07/05/2011

Le rossignol, Esope et Mireille

le rossignol anglais,rossignol,esope,joan baez,hugues aufrayFable d’Esope

Perché sur le haut d’un chêne, un rossignol chantait comme d’habitude. Un épervier affamé le vit et, se lançant immédiatement sur lui, il l’emprisonna dans ses griffes.
Sûr de sa mort `proche, le rossignol le pria de le lâcher en lui disant que lui seul ne suffirait pas à lui remplir le ventre, et que s’il avait vraiment faim, il devrait attraper d’autres proies plus grandes. L’épervier lui répondit :
-  Je serais idiot si je t’écoutais et laissais échapper la proie que j’ai pour aller en chercher une que je n’ai même pas vue.
Ne laissons pas les biens que nous avons déjà pour des illusions que nous n’apercevons même pas.

Épervier, rossignol…tiens, ça nous fait penser au rossignol polyglotte de Hugues Aufray... chante, chante trois couplets en espagnol et le reste en anglais : bravo l’oiseau.

Bravo aussi à cette chanson populaire catalane « Rossinyol que vas a França » où une belle dit à un rossignol qui s’en va en France qu’il prenne soin de sa mère, mais pas de son père qui l’a « mal mariée » à un berger qui lui fait garder les moutons. En échange elle donnera au rossignol un baiser et une embrassade. Notre rossignol d’Avignon, Mireille Mathieu, aurait l'aurait chantée en catalan... Ne connaissant pas cette version, consolons-nous en écoutant Joan Baez (si vous la version mp3 pensez à moi comme dirait quelqu'un). Puis ce sera au tour de Mireille avec "Le rossignol anglais" dont la version originale était interprétée par Hugues Augray.

Texte : Tribune de Genève : cliquez ici (adapté par Ricochet pour le bog "Avignon")

ligne rouge.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.