30/07/2016

L'Europe la fait chanter

7774990521_mireille-mathieu-le-24-octobre-2014-a-paris-archives.jpgÉDITO d'Isabelle Morini-Bosc (22.7.2016)

Ce vendredi 22 juillet c'était l'anniversaire de la chanteuse. De nombreuses  chaînes étrangères lui ont  consacré des émissions à cette occasion.

C'est fou le nombre de personnalités qui nous semblent incontournables alors que, passé le périphérique, elles passion-nent autant nos concitoyens qu'un rapport de Bruxelles. C'est tout aussi fou le nombre de vedettes qui, a contrario, nous semblent sorties des écrans-radars alors qu'elles continuent à en imposer, sans que l'intelligentsia ne le sache. Vous voulez un exemple ? Mireille Mathieu, ou Mimi. Vous en avez entendu parler ce vendredi 22 juillet sur RTL. Pourquoi ? C'est l'anniversaire de la demoiselle d'Avignon...

"Dommage qu'elle ne chante plus", ponctuait alors un camarade. Comment ça ? Mais si ! Elle a rempli l'Olympia il y a quelques mois, et le théâtre de Vienne quelques semaines plus tard, avec un public au bord de l'hystérie dans une salle comprenant aussi de nombreux jeunes. Et tous connaisseurs, puisque l'on compte là-bas autant de beaux organes qu'il y avait de poils sur le torse de Demis Roussos. Ce qui les fascine, c'est sa voix intacte, entretenue comme un athlète non dopé entretient ses muscles, avec une volonté et une humilité forçant le respect. En tout cas le mien.

C'est même pour cela que je me suis d'abord intéressée, il y a quelques années, au phénomène Mireille Mathieu. Cela s'est complété par de l'affection quand j'ai découvert que, dans un milieu où la norme est d'être faible avec les forts, et fort avec les faibles, elle était exactement l'inverse. Je ne l'ai jamais vue humilier un sans-grade fragile, je ne l'ai jamais vue se laisser humilier par un nanti hostile. Mon ami Thierry Le Luron, qui la malmenait dans ses imitations, était d'ailleurs fasciné par sa faculté de rire et laisser dire. Thierry n'est plus là et Mimi, qui l'aime toujours, chante encore. Sans que le public déchante.

Un anniversaire célébré aux quatre coins de l'Europe

Ses dernières soirées spéciales, avec Stéphane Bern, ont été des succès. On attend donc avec impatience l'hommage aux Carpentier (France 3) où elle apparaît souvent, puisqu'elle a participé à 12 de leurs shows. Ce soir, c'est en revanche à l'étranger qu'on va fêter son anniversaire-jubilé : toutes les télés allemandes lui rendent hommage dans les JT, et plusieurs chaines vont rediffuser l'un de ses spectacles. Idem en Pologne, en Slovaquie, en République tchèque, quant à la plus importante chaîne russe, elle lui consacre demain un long documentaire tourné à Paris les 29 et 30 juin derniers. Vladimir Poutine le regardera, vu qu'il vient de lui écrire pour l'occasion. 

Alors soyons francs. Moi, Poutine, j'ai autant envie de le rencontrer que de tomber dans l'escalier. Mais pourquoi lui reprocher à elle une marque d'attention qu'elle n'a pas sollicitée, et alors que nos dirigeants, si je ne m'abuse, n'ont pas coupé le contact avec lui ? Difficile également de reprocher au dirigeant russe d'être mélomane, attendu que c'est supposé adoucir les mœurs. Ajoutons au passage que de nombreux chefs d'État avaient envoyé au clan Mathieu de touchants messages lors du décès de Marcelle, la maman, une femme d'exception qui, quelque part, accompagnera encore Mireille dès la fin août. Démarre en effet à cette date une nouvelle tournée, puisque toute l'Europe veut une nouvelle fois la faire chanter. 

Source : Isabelle Morini-Bosc - RTL.fr/culture
Crédit photo : BERTRAND GUAY / AFP

10:44 Écrit par JCF | Commentaires (1) | Tags : isabelle morini-bosc, 2016, anniversaire, europe |  Facebook |

Commentaires

Salut Rico,
J'ai repris un passage de l'édito d'Isabelle Morini-Bosc qui colle très bien avec une partie de mon dernier commentaire : "Marcelle, la maman, une femme d'exception qui, QUELQUE PART, ACCOMPAGNERA ENCORE Mireille dès la fin août."
Si j'ai un conseil à donner à Mireille, c'est de ne pas paraître trop triste, pour ne pas faire trop de peine à ta mère te voyant d'en haut : le cordon ombilical ne s'étant pas coupé mais seulement allongé.
Bon Dimanche.

Écrit par : Andrès | 31/07/2016

Les commentaires sont fermés.