11/10/2013

Est-ce bien Piaf qu'on assassine ?

piaf-2014648-jpg_1790005.jpg

Commentaire posté sur le blog à la suite de la note Edith Piaf... Son amour est partout !

"Bonjour, Merci pour ce bel hommage à Edith Piaf avec ces superbes reprises de quelques-unes de ses chansons interprétées avec talent et sensibilité. Dans un article du journal Le Point de ce vendredi, il y a une vidéo sur les pires reprises des chansons d'Edith et Mireille y figure. Bonne continuation, Jean-Pierre"

avis_modifié-3.jpg

Bonjour Jean-Pierre.

Merci pour votre compliment dont le mérite revient à Edith Piaf et ses interprètent... sur ce blog. J'ai lu l'article "Le Point". On peut sans doute parler de massacre dans certains cas, mais pas toujours.
Mireille Mathieu semble y mériter une mention particulière, ce qui signifie soit que la journaliste n'aime pas sa voix, soit que ses "rrrrrr" roulent trop rondement à son goût. Quoiqu'il en soit, les interprétations de Piaf par Mireille Mathieu en 1993 me plaisent beaucoup et sont loin d'un massacre. Mireille Mathieu leur  donne un deuxième souffle (CD sorti à nouveau en 2013 avec trois chansons en bonus). 
Je pense que le terme "massacre' utilisé par la journaliste est excessif. Ne reprocherait-elle pas plutôt aux artistes passés en revue - si reproche il y a - de ne pas avoir la voix de Piaf ? Or que valent les reprises si elles ne sont pas imprégnées de la personnalité de leur interprète, l'orginal se suffisant à lui-même ?
Certains "artistes" massacrent peut être les textes chantés par Piaf, faute de talent ou parce qu'il trahissent l'esprit de ces textes. La question reste de savoir pourquoi ceux-ci ont tant de succès si personne n'y est sensible...

Voici ce qu'écrit la journaliste Anne-Sophie Jahn

Les chansons de la Môme qui ont été reprises n'ont pas souvent été des réussites... Le Point.fr a sélectionné pour vous les pires d'entre elles.

"La vie en rose", "La foule", "Non, je ne regrette rien", "Hymne à l'amour", "Mon légionnaire", "Milord", "Mon Dieu", "Mon manège à moi", "L'accordéoniste"... Peu d'artistes auront, au fil de leur carrière, signé autant de tubes qu'Édith Piaf. Créatrice acharnée, elle a enregistré des chansons sans interruption entre 1933 et 1963, année de sa mort. Les reprises de ses succès se comptent par centaines. Malheureusement, ils sont souvent des massacres de la version originale. N'est pas Piaf qui veut ! On vous laisse constater par vous-même.

Voyez l'article et la vidéo en cliquant ici :  http://www.lepoint.fr/culture/relu-ne-pas-mettre-en-ligne...

Cordialement.

12:09 Écrit par JCF | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.