02/07/2014

2005 - Olympia

  

dyn008_original_496_344_pjpeg__114a96a67a0248fad1df411075f761f5.jpg

HISTORICO43.jpg18-27 novembre 2005 : 8e Olympia. Mireille y fête ses 40 ans de chansons. le jeudi 24 novembre, Mireille reçoit, le 24 novembre 2005, des mains du directeur de l'Olympia, et au nom de la Sacem et de la Profession, le premier (et unique à cette date) disque de rubis pour la vente de 122 millions d'albums dans le monde, à la date de novembre 2005 [cf. Sacem].Ensuite : tournée en France (Voiron, Porcieu, Lyon, Saint-Etienne, Cournon d'Auvergne, Avignon Marseille, Nice, Nantes et Tours) et en Suisse (Genève).

CHANSONS INTERPRETEES PAR MIREILLE

1re partie. - Mon Credo - Ce soir ils vont s’aimer - Qu’elle est belle - Tous les enfants chantent avec moi - Santa Maria de la mer - Paris en colère - Si je revenais - Une histoire d’amour - La vie en rose - Je t’aime avec ma peau - Ma mélodie d’amour

2e partie. - Une place dans mon coeur - L’aveugle - Tu es celui - Pardonne-moi ce caprice d’enfant - Tu m’apportais des fleurs - Rien de l’amour - Acropolis adieu - Une femme amoureuse - Nous on s’amera - Un peu d’espérance - Tour du monde : Somewehre over the rainbow - Sakura - Moi roah - Solamente una vez - Libertà - Die Tage der Liebe - Otsche tschornje - Quand on n’a que l’amour - La dernière valse - Non, je ne regrette rien.

dyn001_original_299_547_pjpeg__62694aae9dd59da39d60ac8aa52ab2b2.jpgEternelle Mireille Mathieu 
(Sébastien Catroux - "Le Parisien", 19.11.2005)

Elle n'a pas changé. Pour la première de sa série de concerts célébrant ses quarante ans de carrière, Mireille Mathieu est apparue telle qu'en elle-même. Comme si, au fil des ans, celle qui a été la Marianne de toutes les mairies de France s'était figée, immuable, inoxydable. Dès les premières minutes de son spectacle, elle se lance : "Me retrouver quarante ans après sur cette scène de l'Olympia est un immense bonheur pour moi. C'est à vous que je le dois." Le public du music-hall du boulevard des Capucines le lui a bien rendu. A chaque fin de morceau, il applaudit à tout rompre, se lève en faisant claquer les fauteuils, apporte des fleurs à la chanteuse. Autant de bouquets qui s'entassent, forment une masse colorée autour du piano noir. Noir comme sa robe, signée Christian Lacroix. Noir comme ses cheveux n'acceptant le désordre qu'à de rares exceptions quand elle quitte sa position de sémaphore, plantée derrière son micro.
Mireille Mathieu c'est une voix. Mais aussi des airs pleins de souvenirs comme "Paris en colère", "Mon credo" ou encore "Une histoire d'amour", la bande originale du film "Love Story".
Son compositeur Francis Lai est d'ailleurs aux premières loges. Comme Danièle Gilbert, qui signe des autographes à l'entracte tandis que sa mère traverse les travées de l'Olympia saluée de "Bravo pour votre fille !". De bravos, Mireille Mathieu en est couverte.
Dans toutes les langues. De retour sur scène dans une tenue plus longue, elle se fend d'un pot-pourri polyglotte en anglais, en japonais, en chinois, en allemand, en russe... Autant de nationalités présentes hier soir dans la salle. Ringarde, Mireille Mathieu !
Allons bon, elle est au-dessus de ça.
Traversant les modes sans bouger d'un iota, imperméable aux tendances, elle semblait hier, traverser la vie avec le sourire aux lèvres et des chansons plein la gorge.
 

RicoEdito.jpgGrand cru 2005 - Mireille à l'Olympia - 10 jours de route fleurie
par Ricochet - MM-Avignon - Article de décembre 2005

Ils sont venus, ils sont tous là aurait chanté Charles Aznavour. Tous ? Sans aucun doute, puisque Mireille a été la reine de ses admirateurs les plus fervents venus des quatre coins du monde pour l'applaudir, la fleurir et lui dire combien ils l'aiment.
Mireille était au mieux de sa forme, le sourire ravageur, les yeux brillants d'émotion et les bras grands ouverts au public toujours prêt à s'y blottir.
Le récital mené sous la baguette tantôt romantique tantôt jazzy de Jean Claudric nous a entraînés dans un étourdissant bal du grand amour où valse et sirtaki faisaient courtoisement place à des tempos moins virevoltants mais émouvants au possible. Que de la-si-do-la enchanteurs ont ainsi touchés nos cordes sensibles partant de "Mon crédo" pour aboutir à "Une place dans mon coeur" ! Place qui nous est réservée depuis longtemps.
La "joyeuse entrée" en France, cru 2005, était donc des plus heureuses. Les médias et le public ont retrouvé cette année le même enthousiasme que celui qu'ils avaient éprouvé le 21 novembre 1965, lorsqu'ils avaient péblicité Mimi pour l'introduire dans l'univers fascinant mais impitoyable du glorieux music-hall.
Amis, ressortez la bonne Marianne dans vos mairies, car la plus adorable des ambassadrices de la chanson est rentrée au bercail et semble ne plus vouloir le quitter. C'est là un grand bonheur pour tous ceux qui l'aiment - et le public étranger, loyal envers Mireille sa belle, est assez généreux pour admettre que, aussi grand qu'il soit, le pays d'où l'on revient, mon Dieu, qu'il fait bon chez soi.
Mireille amusante, Mireille émouvante, Mireille fascinante ! On croirait entendre le Grand Charles levant les bras au ciel sous le regard de Brel revenu parmi nous le temps d'une magnifique interprétation de "Quand on n'a que l'amour".
Le rendez-vous de novembre miroitait sous les pluies d'automne et la neige généreuse apaisait les esprits survoltés par les promesses tenues. Le vrai berceau de Mireille c'est comme qui dirait trois en un : Avignon, Paris et son public des plus fidèles.
Bravo Mireille !

rdf.jpgPhilippe. - Erreur dans l'article, elle à eu un Album de Rubies, pour 122 millions d'Albums, voir le bonus du DVD Olympia 2005 (unique DVD de Mireille en france et platine), donc pourquoi ne pas sortir les anciens de 1985 et 1990 remaster en DVD?). Il faut donc prendre en plus les simples, en France plus de 10 millions plus encore en allemagne, estimation à 50 millions de simples dans le monde.

Ricochet. - Message bien reçu. L'article a été modifié après vérification sur le site Wikipédia qui fait référence à la SACEM et au DVD également. Merci pour la contribution constructive... qui me rappelle indirectement que je dois encore présenter le DVD de cet Olympia 2005. 

14:22 Écrit par JCF | Commentaires (2) | Tags : 2005, historico, olympia |  Facebook |

Commentaires

122 Millions D'Album en 2005 Erreur dans l'article, elle à eu un Album de Rubies, pour 122 millions d'Albums, voir le bonus du DVD Olympia 2005 (unique DVD de Mireille en france et platine, donc pourquoi ne pas sortir les anciens de 1985 et 1990 remaster en DVD?)Il faut donc prendre en plus les simples, en France plus de 10 millions plus encore en allemagne, estimation à 50 millions de simples dans le monde.

Écrit par : philippe | 02/07/2010

Chiffres de ventes L'article fait état de 122 millions d'albums vendus, mais sans donner ses sources évidemment.
Lorsque Mireille fait état de ses ventes de disques (en l'occurrence, des fameux 122 millions), elle parle de ses ventes globales (33 tours +45 tours + cassettes +CDS).
Les journalistes disent/répètent n'importe quoi et ne savent parler que d'albums...et racontent aussi que Sheila aurait vendu 70 millions d'albums, ce qui est tout bonnement ridicule, vu qu'elle en a à peine vendu un peu plus de 5 millions en France.
De manière générale, les artistes français (ou bien leurs maisons de disques et leurs imprésarios) ont tendance à grossir leurs chiffres de ventes de manière éhontée pour faire croire qu'ils ont eu une carrière internationale aussi prestigieuse que Madonna, Céline Dion et j'en passe.
Dalida et ses 120 millions ont fait couler beaucoup d'encre , mais c'est de l'intox pure et dure!(La réalité doit se situer entre 30 et 50 millions) Nana Mouskouri affiche plus de 300 millions de disques, alors que vraisemblablement moins de 100 millions de disques ont été écoulés. Et lorsque les biographes de Mireille (cf le livret d'"Amoureusement vôtre") affirment que Mireille aurait écoulé 37 millions de disques en Allemagne, j'aimerais bien qu'ils m'expliquent avec quelles ventes de singles et quelles ventes d'albums.
Je vous signale que les deux meilleures ventes de singles de Mireille en Allemagne sont "La Paloma, ade" (qui aurait dépassé le million) et "Akropolis adieu" (qui aurait atteint les 750.000 ex. vendus). Un seul CD dans les vrais "charts" d'albums en Allemagne depuis 1985!! (En avril 1998 "Meine Welt ist die Musik" : 3 semaines de classement : 34ème-53ème-78ème) Personnellement, j'évalue les ventes de 45 tours d Mireille en R.F.A. à 10 millions d'exemplaires et d'albums à 6 ou 7 millions, ce qui est déjà beaucoup pour une artiste non-anglophone. Les ventes dans l'ex-RDA ne doivent pas représenter grand-chose (vu l'état du marché à l'époque), pas plus d'ailleurs que les ventes de CD de Mireille dans l'Allemagne réunifiée.
J'aime beaucoup Mireille, mais il faut savoir rester lucide! Elle a eu deux gros marchés : la France et l'Allemagne, point-barre! (A part ces deux gros marchés, elle a réalisé de très bonnes ventes de disques--mais proportionnelles à la population de ces pays-- en Belgique, au Canada (surtout francophone), en Suisse, en Autriche, et aux Pays-Bas, et ce jusqu'en 1985 dans le meilleur des cas, soit pendant les vingt premières années de sa carrière. Un peu en Espagne, et aussi en Scandinavie, mais très peu en Italie, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis...ou encore au Japon. (Le site japonais Oricon donne les chiffres de ventes de Sylvie Vartan de 1970 à nos jours au Japon : on est sidéré par leur niveau (très bas)...et Mireille n'est même pas mentionnée une seule fois. Les seuls artistes francophones mentionnés (hormis Céline Dion, évidemment)sont Michel Polnareff, Adamo, Sylvie Vartan et Francis Lai.
Je vous laisse faire vos comptes .... Bon amusement!
Il va sans dire que cela n'enlève rien au talent de Mireille ou des autres artistes mentionnés, mais il faut savoir raison garder : non, Nana n'a pas vendu autant de disques que Céline et Madonna réunies (on peut lire des âneries de ce style dans presque tous les articles qui retracent sa carrière); non, Sheila n'a pas vendu 7 millions d'exemplaires de "Spacer"; non Dalida n'est pas la plus grande vendeuse de disques en France ou en Europe (sauf dans l'esprit de son frère), ...et je vous laisse conclure pour Mireille!
(Je vous rassure : Karen Cheryl n'a pas non plus vendu 35 millions de disques : elle n'a même pas atteint les 10 millions, et encore heureux!)

Écrit par : Pierre | 03/07/2010

Les commentaires sont fermés.