16/11/2016

"La Bedoule" de Johnny Stark

bedoule,johnny stark,vick vance,la bedoule

bedoule,johnny stark,vick vance,la bedoule

En janvier 2009, je me demandais ce qu'était devenue "La Bedoule", la célèbre propriété de Johnny Stark située près de Cassis. Océane nous apportait une réponse avec photos.

   "Je connais bien cette maison cette maison car j'y vais tous les étés. On a pied partout dans la piscine, sauf au milieu qui est à 2 m 40. Dans la chambre a coucher, les miroirs sont placée très bas étant donnée que Mireille est petite. En bas se trouvait le bureau de Johnny ; Mireille y a laissé sa collection de poupées provençales.

   A vrai dire , "La Bedoule" n'a pas changé. Quand mes grands-parents ont acheté cette maison aux enchères, elle était sale et la piscine vidée. Il n'y avait plus l'écran de cinéma au sous-sol. La cuisine étant sombre, on y a ajouté une fenêtre. Le barbecue sert toujours ainsi que le sauna. Quelques-uns des 28 postes de téléphone fonctionnent encore." 

bedoule,johnny stark,vick vance,la bedoule

bedoule,johnny stark,vick vance,la bedoulelb1.jpg

lb2.jpg"La Bedoule" de Stark, mini copie de la propriété américaine de John Wayne à Albuqerque.

Ce qui frappe le plus ce n'est ni le sauna, ni la salle de cinéma grand écran pour de 16 et du 35 millimètres, ni les postes de télévisions, ni les becs de gaz et les éclairages savant intérieurs et extérieurs, mais la multitude incroyable d'appareils téléphoniques. Il y en a dans tous les coins et les recoins de la propriété, même dans les endroits les plus intimes et la cabine de déshabillage de la piscine. Ce qui fait que lorsqu'on appelle M. Stark de n'importe quelle partie du monde, il n'a qu'à tendre un bras pour décrocher un appareil et répondre, quel que soit l'endroit où il se trouve.

La piscine a été conçue en fonction de Mireille : on y a pied partout, ce qui fait qu'elle ne court aucun risque de s'y noyer. Un superbe patio la longe, avec un coin bar-cuisine où Johnny prépare de savants cocktails et, avec l'aide d'un ami, Claude robin, fait griller sur un barbecue des langoustes et des écrevisses qu'il conserve dans un vivier, installé dans un coin du patio.

Il met des disques américains très gais sur un stéréo, tandis que Titus, un énorme berger des Pyrénées aux longs poils gris beige, vient se frotter contre sa jambe en remuant la queue. Tout autour de la piscine, des pins et une nature luxuriante. De la menthe pousse dans l'interstice des marches du patio. Il y a également une baby-foot, un terrain de pétanque, et bien entendu des matelas et des chaises longues aux couleurs gaies de l'été, autour de la piscine. La vue est dégagée et s'étend à l'infini sur des vignes et des collines, comme dans un décor de carte postale. Il fait très beau et des grillons chantent sans interruption comme pour célébrer la présence du soleil.

bedoule,johnny stark,vick vance,la bedouleC'est à la fois confortable et simple, à l'image de la vie de cette maison. Malgré la présence de José, l'homme de confiance et à tout faire de la propriété, ce sont les femmes qui mettent le couvert et servent à table, une table ovale de bois blanc. Les femmes, c'est-à-dire Mireille et sa tant Irène aux cheveux courts avec des mèches coups de soleil et deux perles à ses oreilles percées, la femme de Johnny Stark, Nicole, une poupée blonde et diaphane qui, bien que Parisienne avec des origines hongroises, parle fortement - avé l'accent -, comme tout le monde dans le coin. Il y a également la mère de cette dernière, blonde et rose, enrubannée, avec des yeux bleus et des sourcils noirs, qui ne parle pas beaucoup. Et puis, il y a l'autre jeune fille de la maison avec Mireille, Vincenze, treize ans, la fillette de Johnny et Nicole. Elle ne chante pas mais son hobby est dans un coin du patio : un chevalet. Elle est de la taille de Mireille qui est sa meilleure amie. Mince, élancée, sportive, Vincenze, qui est le portrait de sa mère, a l'aisance des fillettes élevées dans le luxe d'un cours privé. Tout l'oppose du côté sautillant, adorablement gauche de Mireille.

Nicole Stark s'est beaucoup occupée de Mireille à ses débuts. La petite Avignonnaise habitant chez elle les premiers temps, c'est elle qui lui a fait découvrir Paris, du Sacré-Coeur aux boutiques des grands couturiers. A Avignon, Mireille échangeait ses robes avec ses soeurs et ses amies. Aujourd'hui, ele leur donne celles qu'elle commande par douzaines chez Féraud.

lb6.jpgAvant le déjeuner, tante Irène, espiègle, pousse Johnny dans la piscine. Il n'a que le temps de hurler "Merde !" avant de boire une tasse. Malgré les langoustes grillées et le cadre hollywoodien, le repas est simple et sans prétention. Au dessert, Mireille raconte le repas de la veille, un lunch campagnard chez Emmunuel Bellini, un peintre-sculpteur, voisin de Lily Pons, qui vit dans une chapelle désaffectée dans le haut de Cannes. Margot, la bonne de leur hôte (une Provençale au "super-accent"), a accepté d'interrompre ses vacances pour servir à table : uniquement parce que c'était Mireille Mathieu dont elle est une inconditionnelle. "C'est une mémé typique du midi, conte Mireille. Elle a soixante-six ans, porte des lunettes, un tablier blanc ; elle a les cheveux gris, mais elle est encore très svelte et alerte. Elle était veuve à trente-quatre ans et nous a fait rire aux larmes en nous racontant qu'elle n'avait jamais trompé son mari, même après sa mort. Il l'avait prévenue sur son lit d'agonie : "Si tu me fais cocu, je viendrai la nuit te tirer les pieds du lit." "Il n'est jamais venu, a soupiré Margot. Si j'avais su, j'en aurais profité."

A ce moment, Coco, le perroquet de la maison interrompt Mireille en hurlant sa phrase clé : "Et alors ?" Tout le monde étouffe de rire.

La brave Margot a aussi avoué à Mireille qu'elle ignorait qui était Marilyn Monroe. En revanche, elle répète sans cesse : "Trouvez-m'en une qui chante mieux que Mireille !"

Emue par tant d'admiration, Mireille lui a promis un exemplaire de son prochain disque.
- Ah, ça alors ! Je ne dormirai pas de la nuit, mademoiselle Mireille.
Puis elle a précisé, avec candeur :
Pas cette nuit, mais demain, car je n'ai déjà pas dormi la nuit dernière à l'idée que j'allais vous servir à table aujourd'hui.

lb7.jpgPour l'étape des Saintes-Maries-de-la-Mer, nous faisons escale à la Bedoule, chez Johnny Stark, à Roquefort, dans le "Quartier des Crottes", à six kilomètres de Cassis. C'est une superbe propriété en ciment blanc et bois de pin bardée de fer forgé, mini copie de celle que John Wayne possède à Albuquerque, à la frontière de la Californie et du Mexique. Le style mexicain prime dans la décoration doute simple des pièces comme dans l'architecture des différents corps de bâtiment. Il y en a un en retrait, de l'autre côté de l'allée à gravier où sont garées la Mercedes 600 et une Cadillac, réservé à Mireille et sa tante qui possèdent ainsi toute leur indépendance bien que vivant au sein de la famille Stark. 

00:40 Écrit par JCF | Commentaires (1) | Tags : bedoule, johnny stark, vick vance, la bedoule |  Facebook |

Commentaires

Alors Monsieur Ricochet, on dort sur ses lauriers........ Et moi je fais quoi pour ma rubrique "nouveau disque"....Pfffff il y a du laisser aller en Belgique en ce moment, il serait bon de se reprendre un peu...... Le vengeur Masqué.....

Écrit par : phil | 17/11/2016

Les commentaires sont fermés.