06/01/2013

Chopin - Nouvelle Etude n° 1 - Wim Van Moerbeke

chplof.JPG

dimancheclassique.jpgRetour au Dimanche Classique avec une étude de Chopin, la nouvelle étude n° 1, qui nous est envoyée par Wim Van Moerbeke, pianiste belge.

Il nous promet pour bientôt un autre enregistrement sur un piano Erard qui vient d'être restauré. Wim Van Moerbeke a participé en automne 2012 aux Listomanias (Rencontres internationales Franz Liszt) de Châteauroux (piano Clémenti 1821).

Olivier Fadini est facteur de clavecins et restaurateur d'instruments à clavier. C'est dans son atelier, à Paris, que Wim interpète cette étude de Chopin.

L'enregistrement est destiné au blog "Avignon". Merci à Wim Van Moerbeke que nous connaissons déjà depuis quelques années.

Pour en savoir plus sur :

- Olivier Fadini : http://pianinopleyel.blogspot.com.br
-
Wim Van Moerbeke : www.wimvanmoerbeke.be

***

chopin,etude n° 1,dimanche classique,wim van moerbekeVoor onze Nederlandstalige vrienden :

Dag Jean-Claude,

Het is wel degelijk ik op de piano :-) mijn lange haren zijn er al enige tijd af. Het is in het atelier van Olivier Fadini in Parijs, dat ik [Wim Van Moerbeke] de eerste nouvelle étude van Chopin vertolk. Olivier Fadini is een restaurateur van historische piano´s en maker van kopies van historische clavecimbels.

Groeten, Wim

Wim Van Moerbeke geeft ook regelmatig concerten in Vlaanderen. Zijn website : www.wimvanmoerbeke.be

ligne rouge.jpg  

chopin,etude n° 1,dimanche classique,wim van moerbeke

GrandPassionPianos GrandPassionPianos : Wonderful Chopin period Pleyel tone!

chopin,etude n° 1,dimanche classique,wim van moerbeke

François. - Merveilleux Chopin ! Superbe interprétation ! Que du bonheur ! Helvétiquement !

Andrès. - La musique classique ne m'a jamais attiré, c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais pu chopé Chopin, lol. Bonne journée.

Commentaires

La musique classique ne m'a jamais attiré, c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais pu chopé Chopin, lol.

Bonne journée.

Écrit par : Andrès | 06/01/2013

@ Andrès. - Tout vient à qui sait attendre. La musique classique un jour s'impose un jour à nous - ou jamais. J'ai eu le bonheur, à l'époque des "copains", d'être celui d'un inconditionnel du classique qui m'a transmis le virus mais dans une moins forte mesure. Cela dit, rien de tel qu'assister à un bon concert pour en apprécier tous les bienfaits. Amicalement.

Écrit par : Ricochet | 06/01/2013

Merveilleux Chopin ! Superbe interprétation ! Que du bonheur !
Helvétiquement !

Écrit par : François | 06/01/2013

Les commentaires sont fermés.