16/01/2013

Le Credo du Paysan

LCDP1.jpg

Gustave Goublier (1856-1926), fut chef d'orchestre à L'Eldorado, au Parisiana et aux Folies Bergère. Il composa de nombreuses musiques fort connues de la Belle Époque comme L'Angélus de la mer, Le Credo du paysan et La Voix des chênes… (Wikipédia).
C'est Claude Calès qui interprète ici Le Credo du Paysan auquel est attaché le nom de Jean Noté, un des éléments les plus fameux de l'opéra de 1893 à 1922.

Commentaires

L'interprétation de André Dassary me paraît plus chaleureuse et mieux articulé, à cette adresse : http://www.youtube.com/watch?v=sCOslEkDbFk . Pour rester dans l'aire paysanne je propose avec le même chanteur cette chanson "La chanson des blés d'or" à cette adresse : http://www.youtube.com/watch?v=gqoP4hu8k3U .

Écrit par : Andrès | 17/01/2013

@ Andrès. - Dans le domaine de la musique classique comme dans celui des variétés nous avons souvent affaire à de grands interprètes dotés de qualités aussi spécifiques que personnelles. L'un chante mieux, l'autre articule mieux ; le troisième, possédant ces deux qualités, pourrait cependant avoir moins de panache... Différentes versions permettent d'apprécier les interprétations différemment. C'est le cas avec "Le Credo du Paysan" comme ce l'était avec "Si vous l'aviez compris" où Tony Poncet l'emportait là je pense sur André Dassary... (http://avignon.skynetblogs.be/archive/2012/12/27/l-art-du-chant.html#comments).

Écrit par : Ricochet | 17/01/2013

Les commentaires sont fermés.