22/08/2010

La voix du peuple... du fond du coeur nous entend

mmrrrenspet.jpgRicoEdito.jpgLa rentrée de Mireille après son repos bien mérité à Avignon.

Moscou est la prochaine destination de notre demoiselle, puisqu’elle y donnera quelques galas dans le cadre de ses 45 ans de carrière dans la chanson.
Le retour à Paris pour la sortie d’un best of ne devrait pas être trop fatiguant puisque, sauf erreur, ce best of devrait être celui qui nous a été proposé lors de la tournée allemande "Meine grössten Erfolge". La surprise serait évidemment qu’il s’agisse encore d’un autre best of, j'aimerais parfois croire au  père Noël. Mais comme je l’ai déjà dit, avec Mireille on ne sait jamais, les 2 CD pourraient bien être présentés différemment.
Si la sortie de ce best of occasionne une quelconque fatigue pour Mireille, espérons qu’elle se fasse sentir du côté de la promotion, sous forme de nombreux passages dans les médias - et particulièrement à la télévision. 
La cérmonie de remise de la médaille de la Légion d’honneur ne devrait pas non plus être trop éprouvante pour Mimi-Callas, sinon pour le Président de la République ou le ministre de la Culture qui devra veiller à épingler la médaille sans douleur pour la promue. Mais n’ayons nulle crainte, les officiers de Légion d’honneur étant mieux armés que les chevaliers.
Il est dommage que Mireille qui se discipline si bien à préparer ses futurs concerts à Moscou, ne fasse pas profiter nos régions du fruit de son labeur.
Mireille fête ses 45 ans de carrière au Kremlin, reçoit les honneurs à l’Elysée, sort un best of qui tourne depuis des mois sur les lecteur CD du public allemand, mais ses fans francophones, les vrais, ceux de la première heure on été oubliés. Ils ne sont pas invités à la fête. Ma morale de cent sous ne peut s'empêcher de penser que, à défaut du grand public, Mireille aurait pu consacrer aux moins deux soirées parisiennes à ses fans pour fêter ses 45 ans de carrière. Elle y aurait fait un triomphe, peut-être en vase clos, mais solide de fidélité.
Contrairement à Jeanne d’Arc, Mireille laisse les langues étrangères édicter ses lois et nous les fans avons le froid moscovite au cœur. Comment croire encore que passionnément elle nous regarde, que du fond du cœur (et non du temps) elle nous entend ? Depuis 2005 c’est le silence sur la grande scène. 
Une voix intérieure me souffle que 45 ans de carrière ne se fêtent pas un jour, mais un an. Nous avons donc du 21 novembre 2010 au 20 novembre 2011 pour être invités à la table d'hôte.

IEP.jpg
 Reynald. - Je suis en osmose avec cette réflexion, je n'aurai pas mieux fait. Merci.
 Philippe (Don). - La gestion de carrière de MM reste imprévisible et l'on n'est jamais à l'abri d'un coup d'éclat inattendu, préparé dans le plus grand secret. Ou, au contraire, il peut s'agir d'un long silence ou d'un projet décevant. Dans l'immédiat, hormis la promotion au rang d'officier de la Légion d'honneur et la sortie d'une compil déjà en possession des fans, je ne pense pas qu'il se passe grand chose en France. Et je doute que le Best of fasse l'objet d'une promotion soutenue. Il faudra attendre la sortie d'un nouvel album en 2011, accompagné de concerts probablement, pour qu'elle se consacre à séduire à nouveau le public français.
La célébration des 45 ans de carrière en Russie peut se justifier: c'est le pays où elle garde son statut de star, voire d'icône; où on l'accueille avec les plus grands honneurs; où elle a sans doute l'impression d'être reconnue à sa juste valeur. Et puis la presse internationale se fait l'écho de ses apparitions à Moscou, ce qui conforte son image de star internationale.
La question que je me pose, c'est la suivante: comment va-t-elle célébrer cet anniversaire en Russie? J'espère qu'elle innovera et ne va pas ressortir au public russe le même récital que ces 10 dernières années - avec ou sans Ciao Bambino Sorry! J'espère aussi qu'elle fera l'effort d'apprendre au moins une autre chanson russe, il serait temps! La sortie d'un album russe, ou d'un live-anniversaire, ou d'un DVD du concert me parait utopique, mais qui sait ?

08:01 Écrit par JCF | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Merci, je suis en osmose avec cette réflexion, je n'aurai pas mieux fait Merci

Écrit par : Reynald | 22/08/2010

La gestion de carrière de MM reste imprévisible et l'on n'est jamais à l'abri d'un coup d'éclat inattendu, préparé dans le plus grand secret. Ou au contraire il peut s'agir d'un long silence ou d'un projet décevant. Dans l'immédiat, hormis la promotion au rang d'officier de la Légion d'honneur et la sortie d'une compil déjà en possession des fans, je ne pense pas qu'il se passe grand chose en France. Et je doute que le Best of fasse l'objet d'une promotion soutenue. Il faudra attendre la sortie d'un nouvel album en 2011, accompagné de concerts probablement, pour qu'elle se consacre à séduire à nouveau le public français.

La célébration des 45 ans de carrière en Russie peut se justifier: c'est le pays où elle garde son statut de star, voire d'icône; où on l'accueille avec les plus grands honneurs; où elle a sans doute l'impression d'être reconnue à sa juste valeur. Et puis la presse internationale se fait l'écho de ses apparitions à Moscou, ce qui conforte son image de star internationale.

La question que je me pose, c'est la suivante: comment va-t-elle célébrer cet anniversaire en Russie? J'espère qu'elle innovera et ne va pas ressortir au public russe le même récital que ces 10 dernières années - avec ou sans Ciao Bambino Sorry! J'espère aussi qu'elle fera l'effort d'apprendre au moins une autre chanson russe, il serait temps! La sortie d'un album russe, ou d'un live-anniversaire, ou d'un DVD du concert me parait utopique, mais qui sait?

Écrit par : Philippe (Don) | 22/08/2010

Les commentaires sont fermés.