27/02/2017

Entre Callas et Castafiore

MMTintin2007c.jpgAinsi donc, Mireille sortira un nouvel album français 10 ans après "Une place dans mon coeur". Il est difficile de dire comment les fans accueilleront cet album. Certains seront enthousiastes, l'important pour eux étant que Mireille sorte de sa coquille, d'autres l'accueilleront de façon plus mitigée, leur préférence allant aux chansons françaises inédites.  
Mireille s'était déjà aventurée dans le domaine classique avec deux albums allemands pas mal réussis et qui résistent au temps : "Die Schönsten deutschen Volkslieder" et "Der Rhein und das Lied von der Elbe", sous la direction de Christian Brühn, - et des chansons adaptées pour les besoins d'albums allemands, français et espagnols : "Die Tage der Liebe", "Mille colombes", "Gotas de Lluva"... Ce nouvel album de Mireille serait un hommage à sa maman qui appréciait beaucoup les mélodies sélectionnées et dont les titres n'ont pas encore été communiqués. 
Les fans vont-ils acheter cet album ou non. Il est difficile de répondre à cette question avant d'avoir écouté des extraits de l'album qui pourrait s'avérer être autant une grande surprise qu'une grosse déception. De même dire ce qu'on aurait souhaité trouver sur l'album exigerait qu'on l'on ait connu la maman de Mireille mieux que Mireille, le CD étant un hommage à Mme Marcelle Mathieu.
Je n'attends pas de Mireille qu'elle interprète les airs classiques à la manière des grandes divas car elle n'a pas bénéficié d'une formation en conservatoire (n'est pas Kathleen Ferrier qui veut). Je compte donc plus sur un disque de musique classique qui ne tiendra pas trop compte des exigeances des partitions originales et dont la voix de Mireille sera soutenue par un orchestre professionnel qui lui permettra de trouver le juste milieu entre la musique légère et la grande musique - bref, de chanter la bonne note.
Claude Lemesle a été choisi pour écrire le texte français des titres de l'album, ce qui indique que la qualité sera au rendez-vous. Espérons que Mireille saura en exprimer toutes les nuances grâce à la baguette du maestro qu'il nous reste à découvrir et aux choristes pragois qui travaillent régulièrement pour de grandes productions mondiales.  

17:04 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : cd, 2017, classique, prague |  Facebook |

Commentaires

CHER JEANCLAUDE

Je pense qu'il fallait lire "espérons que Mireille SAURA en exprimer.......", mais il est vrai qu'en Belgique avec le nombre tellement imposant de PATOIS, on peut confondre un peu..... Mais connaissant ta culture et ton érudition, je ne peux que dire, oh Jean Claude tu viens de commettre une faute de langage ...... Oh PAS TOI PATOIS....... Amicalement. Jean Aymar.

Écrit par : Jean | 27/02/2017

@ J.A. - Le fait qu'il fallait lire saura plutôt que sera relève du lapsus calami (pour ne pas dire clamis). J'aimerais qu'on les relève un peu plus comme toi, car cela indiquerait que mes textes sont lus et analysés avec la bienveillance que j'attends de mes rares visiteurs. Et tant mieux s'ils le font avec un jeu de "maux" de bon aloi. Bonne soirée.

Écrit par : RicoSouvenirs | 27/02/2017

Les commentaires sont fermés.