987) :

Février 1968 : Je chante L'Hymne Olympique à Grenoble, puis nous reprenons la route de Lyon où notre spectacle a lieu le soir même. Mais la voiture fait une embardée et cinq tonneaux. Cet accident va me coûter un contrat en Amérique. Deux mois allongée avec une fracture des vertèbres. L'accident restera dans mes cauchemars avec mon arrivée à Paris en fauteuil roulant.

A Paris, l'arrivée à la garde Lyon, dans un fauteuil roulant poussé par "Pépé Jo", se fait sous les flashes. Pour l'heure, le duo Stark-Mathieu n'a plus rien à offrir que l'image d'une petite fille anéantie, tenant entre ses mains la peluche qu'on y a placée.
(E. Bonini : La véritable Mireille Mathieu [Editions Pygmalion - 2005])

Voiture : DS21.
Occupants : devant, René Le Franc, le chauffeur et Johnny Stark ; à l'arrière : Mireille, tante Irène et Nadine Jaubert (secrétaire). Mireille devait chanter deux soirs au palais d'Hiver de Lyon.
 

ligne rouge.jpg
 
chant olympique,genoble,1968,accident,historico
Andrès. - Très joli "Chant olympique". Le destin a choisi une autre route pour Mireille, je pense que c'est peut-être la meilleure, vu la suite.

Martine. - La chanson est entraînante ! Ce jour-là, Mireille l'a échappé belle ! Et les autres aussi !

Lire la suite

08:27 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : chant olympique, genoble, 1968, accident, historico |  Facebook |

08/04/2010

LES OLYMPIA DE MIREILLE

dyn006_original_499_345_pjpeg_2677228_48415addf278d9eb6759e9fb1bed4ff2_2.jpg
 
HISTORICO43.jpg

Olympia - Paris - Boulevard des Capucines

Londres, New York, Berlin, Moscou, Pékin, et bien d'autres, ce sont des villes où l'on change, où le public, lorsqu'il vous a adoté, est partout le meilleur public du monde. Mais Paris c'est autre chose, Paris c'est l'Olympia, un temple magique où la chanson est reine. Ailleurs, elle voyage. A l'Olympia, elle est chez elle. (Johnny Stark).

Liste mise à jour le 09.10.2014.

avis_modifié-2.jpg1er Olympia : 28 décembre 1965 en lever de rideau. (Vedettes : Sacha Distel et Dionne Warwick).

avis_modifié-2.jpg2e Olympia : 15 septembre au 4 octobre 1966. Vedette américaine, spectacle Roger Pierre/Jean-Marc Thibault.

avis_modifié-2.jpg3e Olympia : du 14 décembre 1967 au 15 janvier 1968.

avis_modifié-2.jpg4e Olympia : du 17 décembre 1969 au 4 janvier 1970.

avis_modifié-2.jpg5e Olympia : 6 février au 4 mars 1973 (Gérard Lenorman en "vedette américaine" et Daniel Guichard).

avis_modifié-2.jpg6e Olympia : 16, 17, 18 et 19 décembre1998.

avis_modifié-2.jpg7e Olympia : du 19 au 24 novembre 2002.

avis_modifié-2.jpg8e Olympia : 18, 19, 20 ; 24, 26 et 27 novembre 2005.

avis_modifié-2.jpg24, 25 et 26 octobre 2014 (Mireille Mathieu fête ses 50 ans de carrière).

 
(Source : Programmes, MM-Avignon.)

Liens :
Encyclopédie Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Olympia_%28Paris%29
Salle Olympia : http://www.olympiahall.com