17/02/2012

Raoul Colombe avait découvert Mireille Mathieu

Photo%20ancienne%20du%20Sacr%E9-coeur-%202.jpgLe journal "La Provence" rend hommage à Raoul Colombe (cliquez ici

***

Les obsèques de Raoul Colombe, qui avait été adjoint du maire Henri Duffaut, ont lieu aujourd'hui

C'était une personnalité atypique, qui suscitait fort peu le consensus mou chez ses contemporains. Raoul Colombe est décédé dans sa 98e année. Ses obsèques ont lieu aujourd'hui à l'église du Sacré-coeur, à Avignon, dans l'intimité familiale.

Si on devait résumer en quelques mots la trajectoire peu linéaire de cet ancien combattant de 1939-1945, elle pourrait prendre cette forme-là : il avait "découvert" et fait la promotion de Mireille Mathieu au début des années soixante, avait officié en tant qu'adjoint du maire socialiste Henri Duffaut, avant d'être élu conseiller régional FN de Paca (d'ailleurs, il avait soutenu Bruno Gollnisch plutôt que Marine Le Pen pour la candidature à la présidentielle de mai).

Concours de quartier

[...] Raoul Colombe était surtout connu pour avoir accompagné le début de carrière de Mireille Mathieu. Car au début des années soixante, l'élu préside aux destinées du CCAA (Comité de Coordination des Activités Avignonnaises). Issu de ce comité, un critérium de la chanson, organisé chaque année dans les quartiers de la ville, qui prend le nom de "On chante dans mon quartier." Le fameux concours que remporte en 1964 une jeune fille originaire de la Croix-des-oiseaux, Mireille Mathieu, et ce après avoir terminé, deux ans plus tôt, en deuxième position derrière une autre Vauclusienne (de Courthézon), une certaine Michèle Torr. D'ailleurs, pour la petite histoire, à l'époque, Raoul Colombe croit fort en la destinée de la future interprète des "1 000 colombes". Pour preuve, en 1965, Mireille Mathieu, encore mineure (elle a 19 ans, la majorité est à 21 ans), est sous contrat avec Raoul Colombe, qui donne à ce dernier le pouvoir de représenter l'artiste (Johnny Stark prendra rapidement le relais). Car sans discontinuer, l'Avignonnais envoie des cassettes de "la petite" dans les maisons de disques à Paris. Au début, Philips n'y croit pas vraiment, ne voulant sans doute pas faire doublon avec Michelle Torr, Provençale pur jus montée à la capitale. L'avenir donnera raison à Raoul Colombe. [...]

14:28 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : 17 février 2012 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.