20/06/2012

Sweet Souvenirs

DSC08547.JPG

Le 33 tours "Sweet Souvenirs Of Mireille Mathieu" est sorti en 1968. 
("Ariola" pour l'Allemagne, "Barclay" pour la France.)
Mireille Mathieu y interprète quatre chansons en anglais, ce sont celles que je
vous propose d'écouter dans la vidéo.
La chanson "Les bicyclettes de Belsize" est chantée en français.
Englebert Humperdinck en a fait un hit anglais.

mireille_mathieu-sweet_souvenirs_of_mireille_mathieu_a.jpg

  Face 1

1. Sometimes (Reed / Mason)
2. Alors ne tarde pas (Bouquet)
3. Sweet Souvenirs Of Stefan (Reed / Dyke)
4. Tu m'as donné la vie (Kaempfert / Delanoé)
5. C'est à Mayerling (Lai / Plante)
6. Meraviglioso (Modugno / Plante)
 
Face 2
 
7. Les bicyclettes de Belsize (Reed / Ithier)
8. Now That You're Gone (Reed / Mason)
9. Tous les amoureux (Gaubert / Dousset)
10. Une rose au cœur de l'hiver (Reed / Dousset)
11. Tous les violons de Vienne (Lai / Plante)
12. Au Revoir Daniel (Reed / Dyke)

- Sweet Souvenirs Of Stefan
- Now That You're Gone
- Au Revoir Daniel
- Sometimes 

Elle. - Bien que Mireille n'en était qu'à ses débuts,  ces titres chantées en anglais promettaient.  Mais malheureusement, on connait la suite de sa carrière (ou son manque de) en anglais.

Yves. - Cet album, que je situerais plutôt à la fin de 1968, était un "ballon d'essai" lancé par Stark pour tester l'intérêt des anglophones à l'égard de Mireille. Pendant deux ans, Mireille devait enregistrer une longue série de titres anglais (en particulier des chansons de Les Reed), mais la plupart sont restés inédits. Les Britanniques se sont vite pris d'affection pour Mireille, mais vu l'incapacité de celle-ci de maîtriser leur langue, la carrière anglaise de Mireille a tourné court (heureusement, sa carrière allemande a très vite décollé). Soulignons que seule la version française des "Bicyclettes de Belsize" est sortie sur disque, mais sur scène, Mireille a presque toujours interprété cette chanson en anglais. Elle l'a pourtant enregistrée en anglais avant de le faire en français, mais cette version reste inédite. Soulignons aussi que l'album "Sweet Souvenirs" est sorti dans de nombreux pays, mais ni en Angleterre, ni aux États-unis, Stark jugeant sans doute que Mireille n'était pas prête. Un 33 tours anglais était en préparation en 1969, qui reprenait les quatre titres anglais de "Sweet Souvenirs", plus huit autres (dont la version anglaise de "L'amour est passé", "Tommy", "Je chante pour toi" et "L'amour de Paris", mais aussi la très belle "Hold Me"), mais, encore une fois, le disque n'est jamais sorti. C'est peut-être en anglais que Mireille compte le plus d'inédits. Espérons qu'elle aura un jour la bonne idée de nous les faire entendre.

01:16 Écrit par JCF | Commentaires (3) | Tags : sweet souvenirs, 1969, 33 tours, ariola, barclay |  Facebook |

Commentaires

Bien que Mireille n'en était qu'à ses débuts, ces titres chantées en anglais promettaient. Mais malheureusement, on connait la suite de sa carrière (ou son manque de) en anglais.

Écrit par : elle | 21/06/2012

Cet album, que je situerais plutôt à la fin de 1968, était un "ballon d'essai" lancé par Stark pour tester l'intérêt des anglophones à l'égard de Mireille. Pendant deux ans, Mireille devait enregistrer une longue série de titres anglais (en particulier des chansons de Les Reed), mais la plupart sont restés inédits. Les Britanniques se sont vite pris d'affection pour Mireille, mais vu l'incapacité de celle-ci de maîtriser leur langue, la carrière anglaise de Mireille a tourné court (heureusement, sa carrière allemande a très vite décollé). Soulignons que seule la version française des "Bicyclettes de Belsize" est sortie sur disque, mais sur scène, Mireille a presque toujours interprété cette chanson en anglais. Elle l'a pourtant enregistrée en anglais avant de le faire en français, mais cette version reste inédite. Soulignons aussi que l'album "Sweet Souvenirs" est sorti dans de nombreux pays, mais ni en Angleterre, ni aux États-unis, Stark jugeant sans doute que Mireille n'était pas prête. Un 33 trs anglais était en préparation en 1969, qui reprenait les quatre titres anglais de "Sweet Souvenirs", plus huit autres (dont la version anglaise de "L'amour est passé", "Tommy", "Je chante pour toi" et "L'amour de Paris", mais aussi la très belle "Hold Me"), mais, encore une fois, le disque n'est jamais sorti. C'est poeut-être en anglais que Mireille compte le plus d'inédits. Espérons qu'elle aura un jour la bonne idée de nous les faire entendre.

Écrit par : Yves | 23/06/2012

A la "revoyure" des rares extraits d'émissions sur you tube nous montrant MM à la conquête de l'Europe , je crois que comme dit le dicton: "qui trop embrasse, mal étreint).JS a voulu la lancer dans des pays aussi différents que l'Espagne, l'Italie, L'Allemagne en particulier, MM ne parlant pas un traître mot dans ces 3 langues et il a voulu la lancer en Angleterre essentiellement qui n'était pas le premier marché venu...Elle y a fort bien commencé, hélas sa carrière outre-manche a tourné court peut-être finalement parce que fondamentalement les anglais n'aiment pas les français (je plaisante).L'Allemagne a alors effectivement pris le relais, pour des années..en termes de ventes parce-que les allemands sont comme ça, quand ils aiment ils ne comptent pas et ne renient jamais vraiment leurs idoles...quelles qu'elles soient.On pourrait dire que l'un des torts de JS est d'avoir trop dispersé MM, sa carrière française ayant par la fait elle-même décliné après "Une femme amoureuse" en termes de titres à succès..Là-dessus est apparue dans la vie de la chanteuse une professeure de chant qui a fait qu'elle s'est durablement esquintée une voix qui était belle et pure (cf déjà le Palais des Congrès 1986), et qu'après la disparition de JS, MM n'a plus trouvé ni de répertoire (sauf les éternelles reprises d'Edith Piaf, grave erreur), ni d'audience un tant soit peu renouvélée.C'est très dommage que cette femme très attachante, pas bête et au réél talent multifacettes (cf les Carpentier), ait ainsi gâché une carrière qui, à mon avis, aurait dû être plus longue.
Malgré tout, je pense que parmi les chanteuses mondiales des générations 50, 60, 70 ans aujourd'hui, MM, avec Nana Mouskouri et dans une moindre mesure Barbra Streisand (qui n'est pas beaucoup sortie de chez elle pendant des décennies), aura marqué l'histoire du show-bizz mondial, alors qu'en fait, elle ne parle aucune langue ..étrangère...
Pour en finir, je trouve que MM s'est le plus réalisée en italien (l'album avec E. Morriconne est une splendeur sans doute en raison des qualités du maître et des conditions d'enregistrement), et biensûr en allemand, particulièrement 1973-1974 (Ich hab geglaubt), où sa voix semble aspirée dans les graves comme dans les aigus par un souffle frais, comme si elle avait alors "le nez dégagé".
Bien cordialement

Écrit par : didier | 24/06/2012

Les commentaires sont fermés.