10/12/2014

Deux poids deux mesures

 Clémence.jpg

 
Barthès gagne, Ruquier perd... pour la même cause.  
 
Ce n'est plus un scoop, Mireille Mathieu a remporté sa bataille contre "On n'est pas couché". Moquée par Laurent Ruquier et ses invités suite à ses propos sur les Pussy Riot, la chanteuse avait porté plainte pour diffamation. La justice vient de lui donner raison, condamnant France Télévisions à lui verser des dommages et intérêts.
Ainsi, France Télévisions et le PDG Rémy Pflimlin devront lui verser 5.000 euros de dommages et intérêts, et 4.000 euros pour compenser les frais d'avocat. Elle réclamait 100.000 euros. Moquée également par Yann Barthès dans "Le petit journal" pour la même affaire, Mireille Mathieu avait perdu son procès.
 
En septembre 2012, au sein de l'émission "On n'est pas couché", Laurent Ruquier, ses chroniqueurs et ses invités se sont moqués de Mireille Mathieu. La raison ? Ses propos tenus à la télévision russe à propos des Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp de travail pour « hooliganisme » et « incitation à la haine religieuse ». Très populaire en Russie, elle avait pointé du doigt des « jeunes filles un peu inconscientes » et lancé : « Choisir une église, ce n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut manifester autrement, une église est un lieu de recueillement, c'est un sacrilège ». La chanteuse de 68 ans avait expliqué ensuite dans un communiqué que de nombreux passages avaient été coupés au montage et que n'avait pas été diffusée une séquence où elle prenait position en faveur des jeunes femmes. « Mais étant femme, artiste et chrétienne, je souhaite la clémence » avait-elle pourtant assuré.
 
Source : Chartinfrance.net

12:26 Écrit par JCF | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.