30/10/2011

A une chanteuse morte - Léo Ferré

léo ferré,chanteuse morte

Emmanuel Bonini nous parle de cette chanson dans son livre "La véritable Mireille Mathieu" (pp. 121. 122, 123)

Dans Lettre à une chanteuse morte le nom de Mireille Mathieu n'apparaît qu'en filigrane. Celui de "Pépé Jo" [n.d.r. Johnny Stark] en revanche... Ferré et Mireille étant sous contrat dans la même maison de disques, en l'occurrence Barclay, celui-ci prendra-t-il le risque de se mettre à dos le grand Butch [n.d.r. Johnny Stark] en éditant la chanson du poète anarchiste ? Bien entendu, chacun des deux compères se défendra toujours d'avoir été à l'origine de la censur du Roi Léo.
"Cette affaire ne me concerne pas, déclara Stark, dans Paris-Jour. Je ne suis au courant de rien. Je suppose que Léo Ferré avait envie de se payer un petit coup de publicité. Vous voyez, même lui a besoin de moi ! En tout cas, il a très bien réussi son affaire [avec cette chanson]. C'est génial !"
[...]
Il nous faut admettre que l'atout Piaf surtutilisé par Stark pour lancer sa nouvelle recrue dans la compétition - une manière de collé fondu entre Mireille et la "Môme", leur puissance de voix égale, leurs frêles et minuscules silhouettes ressemblantes et leurs origines populaires communes - ne pouvait prêter qu'à l'équivoque.
Un transfert à double tranchant dont Mireille est la première "responsable pas pas coupable" et sur lequel Stark a surfé un temps, avant de songer à redresser intelligemment la barre. Le vieux baroudeur comprit très vite que, pour devenir elle-même, la gamine se devait de dépouiller de sa petite robe noire, de divorcer d'avec son fantôme et d'aborder un répertoire qui ne soit pas une "reconstitution historique". >
"J'étais parvenue à un tel mimétisme avec mon idole que je ne me croyais pas capable de faire autre chose, devait admettre Mireille Mathieu. Ce fut sur le coup une des plus grandes désillusions de ma vie." [Christian Page, Mireille Mathieu, p. 46]     

On t’a pas remplacée bien qu’on ait mis l’ paquet
Le pognon et ton ombre, ils peuvent pas s’expliquer
Sous les projos miracle et sous la lampe à arc
Quoi que pense et que dise et que fasse monsieur Stark

léo ferré,chanteuse morte,stark,bonini,emmanuel bonini,barclay

Jchrbe. - Cet hommage en demi-teinte n'est pas ma préférée de Léo : mélodie faible, voix mal assurée... mais images fortes et critiques à peine outrées sur l'opportunisme (je dis bien: -isme) qui a lancé Mireille Mathieu. Pour une fois, je comprends Barclay, même s'il devait en parler d'abord. Mais... discuter avec Ferré ? De quand date «Monsieur Barclay» ?

Ricochet @ Jchrbe. - La chanson date de 1967.

Commentaires

Cet hommage en demi-teinte n'est pas ma préférée de Léo: mélodie faible, voix mal assurée... mais images fortes et critiques à peine outrées sur l'opportunisme (je dis bien: -isme) qui a lancé Mireille Mathieu. Pour une fois, je comprends Barclay, même s'il devait en parler d'abord. Mais... discuter avec Ferré?

De quand date «Monsieur Barclay»?

Écrit par : jchrbe | 22/12/2011

J'ai vu Léo Ferré à Bobino lorsqu'il a chanté cette chanson pour la 1 ère fois et je l'ai enregistrée le lendemain sur France Inter qui retransmettait le récital. Ovation debout (qui nétait à l'époque réservée qu'aux très grands et pas à tous les invités de Michel Drucker où le moindre petit chanteur insignifiant a droit à sa standing ovation : on n'a plus le même sens des valeurs !)) et grande déception de savoir que ce titre serait interdit par Barclay suite à un procès.
Cependant une chanteuse pas très connue, et qui n'était pas chez Barclay a enregistré cette chanson de Ferré. Si quelqu'un peut me dire le nom de cette chanteuse.

Écrit par : MANUEL | 16/05/2013

@ Manuel. Il s'agit d'Ann Gaytan, album "Thank you Ferré" sorti en 1994. Vous pouvez l'écouter sur YouTube (http://www.youtube.com/watch?v=NxDf9VSNS5A).

Écrit par : Ricochet | 16/05/2013

Les commentaires sont fermés.