10/03/2011

D'un livre à l'autre

les 'piaf'.JPG

piaf la vérité.JPGDe nombreux livres consacrés à la chanson française voient le jour. Lorsque l'on est fan de Mireille ou de tout autre artiste, le premier réflexe est de voir ce que l'auteur a écrit à leur sujet. Dès lors vous ne vous étonnerez pas que j'en avais de même en octobre 2008 pour le livre d'Emmanuel Bonini "Piaf, la vérité" (Pygmalion/Flammarion - 2008).

Le livre de M. Bonini étant entièrement consacré à Piaf et sa vie tumultueuse s‘il en est, c'est aux dernières pages de l’ouvrage que Mireille et d'autres "ombres de la grande Edith" sont évoquées de façon clairvoyante, bien que laconique pour un livre si épais. Mais le sujet étant Edith Piaf, il ne pouvait en être autrement.

Le portrait de la demoiselle d’Avignon dans "La véritable Mireille Mathieu" du même Emmanuel Bonini, paru en 2005, est-il conciliable avec celui de la Mathieu dessiné à gros traits dans "Piaf, la vérité" ? Il est probable qu'un compliment sur le moineau d'Avignon aurait été mal perçu par les admirateurs de Piaf qui sont le public cible pour cet ouvrage… et que cela aurait pu mener notre auteur à un second boycott bien plus retentissant que celui de la cuvée Mathieu 2005 ; car que ce soit côté Piaf ou côté Mathieu, les fans extrémistes sont impitoyables vis-à-vis de ceux qui osent mettre leur star sous le projecteur de la vérité et font table rase des clichés qui l'accompagnent. Le marketing justifierait donc à lui seul cette complaisance.

dyn006_small150_189_297_jpeg_49341_5d819b65131e54e04fddbab67393158a.jpgLes lecteurs attentifs de "La véritable Mireille Mathieu" se souviendront des compliments adressé par l’auteur à notre demoiselle où le manager, Johnny Stark, faisait l'objet d'un admiration assez profonde - du moins sur le plan professionnel. Dans "Piaf, la vérité". Mireille Mathieu côtoie Fauvette, Betty Mars ; Michèle Torr, Simone Langlois et Nicole Croisille ne sont pas non plus oubliés. La grande absente est Martine Baujoud, un nom qui a compté aussi dans le monde de la chanson, mais pas assez longtemps sans doute.

Toutes ces artistes bénéficient d'un petite phrase tantôt douce, tantôt assassine qui mène droit au constat on ne peut plus vrai : malgré les gros moyens mis en oeuvre pour trouver une nouvelle Piaf, la Môme n'a jamais eu de successeur. Johnny Stark, prend quant à lui le bouillon avec plein cadavres sur la conscience… Mais rassurez-vous, Mireille y est mieux servie.

Le site de Philippe "Aujourd'hui" présentait il a quelque temps la couverture du livre "100 ans de la chanson française " de Louis-Jean Calvet (Editions de l'Archipel - 2006). Je me suis aussitôt souvenu de l'existence de l'article consacré à Mireille dans ce livre et me suis « amusé » de le relire.

georgette lemaire,michèle torr,simone langlois,johnny stark,emmanuel bonini,edith piaf,livresCe qu’on y apprend est parfois édifiant, ainsi Mireille Mathieu, qui serait née en 1947 (sic), "étonne par sa neutralité" et son "côté absent". Ses émotion et ses gestes passeraient "comme une succession de commandes mal exécutées". Mireille aurait également fêté ses 40 ans de chanson dans une indifférence généralisée.

Tout artiste, aussi bon ou mauvais soit-il, ne pouvant selon moi être remplacé, il peut tout au plus être imité. Nos fantaisistes ne s'en privent d'ailleurs pas. Mireille Mathieu a-t-elle jamais voulu remplacer Piaf ? Je ne le pense pas car comment vouloir remplacer quelqu'un que l'on admire ? Cela ne signifie pas que Mireille n'a pas eu l'ambition d'atteindre les sommets du music-hall à l’image de Piaf - et elle y est arrivée… sans être Piaf.

Piaf ne sera jamais remplacée ; Damia ou Fréhel ne l'ont jamais été non plus. Cela devrait nous réjouir, car si nous aimons un artiste c'est pour ce qu'il est et non en mémoire d'un « cher disparu ». Un artiste n’en remplace pas un autre dans nos cœurs, il s’y ajoute.

QLFCaj.jpg

Commentaires

Ricochet,
bonsoir et pardon si je te contredis mais je suis presque certain à 99 % que je n'ai jamais présenté sur mon site le livre dont tu parles : "100 ans de la chanson française", que je ne connaissais pas l'existence avant ton info. J'ai présenté il y a quelques jours le livre "le roman de la chanson française" de David Lelait.
A moins que j'ai quelques pertes de mémoire, si tel est le cas peux tu me retrouver la couverture de ce livre afin que je recherche dans mes archives mais je ne pense pas me tromper.
Excellent week end Philippe

Écrit par : mathieu | 12/03/2011

Salut Mathieu (!). - "Il y a quelques temps"... ne signifie pas hier. J'indique dans l'article que tu avais présenté la photo du livre édité fin 2006. C'est l'affichage de la couverture qui m'avait incité à retourner à la librairie pour noter ce qui y était dit au sujet de MM. D'où la référence à ton site.
Bon week-end.

Écrit par : Ricochet | 12/03/2011

avant toute chose, je tenais à nous excuser DUKE et moi concernant notre absence prolongée sur les blogs, mon mari et moi avons eu de très gros problèmes de santé, je suis fière de mon époux il va mieux, et avec le temps et notre amour il va guérir bien vite.
sachez que nous ne vous oublions pas, et allons revenir doucement vous revoir et vous retrouver sur les pages de vos blogs.
amitiés et bisous de nous deux
DUKE and ATG

Écrit par : DUKE and ATG | 17/03/2011

Les commentaires sont fermés.