11/01/2011

MM chante Francis Lai (1972)

MMCHFL 001.jpg

MIREILLE MATHIEU CHANTE FRANCIS LAI

FACE A

Tu riais  (Pierre Barouh / Francis Lai)
A quoi tu penses, dis...  (Catherine Desage / Francis Lai)
Je n'ai jamais eu de poupées  (Catherine Desage / Francis Lai)
Je ne sais rien de toi  (Catherine Desage / Francis Lai)
Et c'était bien  (Catherine Desage / Francis Lai)
La vraie vie  (Catherine Desage / Francis Lai)

FACE B

Tout a changé sous le soleil  (Catherine Desage / Francis Lai)
Au nord du nord  (Catherine Desage / Francis Lai)
Tout pour être heureux  (Catherine Desage / Francis Lai)
Quand un amour vient en décembre  (Catherine Desage / Francis Lai)
Comme deux trains dans la nuit  (Catherine Desage / Francis Lai)
Je t'aime à en mourir  (Catherine Desage / Francis Lai)

MM est accompagnée par le grand orchestre de Christian Gaubert
Photos : Alain Marouani
Disque Barclay (1972)

MMCHFL 002.jpg

Pour bien aimer cet album, il faudra l'écouter plusieurs fois car il risque de déboussoler plus d'un fan qui n'a pas suivi Mireille depuis ses débuts et pourrait bien ne pas le connaître.
Comme c'était le cas avec Ennio Morricone, Mireille emprunte ici un sentier différent que celui sur lequel nous sommes habitués de la rencontrer.
Si la rencontre pouvait être surprenante en 1972, elle s'est avérée positive puisque les chansons ont résisté au temps. N'est-ce pas une signe évident que les chansons sont bonnes et originales, et que Mireille ne doit pas craindre de fouler des terres nouvelles pour rester le centre d'intérêt de ses fans. Avec cet album, Mireille a ajouté un fleuron de qualité à son répertoire qualifié jusqu'alors de très populaire.
En s'obtinant à ne pas vouloir le sortir cet "album culte" en CD, le "management" indique que le répertoire qualitatif de l'artiste ne pèse rien à ses yeux contre les rengaines à trois sous qui font rempir le tiroir caisse. Il est peut-être temps qu'un "intellectuel" soit engagé à temps partiel chez Abilène.

DISCORICOptf.jpgUn clin d'oeil en bref. - L'amour est une fois de plus au centre de cet album. Et force est de constater qu'aimer n'est pas une sinécure, car que reste-t-il bien souvent de tout cela sinon la solitude, les départs et les rêves déçus. "Nein, drei mal nein", la bague au doigt ne sera pas promue par Mireille ! Mais bon, si les méandres de l'amour vous passionnent, suivez ce guide de détresse humaine que n'aurait pas renié Cioran, car si le ciel du Nord y fait oublier le ciel de provence Mimi, ne manque pas de rappeler que là c'est quand même l'hiver, même en été... Et si vous êtes un passionné de trains bleus et autres, vous seuls pourrez témoigner avec Mimi  au prix de quelles larmes certains d'entre eux roulent sur des voies parallèles et courent dans le même tunnel(-le). On n'en est pas à une licence poétique près...
On peut aimer à en mourir et voir partir son amoureux. C'est sur ce thème "optimiste" que s'achève l'album. Un bouquet final qui pourrait bien vous inciter à prendre un demi antidépresseur.
Heureusement... Heureusement les textes sont bien écrits et bénéficient d'un bel accompagnement musical. Je vous propose d'écouter les deux duos : "La vraie vie" et "Tout a changé sous le soleil". Le contraste "clavecin-violon" de "La vraie vie" me fait penser au contraste des voix "Mireille Mathieu - Francis Lai". Les deux chansons écoutées ensemble, vous plairont sans aucun doute. 

la plume légère.jpg

Wolfgang. - Dans la liste des titres à ne pas oublier la belle chanson "Je ne sais rien de toi" sur face A. Elle aussi représente bien l'émotion de ce disque. Un très bel album de Mireille, quelle a pu enregistrer grace à Francis Lai qui lui a écrit la plupart de ses plus belles chansons tout au long de sa carrière. D'ailleurs, sur la version publiée en Allemagne, il n'y avait pas "Quand un amour vient en décembre", mais "Un jour viendra". La chanson "Quand un amour vient en décembre" m'est inconnue. Amicalement."

Ricochet @ Wolfgang. - Heureusement que ce n'est pas la "poupée" que j'ai sautée... Je prépare "Quand un amour vient en décembre". 

Jean-Pierre Mathieu. - Bonjour Ricochet, - Puisque nous sommes dans une période "nostalgie" et que celle-ci n'est je crois pas terminée, il est bon de retrouver des albums qui étaient de belles factures et je ne saurais que trop te dire combien tu as raison de les citer ; mais effectivement je crains qu'il ne soit jamais rééditer du fait qu'il ne sont pas commerciaux, l'empire du business ayant pris le pas sur l'art au sens propre. C'est ainsi, nous ne changerons pas le monde dans lequel nous vivons et l'entourage de Mireille ne prendra probablement pas cette initiative trop hasardeuse car, à mon avis, les ventes ne suivraient pas hormis le public déjà acquis... cependant je comprend la démarche.
Je suis aussi d'avis pour dire que les musiques de F. Lai et E. Morricone sont les plus belles et les plus romantiques de son répertoire français et qu'elles correspondent parfaitement au tempérament de Mireille. Amitiés. 
P.-S. : La chanson dont vous parlez ne serait elle pas : " Tu pars toujours quand j'arrive, tu reviens quand moi je pars " mais je ne sais plus trop de qui elle est car enregistrée sur cassette.

Ricochet @ Jean-Pierre Mathieu. - Cette chanson fait couler beaucoup d'encre, mais c'est le titre officiel répertorié. Encore une fois, je n'en sais pas plus que vous sur cette chanson.

Ulli @ Jean-Pierre Mathieu. - La chanson "Tu pars toujours quand j'arrive", écrit par Catherine Desage & N. Skorsky, est sorti sur le 33-tours japonais "La vie en rose" (Overseas Records SUX-6-V). Comme beaucoup de disques distribuées au Japon jusqu'en 1986, cet album contient des chansons inédites en Europe. Sept chansons étaient inédites à l´époque : If my friends could see me now, Amour, castagnettes et tango, C'est elle ou moi, Le bonheur ressemble a une étoile, Tu pars toujours quand j´arrive, Sakura Sakura, People.
Hélas, ces disques sont très rares et très chers. Dans ma collection il y a plus de 50 33-tours de cette maison de disques. Ils sont tres beaux, la pluparts avec des pochettes inconnues et tous avec les paroles. Mais - très chers. J´ai paye pour cet disque seul 260 euro ! Amitiés.

Les commentaires sont fermés.