15/02/2017

Anniversaire : Georgette Lemaire

georgette lemaire15 février : anniversaire de Georgette Lemaire.

Une pensée amicale toute particulière pour Georgette Lemaire, ce 15 février, puisque c'est son jour d'anniversaire.
A cette occasion je vous propose d'écouter "autrement" l'interprète de "Vous étiez belle, madame" avec trois chansons extraites de l'album "Inoubliable" enregistré en 2009.
Avec cet album, Georgette Lemaire faisait un retour inattendu et surprenant où la chanson "Noir" ouvre l'album comme un coup de poing.
Si pour ces admirateurs Georgette Lemaire met un point d'orgue à la série des grandes chanteuses réalistes, elle se lance ici dans un style tout à fait différent, puissant, musclé et moderne ; un style maîtrisé par un talent sans brèche dont le potentiel est hélas trop longtemps resté inexploité. Georgette Lemaire est restée dans le coeur du public. 
En 2014, Georgette Lemaire sortait un nouveau CD "Paris Jazz" où là aussi elle se "renouvelait". Un disque de reprises des chansons du vieux Paris, supervisé par son fils (et signé sur le label de ce dernier), le chanteur Balablan et Skalp son autre fils (DJ) qui avait notamment collaboré avec David Guetta. 
Aujourd'hui, Georgette Lemaire ne désespère pas d'enregistrer un nouveau CD car cela lui manque beaucoup de ne plus chanter, mais en bonne philosophe elle n'en accuse que "les choses de la vie" et le destin. 
Dans le métier (impitoyable) d'artiste, l'expérience apprend que le mot "ami" est souvent banni, et que si les fans peuvent être fidèles, il sont le plus souvent volages. Quand le projecteurs ne le éclairent plus, les artistes se retrouvent généralement seuls, abandonnés de toute part. Heureux ceux sont ceux à qui il reste alors une lueur d'espoir.

Georgette Lemaire est née à Paris dans le quartier de Belleville le 15 février 1943. Elle connut le succès dans les années 1960 et 1970 avec des chansons réalistes comme Je ne sais pas et Vous étiez belle, madame. Marchant sur les trace de sa grand-mère, chanteuse à l'entracte des cinémas, elle quitta l'école à quatorze ans pour écumer les places publiques avec des refrains réalistes de On n'a pas tous les jours vingt ans. Georgette Lemaire est une "traditionnaliste", elle doit se battre contre la concurrence des juke-box et des transistors. La galère des radios-crochets, la jeune femme connait. A Paris, elle remporta l'une des éditions de celui de la place Gambette, sans jamais rien voir venir derrière.

Les premiers enregistrements de Georgette Lemaire paraissent à la fin de l'année 1965. Charles Dumont signe ses premiers succès que l'on retrouve sur le 1er album édité au printemps 1966 :« À faire l'amour sans amour », « Le Coeur désaccordé » et « Et si c'était vrai ». Les année suivantes, Georgette Lemaire enregistrera d'autres grands succès signé Jean-Jacques Debout, Pierre Delanoë, Roger Dumas, etc. et se produira en première partie de Georges Brassens à Bobino. Son plus grand succès, peut-être, « Vous étiez belle, madame », sort en 1968 et est signé Pascal Sevran.

Pour un aperçu plus détaillé de la carrière de Georgette Lemaire, cliquez ici.

glprmm3.jpg

Cher Jean-Claude, 
Merci pour tout ce travail artistique que vous faite pour moi sur internet.
Je me trouvais chez des amis qui m'ont fait une surprise "inoubliable" en me faisant
découvrir un superbe montage audiovisuel avec mes chansons - et des photos
magnifiques de Marie Trintignant. J'étais vraiment éblouie par cette perfection 
émotive des images 
que vous avez réalisées.
Je vous en félicite et vous en remercie elle. 
Je vous embrasse, Vo
tre amie,
Georgette Lemaire

Les trois premières chansons plus bas sont extraite du CD "Inoubliable" sorti en 2009. C'est grâce à son fils Antoine Blanc et son label Balablan Music que tout recommence : ils concoctent ensemble une sélection de 10 titres. Georgette, qui a toujours été seule à mener sa carrière, est enfin entourée d'une équipe jeune d'auteurs compositeurs, dont ses fils Pascal et Antoine. Antoine n'a qu'une idée en tête : la laisser choisir, ne rien lui imposer, la laisser guider à l'instinct la construction de son futur album. 

georgette lemaire Quelques impressions :

* La voix a pris un grain très bluesy, les textes sont de bonne tenue. (Axa)
* Voix chaude et profonde intonations émouvantes, presque envoutante, des textes intelligents et des arrangements au top grâce aux fistons ! BRAVO. (Poipoi)
* Je suis incroyablement surpris par la qualité des textes, de la voix de Georgette Lemaire, moderne et si émouvante. (Fande)
*  Un retour en trombe pour Georgette, comme cette chanson "Noir" qui ouvre l'album comme un coup de poing! Le son est incroyable et la voix de Georgette fait des merveilles sur ces arrangements modernes. De "Noir", l'album se fait rouge avec le "Coeur Mambo", puis les titres s'enchaînent à une allure... de rock à pop en passant par la variété. On n'en croit pas ses oreilles: Georgette s'est ré-inventée! Un grand bravo au passage au réalisateur du disque, Antoine Blanc. (Rannou)

,


 

**************

"Sa jeunesse" est une chanson de Charles Aznavour, extraite de l'album 33 tours
"Georgette Lemaire chante Aznavour" sorti en 1980.
Une nostalgie à vous mettre la larme à l'oeil !

"Le soir où l'on refait l'amour"... tout un programme. Allez savoir pourquoi on aime particulièrement
une chanson. En ce qui me concerne, c'est le cas avec celle-ci

"Parle plus bas" est le thème du film "Le Parrain". D'autres artiste l'ont interprétée,
notamment Dalida et Tino Rossi. Cette version-ci est selon moi la plus expressive.

"On n'est pas au bal des adieu". Comment ne pas aimer cette chanson extraite de
l'album "Heureuse" sorti en 1978.
Si j'ai des larmes dans les yeux, c'est la fumée des cigarettes...

 
Sources 
* Les fabuleuses années 60-70 (CYELEDITIONS)
* www.medleyprod.com/ 
* Brochure Balablan & Fnac (commentaires).

10:09 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : georgette lemaire |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.