18/12/2010

Album allemand (1978) & Ein brief aus Istanbul

Rico New 001.jpg

DISCORICOptf.jpg

ALBUM ALLEMAND - 1978
Alle Kinder dieser Erde

Alle Kinder dieser Erde
avec les Petits Chanteurs à la Croix de Bois
(Christian Bruhn - Fred Jay)
Es führ kein Weg vorbei (...an deiner Liebe)
(Christian Bruhn - Fred Jay)
Der Walzer, nach dem die Erde sich dreht
(Christian Bruhn - drafi Deutscher)
Wohin gehst du
(Christian Bruhn - Michael Kunze)
Santa Maria
(Christian Bruhn - Günter Behrle)
Over The Rainbow (*)
(Harold Arlen - E.Y. Harburg)

Sie oder ich
(Christian Bruhn - Günther Behrle)
Ein Brief aus Istanbul
(Christian Bruhn - Günther Behrle)
Es geht auch ohne dich
(Christian Bruhn - Günther Behrle - Jupiter)
Und leise dreht sich unser Lied
(Christian Bruhn - Fred Jay)
Sag est lieber mit Musik
(Christian Bruhn - Kurt Hertha)
The Way We Were (*)
(Marvin Hamlish - A. & M. Bergman)

Arrangé, dirigé et produit par Christian Bruhn.
(*) Arrangement : Gabriel Yared.

Album ARIOLA
Stéréo 26 458 IT

ligne rouge.jpg

La petite histoire de "Ein Brief Aus Instanbul" (Extrait du livre "Oui, je crois")

L'été suivant, j'étais de retour à Munich. Dans une propriété du quartier résidentiel, le soleil inondait les pelouses. Mais nous, nous étions dans le "bunker". A l'arrière de la maison, dans la cave, Christian Bruhn a installé l'un des meilleurs studios d'Allemagne. A l'abri du temps qu'il fait, casque aux oreilles on enregistre.

"Maintenant, on va faire La Lettre d'Istanbul, dit Johnny.

- Oh ! je ne l'aime pas, celle-là !
- Ecoute-là, Mimi : c'est une excellente chanson. Ecoute-là seulement ! Ne juge pas sans entendre. Christian a fait une très bonne musique qui balance "oriental". C'est l'histoire d'un ouvrier qui reçoit une lettre de sa famille : les enfants s'ennuient de lui. Il leur répond qu'il gagne de l'argent pour eux et qu'il reviendra à Istambul. Cela devrait te plaire pourtant !

- J'aime mieux Santa Maria, c'est plus chrétien.  
- Ce n'est pas la même chose. Santa Maria, tu l'as fait dans toutes les langues. "Istanbul", c'est à l'image de l'Allemagne seulement.

(Oui, je crois - Jacqueline Cartier, pp. 417-418 - Robert Laffont 1987)

ligne rouge.jpg

la plume légère.jpg

Ulli. - "Bonsoir Rico, Mimi avait raison : Cette chanson n´est PAS excellente (par la musique) et Johnny se trompe. Les paroles (weiter in Deutsch pour mieux m´exprimer) passten gut in eine Zeit, in denen es einsame Gastarbeiter gab, die sich nach ihrer Heimat sehnten. Heute haben wir große Probleme mit den islamischen Parallelgesellschaften in Deutschland... Überhaupt kann man sagen, dass die beiden letzten Langspielplatten (ab 1978) unter Christian Bruhn trotz einiger weniger Highlights die musikalisch schlechtesten waren, die Bruhn produzierte. Johnny hatte Recht, ab 1980 neue Wege mit Mireille bei Ralph Siegel zu gehen. Mireille singt hier unverändert brillant, aber dem Komponisten gingen die zuvor wunderbaren Ideen aus, die Lieder wurden immer beliebiger, seichter. Die letzte qualitativ fantastische Christian Bruhn-Produktion war "Der Rhein und Das Lied von der Elbe", (enregistree 1977, Sorti printemps 1978), ein bis heute qualitativ unerreichtes Meisterwerk! Ah! Die LP "Alle Kinder dieser Erde" erschien nie auf CD - sicher ein Versehen von dir. Sie existiert nur als 33-tours (LP). Bien amicalement, Ulli.

[Les paroles de "Ein Brief aus Istanbul" étaient de circonstance à l'époque où il y avait beaucoup de travailleurs immigrés venus sans famille en Allemagne. La situation est différente aujourd'hui. Dans l'ensemble on peut dire que les deux derniers albums allemands produits par Christian Bruhn n'était pas bien reluisants sur le plan musical à quelques exceptions près. Johnny Stark a eu raison d'emprunter une autre voie en 1980 avec Ralph siegel. hélas les chansons restaient souvent superficielles. Plus tard Christian Bruhn a cependant produit un album de grande qualité avec "Der Rhein un Das Lied von der Elbe" (enregistrée en 1977, mais sorti en 1978). L'album "Alle Kinder dieser Erde" n'existe pas de CD.] 

Wolfgang. - Salut Rico, - Ulli avait raison pour les dates : L'album "Der Rhein und das Lied von der Elbe" a été produit dans les années '70, voir 1977 et est sorti en 1978 et non pas comme tu l'indiques dans la traduction du commentaire de Ulli dans les années '90 [n.d.r. OK].
Pour ses idées concernant la qualité des chansons allemandes des Mireille, je vois aussi une chute avec les albums à partir de "Alle Kinder dieser Erde", avec l'exception de l'album "Die Liebe einer Frau" et la chanson "Nur für Dich" de l'album suivant. A mon avis la meilleure production allemande après ses albums du début, qui étaient fantastiques, était "Alles nur ein Spiel" pour la musique, les textes, la production et aussi la diction de Mireille.

Thomas. - Mais la photo de la pochette du 33t "Alle Kinder dieser Erde" est un chef-d'oeuvre, je l'adore... Et en ce qui concerne la chanson "Ein Brief aus Istanbul", pour moi personnement c'est la meilleure chanson du disque. J'aime bien le rhytme oriental de la musique et le texte était très actuel à cet époque-là...

Ricochet @ Thomas. - Si je me souviens bien il y avait deux photos qu'on pouvait glisser dans la pochette "ouverte" ; j'ai dû utiliser la seconde photo comme poster.  

Jean-Paul Page. - Bonjour, - Pour moi cet album est un vrai album de Schlager mais avec quelques chansons de très bonne qualité notamment celle que vous avez oubliée sur le tracklisting : "Es geht auch ohne dich" [n.d.r. OK] mais aussi "Es führt kein Weg vorbei", "Sie oder ich", ou encore "Und leise dreht sich unser Lied"...
Dans tous ces titres Mireille chante magnifiquement en utilisant beaucoup de nuances même si ces chansons restent des chansons légères.
A mon goût celles que j'aime le moins sont "Santa Maria" et "Alle Kinder" qui font partie du style Mathieu que je n'aime pas.
L'album de 79, "So ein schöner Abend" est un cran bien en-dessous de celui de 78 et c'est pourquoi Stark et Mireille ont pris un virage en 80 car il y avait un réel décalage entre le répertoire français et allemand.
Je partage l'avis de Thomas pour la pochette superbe où l'on peut choisir la photo!
Bravo pour votre site C'est une bonne initiative de faire revivre les titres passés vu que Mireille est une chanteuse qui n'existe plus et qui semble ne pas avoir envie de faire reconnaître son passé glorieux.
Il ne reste plus que les fans.

Andrès. - Salut Rico, Je n'ai pas tous les CD de MM en allemand, j'ai par contre celui de 77-87 "Das Beste der Jahre" que je trouve sublime pour mes oreilles (je ne comprends pourtant pas l'allemand) ce qui, après l'avoir écouté, m'a mis dans un état d'exaltation qui m'a fait écrire ce qui suit: si MM est sur terre c'est que le Paradis malheureusement n'existe pas. La voix de MM est comparable à la beauté naïve d'un enfant, une voix angélique. C'est dans les chansons allemandes que sa voix correspond le mieux à cet état d'âme. Pour s'en rendre compte il faut écouter le CD "Das Beste der jahre 77-87".

Ricochet @ Andrès. - Très belle compilation qui reprend de grandes chansons comme "Geh bevor die Nacht beginnt", "Walzer der Liebe", "Nimm noch eimal die Gitarre" ("Mille colombes"), "Zuhause wartet Natascha", "Tage wie aus Glas", "Chicano", "Nur du", "Die Liebe zu dir (Chariots of Fire) et "Zurück zur Zärtlichkeit".

Martine. - J'avoue, je n'ai pas accroché ! Je suis restée hors de la musique, Mireille avait raison. A sa place (je ne suis pas chanteuse !), je n'aurais pas aimé la chanter ! Ce n'est pas harmonieux, selon mes goûts...

Andrès. - Ce que j'apprécie dans la chanson "Ein Brief aus Istanbul" c'est le timbre de voix de MM autour du passage et quand elle prononce Istanbul, c'est mignon tout plein. Aimant les sons en particulier dans les chansons et bien sûr le timbre de voix de Mireille (imcomparable à mes yeux, je dirai plutôt à mes oreilles, lol) je ne prête guère attention aux paroles (quand j'ai besoin de paroles je lis plutôt les revues scientifiques, c'est plus instructif, lol), la voix de Mireille c'est pour me détendre après cela, comme un astronaute de la NASA qui pour sa mission avait emporté un CD ou une cassette de MM (le temps lui avait paru plus court et donc plus agréable).

Vincent. - Je me permets de vous livrer une petite anecdote personnelle sur l'enregistrement des choeurs de Alle Kinder Dieser Erde. Avec les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, nous étions au Studio Davout, où Mireille enregistrait tous ses albums à l'époque (la photo en studio dans l'album "chante Paul Anka" me semble prise dans la cabine du grand studio Davout). C'était en juin 78 et nous venions enregistrer les choeurs de Santa Maria de la Mer qui devait sortir à la rentrée 78 comme Mille Colombes était sorti à la rentrée précédente avec le succès que l'on sait. Nous n'avions pas fait les choeurs de la version allemande de Santa Maria qui était sorti en mai 1978 soit un mois avant l'enregistrement de sa version française. A la fin de l'enregistrement alors que nous pensions avoir fini, on a nous amené une nouvelle partition "Alle Kinder Dieser Erde" et nous avons appris sur place les deux voix du refrain et avons enregistré dans la foulée notre partie de la chanson. L'année suivante à la même époque, nous avons retrouvé "Alle Kinder..." dans le même studio mais en français et avec un autre arrangement de Don Costa sous le titre "un enfant viendra". J'en profite pour indiquer que Mireille et Johnny Stark étaient présents pour la séance d'enregistrement comme à presque chacune des séances que j'ai eu l'occasion de faire pour Mireille en 4 ans (6 chansons en français dont une inédite, 4 versions allemandes, une anglaise et une espagnole). Sinon, dans cet album j'aime bien "Es geht auch ohne dich" pour on côté rythmé et son arrangement aux inspirations légèrement disco. Mais mes préférées sont les deux reprises en anglais qui sont un peu étrangère à cet album puisque enregistrées hors ce contexte essentiellement pour des émissions télé (Carpentier, Lux) et rajoutées en fin de plage comme dans certains pressages japonais de l'époque. J'aime particulièrement the way we were dont je regrette qu'il n'existe pas de version CD même si j'ai l'ai bien entendu converti en format numérique afin de pouvoir l'écouter.

Commentaires

Bonsoir Rico,
Mimi avait raison: Cette chanson n´est PAS excellent (par la musique) et Johnny se trompe.
Les paroles (weiter in Deutsch pour mieux m´exprimer) passten gut in eine Zeit, in denen es einsame Gastarbeiter gab, die sich nach ihrer Heimat sehnten. Heute haben wir große Probleme mit den islamischen Parallelgesellschaften in Deutschland...
Überhaupt kann man sagen, dass die beiden letzten Langspielplatten (ab 1978) unter Christian Bruhn trotz einiger weniger Highlights die musikalisch schlechtesten waren, die Bruhn produzierte. Johnny hatte Recht, ab 1980 neue Wege mit Mireille bei Ralph Siegel zu gehen. Mireille singt hier unverändert brillant, aber dem Komponisten gingen die zuvor wunderbaren Ideen aus, die Lieder wurden immer beliebiger, seichter. Die letzte qualitativ fantastische Christian Bruhn-Produktion war "Der Rhein und Das Lied von der Elbe", (enregistree 1977, Sorti printemps 1978), ein bis heute qualitativ unerreichtes Meisterwerk!
Ah! Die LP "Alle Kinder dieser Erde" erschien nie auf CD - sicher ein Versehen von dir. Sie existiert nur als 33-tours(LP).
Bien amicalement, Ulli

Écrit par : Ulli Groh | 18/12/2010

Bonsoir Rico,
Mimi avait raison: Cette chanson n´est PAS excellent (par la musique) et Johnny se trompe.
Les paroles (weiter in Deutsch pour mieux m´exprimer) passten gut in eine Zeit, in denen es einsame Gastarbeiter gab, die sich nach ihrer Heimat sehnten. Heute haben wir große Probleme mit den islamischen Parallelgesellschaften in Deutschland...
Überhaupt kann man sagen, dass die beiden letzten Langspielplatten (ab 1978) unter Christian Bruhn trotz einiger weniger Highlights die musikalisch schlechtesten waren, die Bruhn produzierte. Johnny hatte Recht, ab 1980 neue Wege mit Mireille bei Ralph Siegel zu gehen. Mireille singt hier unverändert brillant, aber dem Komponisten gingen die zuvor wunderbaren Ideen aus, die Lieder wurden immer beliebiger, seichter. Die letzte qualitativ fantastische Christian Bruhn-Produktion war "Der Rhein und Das Lied von der Elbe", (enregistree 1977, Sorti printemps 1978), ein bis heute qualitativ unerreichtes Meisterwerk!
Ah! Die LP "Alle Kinder dieser Erde" erschien nie auf CD - sicher ein Versehen von dir. Sie existiert nur als 33-tours(LP).
Bien amicalement, Ulli

Écrit par : Ulli Groh | 18/12/2010

Salut Rico, Ulli avait raison pour les dates: L'album "Der Rhein und das Lied von der Elbe" a été produit dans les années '70, voir 1977 et est sorti en 1978 et non pas comme tu l'indiques dans la traduction du commentaire de Ulli dans les années '90. Pour ses idées concernant la qualité des chansons allemandes des Mireille, je vois aussi une chute avec les albums à partir de "Alle Kinder dieser Erde", avec l'exception de l'album "Die Liebe einer Frau" et la chanson "Nur für Dich" de l'album suivant. A mon avis la meilleure production allemande après ses albums du début, qui étaient phantastiques, était "Alles nur ein Spiel" pour la musique, les textes, la production et aussi la diction de Mireille.

Écrit par : Wolfgang | 12/04/2012

Salut Rico, Ulli avait raison pour les dates: L'album "Der Rhein und das Lied von der Elbe" a été produit dans les années '70, voir 1977 et est sorti en 1978 et non pas comme tu l'indiques dans la traduction du commentaire de Ulli dans les années '90. Pour ses idées concernant la qualité des chansons allemandes des Mireille, je vois aussi une chute avec les albums à partir de "Alle Kinder dieser Erde", avec l'exception de l'album "Die Liebe einer Frau" et la chanson "Nur für Dich" de l'album suivant. A mon avis la meilleure production allemande après ses albums du début, qui étaient phantastiques, était "Alles nur ein Spiel" pour la musique, les textes, la production et aussi la diction de Mireille.

Écrit par : Wolfgang | 12/04/2012

Mais la photo de la pochette du 33t "Alle Kinder dieser Erde" est un chef-d'oeuvre, je l'adore...
Et en ce qui concerne la chanson "Ein Brief aus Istanbul", pour moi personnement c'est la meilleure chanson du disque; j'aime bien le rhytme oriental de la musique et le texte était très actuel à cet époque-là...

Écrit par : Thomas | 12/04/2012

Bonjour, pour moi cet album est un vrai album de Schlager mais avec quelques chansons de très bonne qualité notamment celle que vous avez oubliée sur le tracklisting: Es geht auch ohne dich mais aussi Es führt kein Weg vorbei,Sie oder ich, ou encore Und leise dreht sich unser Lied...
Dans tous ces titres Mireille chante magnifiquement en utilisant beaucoup de nuances même si ces chansons restent des chansons légères.
A mon goût celles que j'aime le moins sont Santa Maria et Alle Kinder qui font partie du style Mathieu que je n'aime pas.
L'album de 79, So ein schöner Abend est un cran bien en-dessous de celui de 78 et c'est pourquoi Stark et Mireille ont pris un virage en 80 car il y avait un réel décalage entre le répertoire français et allemand.
Je partage l'avis de Thomas pour la pochette superbe où l'on peut choisir la photo!

Bravo pour votre site C'est une bonne initiative de faire revivre les titres passés vu que Mireille est une chanteuse qui n'existe plus et qui semble ne pas avoir envie de faire reconnaître son passé glorieux.Il ne reste plus que les fans.

Écrit par : jean-paul page | 12/04/2012

Salut Rico,
Je n'ai pas tous les CD de MM en allemand, j'ai par contre celui de 77-87"Das Beste der jahre"
que je trouve sublime pour mes oreilles ( je ne comprends pourtant pas l'allemand) ce qui, après l'avoir écouté, m'a mis dans un état d'exaltation qui m'a fait écrire ce qui suit:
si MM est sur terre c'est que le Paradis malheureusement n'existe pas. La voix de MM est comparable à la beauté naïve d'un enfant, une voix angélique. C'est dans les chansons allemandes que sa voix correspond le mieux à cet état d'âme. Pour s'en rendre compte il faut écouter le CD "Das Beste der jahre 77-87".

Écrit par : Andrès | 12/04/2012

J'avoue, je n'ai pas accroché ! Je suis restée hors de la musique, Mireille avait raison. A sa place (je ne suis pas chanteuse !), je n'aurais pas aimé la chanter ! Ce n'est pas harmonieux, selon mes goûts...

Écrit par : Martine | 13/04/2012

Ce que j'apprécie dans la chanson "Ein Brief aus Istanbul" c'est le timbre de voix de MM autour du passage et quand elle prononce Istanbul, c'est mignon tout plein.
Aimant les sons en particulier dans les chansons et bien sûr le timbre de voix de Mireille ( imcomparable à mes yeux, je dirai plutôt à mes oreilles,lol)je ne prête guère attention aux paroles (quand j'ai besoin de paroles je lis plutôt les revues scintifiques, c'est plus instructif,lol), la voix de Mireille c'est pour me détendre après cela, comme un astronaute de la NASA qui pour sa mission avait emporté un CD ou une cassette de MM (le temps lui avait paru plus court et donc plus agréable).

Écrit par : Andrès | 15/04/2012

Je me permets de vous livrer une petite anecdote personnelle sur l'enregistrement des choeurs de Alle Kinder Dieser Erde. Avec les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, nous étions au Studio Davout, où Mireille enregistrait tous ses albums à l'époque (la photo en studio dans l'album "chante Paul Anka" me semble prise dans la cabine du grand studio Davout). C'était en juin 78 et nous venions enregistrer les choeurs de Santa Maria de la Mer qui devait sortir à la rentrée 78 comme Mille Colombes était sorti à la rentrée précédente avec le succès que l'on sait. Nous n'avions pas fait les choeurs de la version allemande de Santa Maria qui était sorti en mai 1978 soit un mois avant l'enregistrement de sa version française. A la fin de l'enregistrement alors que nous pensions avoir fini, on a nous amené une nouvelle partition "Alle Kinder Dieser Erde" et nous avons appris sur place les deux voix du refrain et avons enregistré dans la foulée notre partie de la chanson.
L'année suivante à la même époque, nous avons retrouvé "Alle Kinder..." dans le même studio mais en français et avec un autre arrangement de Don Costa sous le titre "un enfant viendra". J'en profite pour indiquer que Mireille et Johnny Stark étaient présents pour la séance d'enregistrement comme à presque chacune des séances que j'ai eu l'occasion de faire pour Mireille en 4 ans (6 chansons en français dont une inédite, 4 versions allemandes, une anglaise et une espagnole).
Sinon, dans cet album j'aime bien "Es geht auch ohne dich" pour on côté rythmé et son arrangement aux inspirations légèrement disco. Mais mes préférées sont les deux reprises en anglais qui sont un peu étrangère à cet album puisque enregistrées hors ce contexte essentiellement pour des émissions télé (Carpentier, Lux) et rajoutées en fin de plage comme dans certains pressages japonais de l'époque. J'aime particulièrement the way we were dont je regrette qu'il n'existe pas de version CD même si j'ai l'ai bien entendu converti en format numérique afin de pouvoir l'écouter.

Écrit par : Vincent | 21/04/2012

Les commentaires sont fermés.