28/02/2017

Un bien mauvais son de cloche...

@@@@@@@FEVRIER2017 089.jpg

Résumé de l'article. - Baume-les-Messieurs dans le Jura s'enorgueillit d'être le "village perdu au fond de la vallée" dont nous parlent "Les Trois Cloches" le grand succès d'Edith Piaf et des Compagnons de la Chanson. Or un livre qui vient de paraître, "Baume-les-Messieurs, un bout du monde, remet en question ce lien affectif et culturel. Le maire, Pascal Cardinal, est profondément irrité. Selon lui un faisceau d'indices accrédite la thèse baumoise, notamment la tombe de François Nicot, transformé en Jean-François Nicot par le parolier, Jean Villard. "Les Trois Cloches", immortalisées en 1946 par Edith Piaf, sont arborées comme un blason sur le site internet de la commune, avec le son de surcroît. Le témoignage d'un habitant, Vincent Parola, est relayé par Bernard Grandvaux : "Vincent était le conscrit de mon père. Quand il a entendu la chanson, il a tout de suite reconnu les paroles. Son père, Jean-Baptiste, décédé en 1943, était un ami de Jean Villard (parolier des "Trois Cloches"). En visitant le cimetière, il a vu la tombe de François Nicot et de son épouse, Louise. Il était midi, l'angélus a sonné à l'église Saint-Jean, à l'abbatiale et à Granges-sur-Baume. Cela a inspiré "Les trois cloches".

Source : "L'Est Républicain" du 27 février 2017 ; merci au site Aujourd'hui je reviens.

19:51 Écrit par JCF | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.