30/03/2013

Sweet souvenirs of Maurice (1968)

maurice chevalier,nuit du cinéma

nsamc.jpg

Maurice Chevalier :

A la Nuit du Cinéma, on me décerne le "Triomphe de la carrière internationale". Il m'est remis en scène par l'adorable Mireille Mathieu, resplendissante dans sa robe longue, moderne et scintillante, en présence des deux animateurs de cette grande manifestation annuelle, Claude Dauphin et Pierre Louis.

Claude Dauphin, ce grand comédien, cet aritste de l'ironie glacée, à la fin du speech à mon sujet pleurait...

Je lui ai caressé la joue comme à un jeune frère, l'ai embrassé, ainsi que Pierre Louis et, vous pensez bien, Mireille. J'ai de nouveau insisté sur le sérieux de ma décision de quitter la scène depuis les récitals d'adieux au théâtre des Champs-Elysées. J'ai rappelé mon espoir de télévision internationale et j'ai terminé en espérant  pouvoir faire un film avec Mireille Mathieu où elle jouerait le rôle de ma soeur, ou de ma fille ou de ma petite-fille ou, ce qui serait encore plus sensastionnel, de ma mère.

("Môme à cheveux blancs", p. 186)   

Photo : 23e Nuit du Cinéma au théâtre des Champs-Elysées (Marigny) - Paris, novembre 1968.

08:33 Écrit par JCF | Commentaires (0) | Tags : maurice chevalier, nuit du cinéma |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.