06/02/2012

Le démon blond

ricorétro,hockey,lnh,guy lafleur,démond blong,1975ricorétro,hockey,lnh,guy lafleur,démond blong,1975Hockey : l'Armée rouge contre le Canadien de Montréal.
  
L'inoubliable 31 décembre 1975. Ceux qui y étaient, ceux qui ont vu ce match en parlent encore comme du plus grand duel de l'histoire du hockey, un match d'anthologie dont on se souvient encore trente ans plus tard. Le hockey à son meilleur, tout en finesse et rapidité, sans aucune animosité comme ce fut le cas pour les autres rencontres entre les équipes de la LNH (Ligue nationale de Hockey) et les Soviétiques. Ce qui est considéré comme l'un des plus beaux matchs de l'histoire n'a pas fait de vainqueur (une nulle 3 à 3), mais continue d'alimenter les discussions dans les salons et les bars trois décennies plus tard.
 Guy Lafleur

Parmi les joueur il y avait Guy Lafleur, "Le Démon Blond". Il est le tout premier joueur de la LNH (Ligue nationale de Hockey) à marquer plus de 50 buts en une saison durant six années consécutives.
Outre ses nombreux jeux dignes d'anthologie, il fit les manchettes ave Mireille Mathieu préférée (Mme Mathieu semblait apprécier ce sport rapide et viril) : cette dernière, assistant à un match au Forum de Montréal et ne pouvant plus se contenir, vint presque enjamber la bande afin de donner un bisou à cet athlète qu'elle admirait tout autant... Guy marqua trois buts magnifiques ce soir la, un tour du chapeau en toute révérence de gentleman.

Guy Damien Lafleur C.Q., O.C. (né le 20 septembre 1951, à Thurso, Québec (Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Surnommé le "Démon blond" est considéré comme l'un des plus populaires et meilleurs joueurs à avoir joué au hockey professionnel. En 2007, il est classé 13e meilleur joueur de l'histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).
Après sa carrière, différents hommages lui sont décernés. Le trophée remis par la Ligue de hockey junior majeur du Québec au meilleur joueur des séries éliminatoires porte le nom de "trophée Guy Lafleur".
Aujourd'hui restaurateur, il est propriétaire d'un restaurant nommé "Bleu Blanc Rouge" à Rosemère depuis le 4 août 2008. Ses fils, Martin et Mark possèdent également un restaurant nommé "Mikes Signature Guy Lafleur" à Berthierville depuis 2002.

Source : Wikipédia, cliquez ici pour le Club de hockey canadien et ici pour Guy Lafleur.

ricorétro,hockey,lnh,guy lafleur,démond blong,1975

Yves. - Février 1975. Mireille est à Montréal où, pendant trois semaines, elle remplit à craquer la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts (elle partira ensuite en tournée dans tout le Canada, puis chantera en avril au Carnegie Hall de New York).
Les amateurs de hockey ont la surprise, en regardant un match des Canadiens de Monréal un samedi après-midi, d'apercevoir Mireille parmi les spectateurs.
À l'issue du match, Mireille est présentée à Guy Lafleur, puis au reste de l'équipe. Je ne vous dis pas les photos publiées dans les journaux le lendemain. Il n'y en avait que pour la rencontre Mireille Mathieu-Guy Lafleur, fervent admirateur de la demoiselle d'Avignon.
Cette rencontre a d'ailleurs donné à un producteur de Radio-Canada l'idée d'une émission de 30 minutes intitulée justement "Conversation" où nous voyions Mireille et Guy en tête-à-tête dans un restaurant (l'émission contenait notamment trois chansons du récital de Mireille : Un million d'enfants, Follement heureuse et Un jour tu reviendras).
Fait cocasse : Il y avait de toute évidence une forte sympathie entre Mireille et Guy, mais, dès que la caméra commençait à tourner, la conversation était visiblement plus ardue entre ces deux êtres timides. C'est peut-être ce qui a incité le producteur de l'émission à ajouter des extraits du spectacle de Mireille et des films d'archives où l'on voyait Guy Lafleur au jeu.
 
Elle @ Yves. - Yves, votre commentaire est apprécié mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce passage quelque part. Si cela en est le cas, il serait bien sage d'en citer la source qui viendrait soit d'une biographie (de Guy Lafleur?) et/ou d'un article journalistique. :)
 
Yves @ Elle. - Mes commentaires sur la rencontre entre Mireille et Guy Lafleur ne sont pas tirés d'un livre. Je me souviens avoir vu Mireille à la télévision, ce samedi après-midi de février 1975, alors qu'elle assistait à un match des Canadiens, j'ai vu les très nombreuses photos dans les journaux les jours suivants, j'ai regardé l'émission "Conversation". Et c'est Guy Lafleur, dans une émission que lui consacrait Jacques Boulanger dans les années 1980, qui a raconté à quel point Mireille et lui étaient intimidés devant les caméras, alors que le courant passait très bien entre eux deux. Mireille et Guy se sont retrouvés dans une émission que Sonia Benezra a consacrée en octobre 1995 à Mireille, qui était de passage à Montréal pour la promotion d'une compilation.

Elle @ Yves. - Merci pour ces précision, Yves. J'ai lu un livre biographique de Lafleur qui relatait la même chose et en des termes drôlement semblables aux vôtres! Faut croire que nous avons tous lu les mêmes articles et suivis les mêmes émissions! Oui. je me souviens de l'émission de Benezra...

Commentaires

Février 1975. Mireille est à Montréal où, pendant trois semaines, elle remplit à craquer la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts (elle partira ensuite en tournée dans tout le Canada, puis chantera en avril au Carnegie Hall de New York). Les amateurs de hockey ont la surprise, en regardant un match des Canadiens de Monréal un samedi après-midi, d'apercevoir Mireille parmi les spectateurs. À l'issu du match, Mireille est présentée à Guy Lafleur, puis au reste de l'équipe. Je ne vous dis pas les photos publiées dans les journaux le lendemain. Il n'y en avait que pour la rencontre Mireille Mathieu-Guy Lafleur, fervent admirateur de la demoiselle d'Avignon. Cette rencontre a d'ailleurs donné à un producteur de Radio-Canada l'idée d'une émission de 30 minutes intitulée justement "Conversation" où nous voyions Mireille et Guy en tête-à-tête dans un restaurant (l'émission contenait notamment trois chansons du récital de Mireille : Un million d'enfants, Follement heureuse et Un jour tu reviendras). Fait cocasse : Il y avait de toute évidence une forte sympathie entre Mireille et Guy, mais, dès que la caméra commençait à tourner, la conversation était visiblement plus ardue entre ces deux êtres timides. C'est peut-être ce qui a incité le producteur de l'émission à ajouter des extraits du spectacle de Mireille et des films d'archives où l'on voyait Guy Lafleur au jeu.

Écrit par : Yves | 07/02/2011

Yves, votre commentaire est apprécié mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu ce passage quelque part. Si cela en est le cas, il serait bien sage d'en citer la source qui viendrait soit d'une biographie (de Guy Lafleur?) et/ou d'un article journalistique. :)

Écrit par : Elle | 30/04/2012

Merci pour ces précision, Yves. J'ai lu un livre biographique de Lafleur qui relatait la même chose et en des termes drôlement semblables aux vôtres! Faut croire que nous avons tous lu les mêmes articles et suivis les mêmes émissions! Oui. je me souviens de l'émission de Benezra. . .

Écrit par : Elle | 03/05/2012

Les commentaires sont fermés.