11/10/2012

Edith Piaf - Hommages

piaf,hommage,l'express,patricia kaas,edith piaf

L'Express.fr - Le plus bel hommage à Edith Piaf, à l'approche des 50 ans de sa mort, est hautement convoité. Si bien que ceux de Mireille Mathieu et Patricia Kaas paraîssent un an avant, pour le 49e anniversaire. 

Le 10 octobre 1963, Edith Piaf est emportée par une rupture d'anévrisme. Il y a donc 49 ans, jour pour jour. Le 50e anniversaire de sa mort est hautement convoité, et c'est à qui rendra le plus bel hommage. Avec un an d'avance, plusieurs albums, spectacles et coffrets lui sont consacrés. 

Mireille Mathieu, accompagnée d'un orchestre symphonique, interprète les chansons de Piaf ancrées dans la mémoire collective dont La vie en rose, L'Hymne à l'amour, Mon Dieu et Milord. Elle a aussi enregistré La Goualante du pauvre Jean, un titre moins connu qui date de 1953. "Chanter Piaf, c'est le bonheur. Cet album est ma façon de lui dire éternellement merci, confie la chanteuse, révélée un an après la disparition d'Edith Piaf. C'est d'ailleurs en chantant La vie en rose que la demoiselle d'Avignon a remporté en 1964 un concours de chanson.  

Le 5 novembre, Patricia Kaas sortira un album de 21 titres mythiques interprétés avec le Royal Philharmonic Orchestra, avant une tournée internationale de 150 dates jusqu'en Corée du Sud. Elle passera par Paris le 15 novembre au Trianon et du 23 février au 2 mars à L'Olympia. "A chaque instant, il m'a tenu à coeur de respecter à la fois Edith Piaf et son oeuvre" explique la chanteuse. 

Enfin, EMI vient de publier un coffret de 13 CD, Hymne à la Môme, réunissant plus de 200 chansons, deux lives enregistrés en 1957 au Carnegie Hall, des séances de studio jamais diffusées, une interview de 1962, le tout accompagné d'un livret biographique de 85 pages. 

Et ce n'est pas tout...

Côté comédies musicales, le théâtre Daunou, à Paris, propose une reprise jusqu'au 22 décembre de Piaf, une vie en rose et noire, spectacle de Jacques Pessis coproduit par Alain Delon, qui a été un ami très proche de la chanteuse. 

A l'automne 2013 - pour les 50 ans, cette fois -, sur la scène de Bobino, le spectacle Les Amants d'un jour revisitera l'intrigue de la chanson de Piaf à travers l'ensemble de son répertoire : deux tourtereaux retrouvés suicidés dans leur chambre d'hôtel. La comédienne Claire Pérot (Cabaret, Mozart...) sera la tête d'affiche. L'album de la comédie musicale sera lui dans les bacs le 3 décembre prochain. 

Soure : L'Express - Avec AFP

piaf,hommage,l'express,patricia kaas,edith piafDan. - "Cet album est ma façon de lui dire éternellement merci" ... Au bal des hypocrites, il y en a qui n'ont pas fini de valser. La vraie phrase serait plutôt: " Cet album est la troisième occasion de me faire du blé sur le dos de Piaf". Vraiment, quand on a plus rien à dire, il vaudrait mieux se taire. C'est un point de vue un peu "hard", mais bon l'album sent la naphtaline à plein nez. Le fait de rajouter deux titres pour que quelques gogos collectionneurs aillent racheter des titres qu'ils ont pour la plupart déjà payés plus d'une fois, c'est du foutage de gueule! Les vrais amateurs de Piaf achèteront l'original, mais pour ma part je ne rachèterai pas un album pour deux titres croassés en plus. Il serait temps de vous remettre un peu en question artistiquement, Mademoiselle de Neuilly-Avignon!

Hans-Christian. - "… deux lives enregistrés en 1957 au Carnegie Hall de Londres…" Même en 1957 le Carnegie Hall ne se trouvait pas à Londres, mais à New York ! Beau document insolite de La Môme, d'ailleurs, cet enregistrement en public chanté en français et anglais. À quand le live de Mireille Mathieu au Carnegie Hall ?"

Ricochet @ Hans-Christian. - Il doit s'agir de New York et non Londres. Edith Piaf y a chanté en 1956 et 1957. Mireille y était les 7 et 8 avril 1975, non ?

11:47 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : piaf, hommage, l'express, patricia kaas, edith piaf |  Facebook |

Commentaires

"Cet album est ma façon de lui dire éternellement merci" ...
Au bal des hypocrites, il y en a qui n'ont pas fini de valser.
La vraie phrase serait plutôt: " Cet album est la troisième occasion de me faire du blé sur le dos de Piaf". Vraiment, quand on a plus rien à dire, il vaudrait mieux se taire. C'est un point de vue un peu "hard", mais bon l'album sent la naphtaline à plein nez. Le fait de rajouter deux titres pour que quelques gogos collectionneurs aillent racheter des titres qu'ils ont pour la plupart déjà payés plus d'une fois, c'est du foutage de gueule! Les vrais amateurs de Piaf achèteront l'original, mais pour ma part je ne rachèterai pas un album pour deux titres croassés en plus.
Il serait temps de vous remettre un peu en question artistiquement, Mademoiselle de Neuilly-Avignon!

Écrit par : dan | 11/10/2012

"… deux lives enregistrés en 1957 au Carnegie Hall de Londres…"
Même en 1957 le Carnegie Hall ne se trouvait pas à Londres, mais à New York ! Beau document insolite de La Môme, d'ailleurs, cet enregistrement en public chanté en français et anglais. À quand le live de Mireille Mathieu au Carnegie Hall ?

Écrit par : Hans-Christian | 11/10/2012

Les commentaires sont fermés.