12/04/2017

En passant...

 mmmath3.jpg

Les caprices de Marianne.
em3 (2).jpgffmm.jpgMélenchon3&1.jpgham.jpgMarilp.jpg

10:43 Écrit par JCF | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Ce que je pense de tous les discours des politiciens, en prenant comme exemple Hamon : parle Hamon... ma tête est malade, lol.

Écrit par : Andrès | 13/04/2017

Depuis que l'on est dans l'Europe, la France n'a pas cessé de perdre son aura de jadis, elle est tombée bien bas : tombée dans les choux... de Bruxelles, lol.

Écrit par : Andrès | 13/04/2017

@ Andrès. - Jadis on disait que chacun avait deux patries, la sienne et la France". Aujourd'hui nous constatons assez remarquablement que les Français sont en proie à un sentiment de rien ne va plus, malgré les nombreux atouts de leur pays. La France a besoin de réformes mais toutes les tentatives ont été promptement sabotées de l'intérieur. Huit siècles de monarchie ont fait de la France le pays le plus riche, le plus peuplé et le plus puissant de l'Europe et ont donné le ton en matière de culture et de science. Au 18e siècle, la langue française était la langue des cours royales, de l'aristocratie, l'élité éclairée, bref du monde. Les feux de la révolution de 1789 ont rayonné sur le monde et ce jusqu'à la belle époque et la 1re guerre mondiale. Le réveil était dramatique : les guerres mondiales, la perte des empires coloniaux, la langue anglaise qui a peu à peu supplanté la langue française grâce à l'influence de plus en plus marqué de l'esprit londonien et newyorkais - et la révolution digitale où la France a tout à fait raté le coche. Enfin, il y a eu la chute du mur de Berlin qui a fait de l'Allemagne (passé de 62 millions à 80 millions d'habitants) le centre géographie et politique de l'Union européenne qui se développera vers l'est. Peu de pays peuvent se pencher sur une histoire qui dure depuis plus de mille ans, ce qui constitue en soi une "exception française". J'ai résumé plus haut (trop succinctement) le point de vue de la journaliste belge Mia Doornaert. Le meilleur baromètre de l'influence d'un pays sur le monde est probablement la culture. En quoi la culture française est-elle grande, par rapport aux autres cultures, grande actuellement - c.-à-d. supérieure qualitativement - dans le domaine de la littérature, de la peinture, de la musique, des arts en général ? Grande elle le sera sans doute encore, mais est-elle toujours rayonnante dans le monde ? Je ne le pense pas - et l'Europe n'y est pour rien car tout cela est affaire non de politique mais de grands hommes et de talents. Amicalement.
N.B. - "Les maux de la France ne viennent pas de l'euro, ils ne viennent pas de l'Allemagne, ils viennent de nous, ils viennent de nos pesanteurs, ils viennent de nos rigidités, ils viennent de nos blocages idéologiques." (Fr. Fillon)

Écrit par : JCF | 14/04/2017

Tant qu'il n'y aura pas d'Europe sociale, les démunis le seront de plus en plus : autrement dit, la majorité et ce de pire en pire car ne voyant pas de discours allant dans ce sens.

Écrit par : Andrès | 14/04/2017

Les commentaires sont fermés.