26/08/2015

Laurent Rossi

20150821_25_1_1_0_0_obj9651576_1.jpg

Ce jeudi, Laurent Rossi reposera pour toujours au cimetière marin de la route des Sanguinaires, aux côtés de son père Tino et de sa mère Lilia Vetti, à nouveau protégé par les deux figures tutélaires qui lui ont donné la vie.

Ses obsèques seront célébrées, une semaine jour pour jour après sa disparition brutale, dans la nuit du 20 au 21 août à l'âge de 67 ans, dans son appartement parisien.

La nouvelle de sa mort a créé un véritable choc à Ajaccio. Certes Laurent Rossi avait évoqué des problèmes de santé auprès de ses proches. Mais, ces derniers mois, c'était surtout ses projets qui avaient fait parler de lui.

Gardien de la mémoire paternelle

Parce qu'il était le fils d'un monstre sacré, Tino Rossi, et d'une actrice, Lilia Vetti, on en aurait presque oublié que Laurent Rossi, dans les années 70, avait eu une belle carrière de chanteur, notamment avec le groupe disco les Bimbo Jet.

Une voix, un physique qui avec l'âge le faisait de plus en plus ressembler à Tino, mais également, après la mort de ce dernier, en 1983, une piété filiale jamais prise en défaut.

Sans attendre le moindre feu vert d'un quelconque ministère, il avait transformé la maison familiale du Scudo en musée à la mémoire de Tino Rossi.

Un musée où les objets familiers, les instruments de musique et les souvenirs étaient accessibles au public qu'il accueillait volontiers.

Cette fidélité avait été remarquée par le ministère de la Culture qui avait donné à la résidence familiale le titre de "maison des illustres", une distinction rare.

Ces derniers mois, Laurent Rossi avait pris attache avec la mairie d'Ajaccio.

Il envisageait un musée (distinct de la maison) et une statue de son père qui serait érigée dans la vieille ville, berceau de la famille.

En toute simplicité

Les obsèques de Laurent Rossi seront célébrées en toute simplicité, ainsi en ont décidé ses proches et particulièrement ses fils Constantin et Jean-Baptiste.

Dès 9 heures, les amis pourront venir se recueillir à l'espace funéraire Picchetti.

La levée du corps aura lieu à 14 heures.

Une messe sera célébrée à 14 h 30 à la cathédrale.

L'inhumation suivra au cimetière marin, dans le caveau familial.

Cette dernière partie de la cérémonie des adieux se déroulera dans la plus stricte intimité.

Source : Corse Matin

23:53 Écrit par JCF | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.