30/01/2011

Ma vie d'avant, ma vie d'après... Bouvard

phbl.jpg

Résumé du livre paru le 17 janvier 2011 chez Flammarion.

Faisant suite à "Je suis mort, et alors ?", Philippe Bouvard poursuit la rédaction ses mémoires de façon décalée. Toujours enfermé dans son cercueil au cimetière de Montmartre à Paris, il aborde la vie et explore, pour la première fois, une enfance peu heureuse vécue dans les années 1930-1940.

Dix années ont passé depuis la disparition de l'auteur et sa résurrection dans les librairies. Faute d'autres occupations, il continue à observer la vie quotidienne des morts, de leurs familles, du petit peuple des cimetières et à dicter ses impressions. Il profite également de ses états de conscience pour oublier qu'il n'a plus d'avenir dans l'évocation d'un passé de plus en plus lointain.
Ayant bénéficié du privilège d'attendre son dernier soupir pour retomber en enfance, le condamné à perpète de la douzième division remercie ceux qui ont honoré sa mémoire en mettant à contribution la sienne.
Surgissent tous les fantômes de ses jeunes années. Moins la saga d'un gamin qui se prend pour Napoléon avant que ses parents ne lui promettent la fin de Louis XVI que la peinture par un historien en herbe d'une " drôle de guerre " suivie d'une curieuse paix. Chemin faisant, il tire à boulets rouges sur une société dont il se souvient que le pouvoir de persécution s'arrête devant la grille des nécropoles.

Sources : www.laprocure.com - www.chapitre.com

En passant.jpgA la télé, vous vous attaquiez régulièrement à Mireille Mathieu. C'était un peu facile, non?
Philippe Bouvard - Oui, c'était un peu facile, mais je ne faisais pas partie de ces dézingueurs qui voulaient remplacer le désir d'amuser par la volonté de nuire. J'étais très courtois. Il m'arrivait de poser des questions insidieuses mais toujours avec un bon sourire. Et puis, je n'escaladais pas le mur de la vie privée.

bouvard,ma vie d'avant ma vie d'après,flammarion,2011

James. - Si Mireille a été brouillée avec Philippe Bouvard, elle lui doit pourtant des biens belles semaines entières sur RTL où elle présentait ses nouvelles chansons et où elle pouvait aussi faire la preuve de son talent en allant là où on ne l'attendait pas forcément. Je me souviens, par exemple, d'une Mireille qui n'a pas hésité à interpréter à la demande "Jolie môme" de Ferré. Cette période me manque beaucoup. J'aimerais bien que Mireille soit plus audacieuse Quand elle lance qu'elle ne refuserait pas un duo avec Lady Gaga on se prend à rêver. Moi, je regrette que Mireille n'accepte pas les offres répétées de son fan belge Arno [correction demandée par l'auteur].

Commentaires

si Mireille a été brouillée avec P B elle lui doit pourtant des biens belles semaines entières sur RTL ou elle présentait ses nouvelles chansons et où elle pouvait aussi faire la preuve de son talent en allant là où on ne l'attendait pas forcément
je me souviens par exemple d'une Mireille qui n'a pas hésité à interpréter à la demande "Jolie môme" de Ferré
cette période me manque beaucoup
j'aimerais bien que Mireille soit plus audacieuse Quand elle lance qu'elle ne refuserait pas un duo avec Lady Gaga on se prend à rêver
Moi, je regrette par exemple de ne pas accepter les offres répétées de son fan belge Arno

Écrit par : James | 12/02/2011

à la place de "Moi, je regrette par exemple de ne pas accepter les offres répétées de son fan belge Arno"
je voulais dire "je regrette que Mireille n'accepte pas les offres répétées de son fan belge Arno"

Écrit par : James | 14/02/2011

Les commentaires sont fermés.